Un patron vertueux protège et défend les pratiquants de Falun Dafa sur leur lieu de travail

Un patron d’une unité de travail employait plusieurs pratiquants de Falun Dafa qui avaient été transférés à d’autres unités de travail. Après avoir été informé des injustices qu’avaient endurées les pratiquants, ce patron fut très en colère et alla immédiatement parler respectivement à chaque directeur responsable du traitement injuste. A la suite de ses efforts beaucoup de choses ont été résolues.

Une fois, la police intercepta un pratiquant lorsque celui-ci allait délivrer des documents de Falun Dafa pour clarifier la vérité. La police s’accapara sa bicyclette ainsi que ses documents mais le pratiquant échappa à l’arrestation. Afin d’éviter des persécutions supplémentaires, celui-ci dut abandonner sa maison et son travail. Lorsque le dirigeant de l’unité de travail fut mis au courant de ce qui se passait, il s’efforça de résoudre la situation. A la fin, ce pratiquant fut capable de reprendre sa vie normale. Même sa bicyclette fut retrouvée.

A la fin de l’année 2002, le « bureau 610 » (une agence spécialement crée pour persécuter Falun Gong, avec un pouvoir absolu sur chaque niveau administratif du partie et tout autre système politique et judiciaire) avait commencé une série de classes de lavage de cerveau et demanda à tous les pratiquants travaillant d’y participer. Le dirigeant refusa cette demande. Lorsque son superviseur le questionna, celui-ci répliqua, « Laissez moi d’abord assister à une séance de lavage de cerveau pour voir si vous traitez bien les pratiquants comme vous le dîtes. » A partir de ce moment là, le « bureau 610 » eut peur que les crimes commis contre les pratiquants soient exposés. Ils n’insistèrent pas pour que tous les pratiquants aillent à des classes de lavage de cerveau. Finalement, les pratiquants de l’unité de travail de ce patron n’eurent pas à assister à ces classes de lavage de cerveau. En privé, celui-ci dit aux pratiquants, « Vous n’avez pas à participer à la classe de lavage de cerveau. Travaillez juste normalement, vous serez en sécurité sous ma protection. » Un pratiquant envoie régulièrement au patron les nouveaux VCD et articles écrit par Maître Li. Il les accepte toujours avec plaisir et les lit tous. Parfois, ils ont des discussions à propos du contenu. .

Depuis juillet 1999, lorsque le régime de Jiang commença à persécuter les pratiquants de Falun Gong, beaucoup de directeurs se sont servis de leur influence pour protéger les pratiquants sur leur lieu de travail car ils savent que ceux-ci sont des gens bien.


Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200301/9803.html

Published : Saturday, 25 January 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.