S’harmoniser en un seul corps

J’ai rencontré de nombreuses tribulations sur mon chemin de cultivation, mais j’ai également appris que du moment que nous croyons en Maître et dans le Fa, nous pouvons surmonter n’importe quels tests et tribulations. Cependant, nous devons abandonner l’égoïsme, afin de pouvoir nous harmoniser en un seul corps.

Le Maître nous aide quand nous avons besoin

Je travaillais pour la société d’un ami en 2009 et le patron savait que je pratiquais le Falun Gong. Il me confiait de nombreuses tâches importantes. J'ai été arrêté et détenu dans un centre de détention vers la fin 2009 et la police m'a menacé de me transférer dans un camp de travaux forcés.


Les gardes ordonnaient aux criminels de persécuter brutalement les pratiquants. J’étais un intellectuel qui n’avait jamais rencontré une telle situation, alors c'était extrêmement difficile pour moi.


Les repas étaient réduits et insuffisants, et j’avais à nouveau faim 20 minutes après les avoir pris. Les gardes confisquaient l’argent que ma famille me donnait pour m’acheter à manger. Les détenus me battaient, et je me sentais seul, impuissant et faible. J’émettais les pensées droites tous les jours aussi souvent que possible, mais cela ne faisait que peu de différence.


Alors, je me suis adressé intérieurement au Maître en pensant : “Maître, cet endroit n’est pas pour moi. Ici, je ne peux ni étudier le Fa ni faire les exercises. Je ne devrais pas rester ici.”


Cette nuit là, j’ai rêvé que la personne pour qui je travaillais autrefois me souriait et que je travaillais à nouveau pour lui. J'ai été libéré sans inconditionnellement quelque jours plus tard. J’ai appris que mon employeur et ma famille avaient œuvré à ma libération.


Avant mon arrestation, j’avais toujours pensé que le Maître avait déja tant fait pour nous, et que nous ne devrions pas Lui créer davantage de difficultés. Maintenant je me rends compte que ma compréhension n’était pas en accord avec le Fa. En fait, je ne croyais pas entièrement en Maître et dans le Fa. Le Maître a dit :


“Si les disciples sont emplis de pensées droites. Le Maître a le pouvoir de changer la décision du Ciel” (“La grâce entre Maître et disciples”, Hong Yin Vol. II)


Lorsque nous rencontrons des difficultés, nous pouvons demander l’aide du Maître. Cela montre notre foi en Maître et dans le Fa. Le Maître a dit :


“Mes Corps de Loi savent tout; quoi que vous pensiez, ils le savent, ils sont capables de tout faire. Si vous ne cultivez pas et ne pratiquez pas, ils ne s’occuperont pas de vous; si vous cultivez et pratiquez, ils vous aideront jusqu’au bout.”(Zhuan Falun)


Il y a en effet des choses que nous ne sommes pas en mesure de résoudre par nous-mêmes. À ce moment-là, le Maître nous aidera et harmonisera toute chose. Donc, lorsque nous n’arrivons pas à résoudre un problème, pourquoi ne pas demander l’aide du Maître? Ce n’est pas une conception humaine ordinaire, mais une croyance juste.


Comprendre les principes du Fa

Un des attachements les plus difficiles à abandonner pour un intellectuel est l’attachement au savoir. Un intellectuel se demande souvent si ses articles peuvent jouer un rôle important ou bien comment ses articles vont être évalués. C'est là un très fort attachement au renom à la renommée et à l’ intérêt personnel et doit être éliminé.


Quatre pratiquants parmi nous se sont vus demander d’écrire un article à propos de la persécution afin d’éveiller la conscience du public. La question essentielle était de secourir des pratiquants emprisonnés. En même temps, cela devait aider à nettoyer les pensées des personnes empoisonnées par les mensonges du Parti Communiste Cchinois (PCC).


Au moment de choisir l’article, nous avions tous une opinion différente. Après une longue discussion, les pratiquants ont finalement choisi mon article et m’ont demandé de le réviser selon leurs suggestions. Je me suis senti très honoré.


Ensuite, les pratiquants dont les articles n’avaient pas été choisis ont dit que le mien manquait de compassion et m’ont demandé de le réécrire entièrement. Les discussions ont recommencé et l’article du troisième pratiquant a finalement été choisi.


Une fois de retour à la maison, j’ai réalisé que le Maître avait utilisé cette opportunité pour exposer mes attachements. Je me suis calmé et j’ai cherché à l’intérieur. J’ai trouvé de nombreux attachements, tels que la recherche du renom et des intérêts personnels, la rancune et la jalousie.


J’ai compris un autre principe du Fa, qu’il n’importait pas que mon article soit ou non choisi, du moment que nous atteignions notre objectif, à savoir dans ce cas de secourir des pratiquants et d’aider les gens à comprendre le Falun Gong.


Nous avons ainsi travaillé comme un seul en réécrivant l’article, préservant la rédaction et gardant la structure, le contenu et le ton de l’article, mais en le modifiant pour le rendre parfait. Il a été accepté par tous les pratiquants.


Au cours de ce processus, j’en suis arrivé à comprendre le rôle que je joue dans l’harmonisation du seul corps, et aussi comment abandonner mes nombreux attachements qui m’empêchaient de former un corps uni avec mes compagnons de pratique.

Version anglaise
Harmonizing As One Body

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.