Les pratiquants de Falun Dafa aux yeux d'un être éveillé

Préambule : Cet article n'est qu'une référence pour les compagnons de cultivation. Prendre le Fa pour Maître est fondamental pour les pratiquants. Quand d’autres indiquent leurs insuffisances aux pratiquants de Falun Dafa, nous devrions comparer nos comportements avec le Fa, regarder à l'intérieur, nous corriger nous-mêmes et trouver la racine de ne pas croire complètement dans le Fa et le Maître.


Le Maître a écrit dans le Zhuan Falun : "En parlant des bouddhas terrestres et des taos terrestres, on peut soulever une autre question. Dans l'ancienne Chine, il y avait de nombreuses personnes qui cultivaient et pratiquaient dans des montagnes reculées ou des forêts profondes. Pourquoi n’y en a-t-il plus aujourd’hui ? En fait, elles n’ont pas disparu, elles ne permettent pas aux gens ordinaires de connaître leur existence, leur nombre n’a pas du tout diminué, et ces personnes ont toutes des pouvoirs de gong. Elles sont loin d’avoir disparu ces dernières années, elles sont toutes là. Actuellement, on en compte encore des milliers dans le monde, dont une grande partie dans notre pays. Elles vivent surtout dans les monts célèbres et au bord des grands fleuves, il y en a aussi sur de hautes montagnes. Elles ont scellé leur caverne grâce à leurs pouvoirs de gong, donc vous ne pouvez pas voir qu’elles existent. Leur cultivation et leur pratique progressent plutôt lentement et leurs méthodes sont relativement maladroites car ces gens n’ont pas saisi le point essentiel de la cultivation et de la pratique. Quant à nous, nous visons directement l’esprit de l’être humain, nous cultivons et pratiquons selon la nature suprême de l’univers, selon la forme de l’univers, il est donc naturel que notre gong s’accroisse rapidement. " (Zhuan Falun – Cinquième Leçon)


Voici peu, j'ai rencontré un être éveillé tel que décrit par le Maître dans la citation ci-dessus. Ce n'était pas durant ma méditation que je l'ai vu, mais ici dans cette dimension. Je pense que notre conversation a eu lieu comme un moyen de nous alerter de nos insuffisances et que le Maître nous donne des indices à travers les paroles de cet être divin. J'ai écrit cet article pour partager mon expérience avec mes compagnons de cultivation.


L'être divin ressemblait à une personne ordinaire, un homme d'âge mûr, qui n'avait rien de spécial dans son apparence. J'ai failli ne pas le voir, mais le Maître m'a permis de voir son passé. J'ai été surpris d'apprendre qu'il était une figure historique bien connue. La divinité devant moi n'était pas une réincarnation. Il vivait dans ce monde depuis longtemps. Il était âgé de plus de 1 800 ans.


Le Maître nous dit :

" Parmi ceux que j'ai rencontrés, quelques-uns ont cultivé plus de quatre mille ans. Pourquoi ont-ils besoin de cultiver pendant si longtemps ? Ce n'est pas que leurs niveaux ne soient pas suffisamment élevés et qu'ils ne peuvent pas monter au Ciel, car certains d'entre eux ont dépassé de loin les Trois Mondes ; cependant, s'ils ne peuvent pas monter, c'est qu'il ne leur est pas permis de monter, qu'il n'y a pas de paradis qui les acceptent. Pourquoi sont-ils capables d'augmenter leur gong ? C'est aussi décidé par les principes de Fa de ce niveau. Tandis que pour les voies mineures du monde c'est encore différent ; pour certains c'est dû à des raisons humaines. Au début, de telle personne cultivaient seulement dans une voie de cultivation, soit dans l'école du Tao soit dans l'école de Bouddha. Après avoir cultivé pendant un temps, ils sentaient que c'était vraiment bien, mais une autre personne venait les trouver, [disant] : viens cultiver ceci. Alors il allait l'étudier. Ainsi son gong devenait chaotique. À l'origine, il avait eu un maître en haut pour prendre soin de lui, mais le maître en haut voyait qu'il était devenu comme ça, il ne voulait plus s'occuper de lui. Là-haut on ne voulait plus de lui, il ne pouvait alors plus sortir des Trois Mondes." (" Enseignement de Fa à la Conférence de Fa à Houston ")

Il a réalisé que j’avais vu dans son passé, alors il s'est approché. Je n'avais pas peur de lui, ni n’éprouvais d'admiration particulière son école de cultivation n'étant pas comparable au Falun Dafa. Il ne pouvait en aucun cas présenter une interférence pour moi, parce que le principe " pas deux école de cultivation " est clair dans mon esprit. C'est peut-être la raison pour laquelle le Maître m'a permis de le voir. J'ai pensé lui présenter le Falun Dafa, mais il avait déjà lu les enseignements du Maître.


Il m'a demandé si je croyais dans le Maître et Dafa. Je lui ai dit que je croyais fermement. Mais il a continué à me demander : "Il est dit dans Hong Yin :

''Réfléchissez calmement, combien d’attachements avez-vous encore
En abandonnant la mentalité humaine, la perversité sera vaincue naturellement.'' (Ne soyez pas tristes dans Hong Yin (II)) »


Il m'a demandé : " À quel point y croyez-vous ? "Je n'ai pas su quoi dire.


Nous avons discuté des insuffisances qu'il avait observées chez des pratiquants de Dafa. Il a partagé ses opinions avec moi et j'ai compris combien elles étaient sérieuses. L'expérience m'a aidé à obtenir une compréhension plus profonde du Fa, ainsi je résume son partage ci-dessous.


La divinité a dit : " Les gens ordinaires ne peuvent pas voir la puissance de Dafa. Si quelqu'un peut croire dans le Maître et Dafa à 100 %, rien ne sera un obstacle pour lui. Tous ceux qui ont trébuché avaient jusqu’à un certain point, des problèmes de croyance. Il y a des pratiquants qui semblaient croire vraiment dans le Maître et Dafa, mais leur fermeté n'était que pour épater la galerie. Leur vraie pensée et leurs comportements ne peuvent pas être cachés aux divinités. "


Quand j'ai réfléchi à moi-même et à mes compagnons de cultivation, j'ai trouvé que c'était vrai. Lorsque les tests étaient difficiles à passer, nous affichions une croyance plus ferme pour couvrir notre incapacité à nous changer nous-mêmes.


Le Maître nous a dit :

"Vous savez, nous ne faisons pas les choses pour que les gens le voient, ni pour que le responsable du projet le voit, ni pour que le responsable de l’Association de Falun Dafa le voit, n’est-ce pas ? Vous dites que c’est pour que le Maître le voit, mais le corps principal du Maître n’est pas devant vous non plus. Alors le montrer à qui ? Le montrer aux nombreuses divinités ; les Fashen du Maître sont aussi en train d’observer, les innombrables êtres de l’Univers ont aussi le regard intensément fixé sur chacune de vos pensées, sur la situation changeante de vos pensées. Le montrer à qui ? Dans la validation de la Loi, de nombreuses choses extraordinaires que vous faites sont enregistrées dans cette période de l’histoire de l’Univers, rien n’a été oublié pour aucun disciple de Dafa. Mais si vous accordez de l’importance aux choses superficielles au niveau des gens ordinaire, là, c’est votre attachement, c’est votre cœur humain." (" Avancer encore plus diligemment")


La divinité a dit aussi : "La plupart des pratiquants de Dafa cultivent très bien. Cependant, il y a beaucoup trop d'illusion en cultivant au milieu des humains. Quelle que soit la hauteur de votre niveau de cultivation, la hauteur à laquelle vous accomplissez le gong, tout comportement inapproprié ou pensée vous causera des ennuis, parce que vous êtes dans ce monde séculier du plus bas niveau. Même les divinités dans les trois mondes peuvent tout voir clairement, mais elles ne peuvent pas vous l'indiquer. Encore moins le Maître. C'est à vous d'obtenir une compréhension par vous-mêmes. "


Ceci n'est rien de nouveau. La plupart des pratiquants savent que le Maître ne peut pas nous parler spécifiquement. Cela a été dit plusieurs fois dans les enseignements du Maître. Le Maître a dit :

" … les élèves ont rencontré de nombreux problèmes concrets, de nombreuses difficultés. Au début vous ne saviez pas comment agir, plus tard vous avez peu à peu compris, avez trouvé, vous avez su comment faire. Surtout dans cette période-là, je n'ai absolument pas parlé, car si j'avais parlé l'examen n'aurait plus été valide. S'il n'avait plus été valide deux problèmes se seraient produits : les forces anciennes auraient saboté de toutes leurs forces, et considéré que c'est une loi perverse, cela aurait causé de graves ennuis à ma rectification de la loi, aurait causé de grands troubles dans tout l'Univers, ce n'est pas permis " ("Enseignement de la Loi lors de la Conférence de la Loi de la région des Grands Lacs en Amérique du Nord ")


La divinité a ensuite indiqué un problème plus grave : " Beaucoup de gens ne se sont pas élevés dans leur cultivation, ils sont incapables de passer des tests depuis des années. Ils ont graduellement perdu leur foi. Certains ont obtenu des capacités supranormales et ils se sont mis alors à accorder une importance exagérée à leurs capacités, à cause de la flatterie de leurs compagnons de cultivation. Des pratiquants qui ont peu de compréhension du Fa ont été dupés par des agents spéciaux et amenés à suivre les pratiquants ayant des capacités supranormales. Ils pensaient que même leurs capacités n'étaient pas moindres que celles du Maître. "


" Ils ont fini par considérer Dafa comme trop incroyable et ont pensé que le Maître avait un pouvoir limité. De tels disciples auraient été expulsés s'ils avaient été dans mon école de cultivation. Dafa leur a donné des occasions de se corriger eux-mêmes encore et encore. Plus le Maître se retenait de dire quoi que ce soit, plus ils se tenaient eux-mêmes en haute estime et moins ils avaient foi dans Dafa et le Maître."


Cela m'a rappelé un pratiquant que je connais. Dès qu'il a eu un problème avec sa croyance dans le Maître et Dafa, il ne pouvait plus rien obtenir de l'étude du Fa. La seule issue était de mettre le doigt sur le problème et de lui faire prendre conscience de la racine de son problème.



Le Maître a dit :

" Même ainsi, je vous le dis, le Maître se manifestera comme un être humain, il ne se montrera comme une divinité à personne, sauf juste avant la fin de la rectification de Fa. Si je ressemblais à une divinité maintenant, je détruirais votre environnement de xiulian, je briserais l’illusion de laquelle vous devez vous éveiller dans votre xiulian, alors tout ce que avez fait, tout ce que vous avez cultivé et pratiqué ne compterait dorénavant plus, j’aurais détruit tout cela, les êtres ne pourraient pas non plus être sauvés, c’est pour cela que vous ne devez pas mesurer le Fa avec un cœur humain, ne pas considérer le Maître avec des pensées humaines. Ce Fa que le Maître transmet vous permet de cultiver et de pratiquer, c'est sur la base de ce Fa que vous cultivez et pratiquez, et que vous mesurez toute chose. Le Fa est sans erreurs. Le Fa à son niveau le plus superficiel a l'écriture humaine et la structure de l'écriture humaine, mais ne se limite absolument pas à ce niveau superficiel, niveau après niveau, niveau après niveau il y a la connotation du Fa." ("Vingt ans d'enseignement du Fa ")


La divinité a aussi dit : "Des pratiquants qui sont décédés avaient secrètement pris des analgésiques, vu des médecins et visité des hôpitaux sous prétexte de subir un examen médical. Un bon nombre a été opéré ou a reçu des traitements hospitaliers, y compris d'anciens pratiquants."


" Quand un nouveau pratiquant doute de Dafa, ses maladies pourront probablement être guéries tant et aussi longtemps que sa croyance est plus forte que le doute, et qu'il fait bien les exercices. Cependant, la seule façon pour les anciens pratiquants de traverser une épreuve est de fermement croire dans le Maître et Dafa. Entretenir le doute fera persister sa ''maladie'' et vaciller sa foi. Ils peuvent finalement penser que les maladies des autres pratiquants ont disparu accidentellement ou naturellement. C'est une incompréhension typique."


" La cultivation de tels disciples serait complètement ruinée si cela arrivait dans mon école de cultivation. Dafa montre de la compassion envers ces pratiquants encore et encore. Mais ils pensent toujours que leur compréhension est meilleure et plus approfondie que celle des autres. "


" Des pratiquants quelque peu meilleurs ont perdu confiance en eux-mêmes, même s'ils ne doutaient pas de Dafa. Mais ils pensaient tout de même que le Maître ne prenait pas soin d'eux. C'est une autre forme de ne pas croire dans le Maître et Dafa. "


Dafa n'a pas des exigences élevées pour les nouveaux pratiquants. Le Maître a déjà dit :

" Mais par contre, si vous dites que vous êtes un nouvel élève ou bien que vous ne vous estimez pas suffisamment diligent, que vous tombez malade et allez à l’hôpital, alors qu’il en soit ainsi, tout en considérant cela comme faisant partie du processus de la cultivation et pratique. Plus tard, après avoir mieux cultivé, vous comprendrez graduellement ce qu’il faut faire. La cultivation et pratique nécessite un processus et nous devons au moins donner des chances aux gens. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de parler ici pour ceux qui sont diligents. Pour ceux qui ont des doutes dans leur esprit, si vous allez à l’hôpital, le Maître ne peut rien dire." ("Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la ville de Los Angeles")


La divinité a ajouté :" Les principes de Dafa représentent une quantité énorme et sans limite d'énergie et de capacité. De nombreux pratiquants ne le croient pas vraiment. Certains pratiquants ont été blessés par la torture dans les prisons. S'ils avaient pu vraiment croire dans Dafa, vraiment cultiver et changer leurs mentalités, ils auraient récupéré rapidement. Mais les pensées droites de nombreux pratiquants ont été compromises par la torture. Ils ont douté de Dafa à cause de leurs blessures graves. D'autres ont continué à étudier le Fa juste pour montrer qu'ils étaient encore diligents. "


" Quand ils ont commencé la cultivation, ils parvenaient à faire les exercices malgré leurs maladies graves. Cependant, ils ont perdu la motivation de faire les exercices après avoir été libérés de prison, même s'ils étaient capables de se déplacer. Ils se sont plaints au sujet de l'inconfort et ont trouvé toutes sortes d'excuses pour ne pas faire les exercices. Pourquoi ? C'est parce qu'ils avaient des doutes envers Dafa dans leur esprit. Ces doutes peuvent être cachés aux humains, mais pas aux divinités. Le test de la vie et de la mort ne peut pas être traversé avec le moindre doute, encore moins avec leur niveau de doute. Leur compréhension du Fa avait été abaissée au niveau des gens ordinaires. Il n'y avait pas moyen de passer le test. S'ils étaient incapables de s'élever pendant longtemps, leur vie ne pouvait être prolongée davantage. Mais si leurs pensées droites avaient surgi et qu'ils étaient devenus diligents, comme quand ils avaient commencé à cultiver, ils auraient complètement récupéré. En fait, beaucoup de pratiquants ayant été handicapés ou torturés jusqu'à l'article de la mort ont récupéré rapidement. Des miracles se sont produits, mais seulement pour ceux qui n'avaient aucun doute envers Dafa. Ils sont vraiment admirables. "


Selon mes expériences, de nombreux compagnons de cultivation ont pris soin des pratiquants blessés comme s'ils étaient des gens ordinaires malades, mais ils n'ont pas saisi vraiment le temps d'étudier le Fa ni de faire les exercices avec eux. Les pratiquants blessés n'ont pas pris l'initiative de faire les exercices et ne pouvaient pas se concentrer en écoutant les conférences du Maître. Ils sont finalement décédés. La raison pourrait être comme ce que la divinité a décrit. Un pratiquant blessé a dit à sa famille qu'il ne croyait plus dans Dafa après avoir été libéré de prison. Ses compagnons de cultivation ne le savaient pas et ils ont continué à émettre des pensées droites pour lui en tant que groupe. Il est finalement décédé. Je connais un bon nombre de cas comme le sien. Si nous avions bien communiqué avec eux et les avions aidé à restaurer leurs pensées droites, nous aurions pu leur sauver la vie.


La divinité a dit que son école de cultivation n'était pas comparable à Dafa. Mais elle avait bravé des tribulations dans les trois mondes avec une foi solide à 100 %. Si un disciple d'une petite école pouvait le faire, pourquoi certains pratiquants de Dafa ne le pouvaient-ils pas ? Leur incrédulité les a séparés de la puissance du Fa.


J'ai obtenu une compréhension plus profonde de ce que le Maître a écrit dans le Zhuan Falun :

" … en cultivant et en pratiquant sans cesse, vous prolongez constamment votre vie ; pratiquer sans cesse prolonge sans cesse votre vie et si vous êtes une personne âgée avec une bonne prédisposition, vous aurez donc assez de temps pour pratiquer le gong. Mais il y a une règle : si vous dépassez le temps de vie que le Ciel a déterminé pour vous et qu’il vous a donné à l’origine, ce temps de vie supplémentaire devra être complètement réservé à votre pratique de gong ; si l’orientation de votre pensée dévie un tant soit peu du chemin, vous mettrez votre vie en danger puisque votre temps de vie est écoulé depuis longtemps. Ce n’est que le jour où vous serez parvenu au-delà de la cultivation de la Loi de ce Monde que vous ne serez plus soumis à cette restriction ; à ce moment-là, vous serez dans une situation différente. " (Zhuan Falun, Première Leçon)


La divinité a aussi parlé de quelques autres problèmes enracinés dans la croyance incomplète dans le Maître et Dafa. Il en a parlé sans insister. Je ne lui en ai pas demandé davantage. J'ai juste comparé ses paroles avec le Fa et j'ai compris où certains pratiquants avaient des insuffisances dans leur compréhension du Fa.


J'ai senti que de nombreux pratiquants se sont isolés eux-mêmes et ont caché leurs problèmes, même s'ils peuvent apparaître diligents aux autres dans leur cultivation. Si nous pouvons tous ouvrir nos cœurs, communiquer les uns avec les autres et gagner une meilleure compréhension du Fa, nous pourrons éviter beaucoup de pertes.


Ce qui précède est ma compréhension limitée. Veuillez m'indiquer tout ce qui est inapproprié.

Version anglaise :
Falun Dafa Practitioners in the Eyes of an Enlightened Being

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.