Un commerçant au grand cœur

Un jour, j’ai acheté dans un magasin cinq boîtes de cartouches d’encre pour imprimantes. Le commerçant m’a donné cinq boîtes supplémentaires et ne me les a pas fait payer. Il a dit : « grâce aux documents que vous m’avez donnés, j’ai pris conscience que quiconque soutient le Falun Gong sera récompensé par le bien. Voici ma contribution à votre travail de clarification de la vérité. » Sachant qu’il était sincère, je lui ai raconté comment les pratiquants de Falun Gong essaient d’économiser chaque centime pour pouvoir imprimer du matériel de clarification de la vérité. Je lui ai dit que ces pratiquants risquaient d’être arrêtés, jugés et battus pour avoir dit aux gens ce qui se passe à propos du Falun Gong, et que leur seul objectif était d’aider les autres à ne pas être trompés et maintenir les principes de Vérité-Compassion-Bienveillance. En entendant ce que je disais, les gens dans le magasin ont été touchés. J’ai rencontré le commerçant à la gare de bus et il m’a offert une « carte d’espèces » d’une valeur de 10.000 yuans pour soutenir nos efforts de clarification de la vérité. [le salaire mensuel d’un travailleur urbain en Chine est d’environ 500 yuans]. Il m’a dit : « Je veux vous aider car c’est une cause juste. J’espère que vous pourrez penser à moi comme à un pratiquant aussi ». Je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer. La droiture bienveillante d’un non-pratiquant s'est révélée en plein jour.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.