Bénéfices de la pratique

  • Deux histoires illustrant le pouvoir de Dafa

    Je suis un pratiquant de Dafa. Ma nièce, Zhang Jinfeng, est une coiffeuse de 20 ans. A l’automne 2005, on lui a diagnostiqué à l’hôpital de Harbin une leucémie de la glande lymphatique la plus grave des leucémies. Après avoir dépensé plus de 70 000 en traitement médical elle n’était toujours pas guérie. Le docteur disait qu’il n’y avait pas de « traitement garanti » pour ce genre de maladie même si nous dépensions 600 000- 700 000 yuan. Après avoir dépensé toutes ses économies et emprunté beaucoup d’argent, elle a recouru à la chimiothérapie...
  • Alitée pendant huit ans elle a retrouvé la santé après avoir pratiqué le Falun Gong pendant trois mois

    Alors que je vendais des fruits au marché tôt un matin, j’ai rencontré une personne que je connaissais et que je n’avais pas vue depuis de nombreuses années. Elle a été très surprise de voir combien j’avais changé : en meilleure santé,plus amicale et plus tolérante. J’ai eu une bonne conversation avec elle sur ce qui a causé ce changement dans ma vie : le Falun Gong...
  • De graves maladies et un syndrome de post commotion cérébrale disparaissent

    Mi mars 1997, j’ai vécu le plus beau jour de ma vie. J’ai rencontré une amie dans la rue qui m’a suggéré d’essayer le Falun Gong. Sans trop y réfléchir je l’ai accompagnée. A l’époque, je ne connaissais pas du tout cette méthode, je ne faisais que suivre les mouvements. Quelques jours plus tard, j’ai commencé à avoir beaucoup d’appétit. J’ai mangé trois bols de riz au même repas, alors qu’auparavant je n’en mangeais qu’un fond de bol en raison de la gastrite dont j’avais souffert pendant des années. Sans que je m’en rende compte, tous les symptômes d’inconfort dont je souffrais auparavant ont complètement disparu. Voilà maintenant 7 ans que je n’ai plus du tout besoin de prendre un seul médicament.
  • Le Coeur et l’esprit s’élèvent—le pouvoir du Falun Dafa : Merci Maître Li

    J'ai 53 ans et je pratique Falun Dafa depuis environ 5 mois. Malgré la bonté de mes parents et six frères et soeurs, j’ai eu tout au long de mon enfance un sentiment profond de solitude et d'isolement. Jeune adulte, j'étais très honnête et quelqu'un m'a averti un jour de ne pas être trop honnête ; cela m’a rendue stupide. Ensuite j’ai lutté pour ne pas être trop honnête et stupide. Je suis graduellement devenue « plus maligne » en vieillissant, mais c’était contre ma conscience, et la sensation d'isolement de mon enfance était toujours là ...
  • Un cancer du foie en phase terminale disparaît

    J'ai 37 ans cette année. J'ai beaucoup de chance parce que j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong alors que j'avais une maladie incurable. Cette maladie, qui n'avait pas été guérie, même après avoir dépensé des centaines de milliers de yuan (1), a disparu après avoir pratiqué le Falun Gong pendant quelques mois.
  • Dix mille yuans dépensés pour un traitement médical sans résultats, mais la tumeur maligne disparaît après deux mois de pratique du Falun Gong

    Xiaoming, un villageois de la banlieue Daling de la ville de Yushu, province de Jilin, avait une excroissance maligne dans sa poitrine. Il a dépensé dix mille yuans en dépenses médicales, mais vainement. Cependant, l 'excroissance maligne a disparu après qu'il ait pratiqué le Falun Gong pendant seulement deux mois. Il a également acquis une meilleur santé générale. Les nouvelles de cet événement se sont diffusées largement dans le village.
  • Je suis si reconnaissante pour la grâce du Maître

    Bien que j’avais encore besoin d’une canne pour marcher, je n’en avais plus besoin quand je faisais les exercices. Après quatre mois de cultivation, davantage de choses supra normales se sont manifestées. J’ai complètement jeté la canne et je pouvais même refaire du vélo. J’étais tellement enthousiaste. Je comprends la grandeur du Maître et le pouvoir de Dafa encore plus profondément.
  • Une famille entière témoigne des merveilles du Falun Dafa.

    Je suis une pratiquante de Falun Gong de cinquante quatre ans qui habite dans un village chinois. J’ai eu la chance d’avoir l’occasion d’apprendre le Falun Gong en 1998. Avant cela, j’avais toutes sortes de maladies. Je ne pesais que 45 kg pour 1mètre 67. Après quelque temps de pratique, mon poids est remonté à 60 kg, je débordais d'énergie et j'ai pu participer chaque jour aux travaux de la ferme. Je me suis souvent demandée : si je n’avais pas eu la chance de pratiquer le Falun Gong, est-ce que je serais celle que je suis aujourd’hui ? Assurément non !
  • Mes migraines et mon problème cardiaque ont disparu, mon mari a abandonné la cigarette, la boisson et le jeu

    Depuis qu’on m’a présenté le Falun Gong, le 1er mai 1995, je pratique les exercices tous les jours. Comme je n'ai pas suivi l'école de toute ma vie, je ne pouvais même pas lire une phrase entière du « Zhuan Falun » (1), sans parler de comprendre les principes de base. Quand j’étudiais la Loi (2) en ce temps-là avec les compagnons de cultivation, je me souvenais d’un caractère après l’autre tout en les écoutants. Il est tout à fait étonnant que j'aie pu lire le livre de « Zhuan Falun » en entier après un an. La Loi m'a donné la sagesse et maintenant j'ai également un corps sain et j’ai l’air de plus en plus jeune. Toutes mes maladies antérieures ont disparu
  • La guérison miraculeuse d’un cancer décide toute une famille à croire en Dafa

    Avant de commencer à pratiquer le Falun Gong en 1996, j’avais plus de 20 problèmes de santé, y compris un cancer. Plusieurs mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa en suivant les principes « Vérité, Bonté, Patience » tous mes problèmes ont disparu. Mais quand le parti communiste chinois (PCC) a commencé à persécuter le Falun Gong, sous la pression, les harcèlements et les mensonges de la propagande d’Etat, plus personne dans ma famille ne me soutenait. Ils voulaient tous que j’arrête de pratiquer. Surtout mon fils, qui m’a chassé de la maison. J’étais donc sans abri pendant longtemps et j’ai été arrêtée illégalement et condamnée à trois ans de travaux forcés.
  • La puissance curative de Falun Dafa m’a sauvée, moi et mon neveu

    J'ai commencé à pratiquer Falun Dafa alors que j'avais toutes ces maladies. Je n'ai jamais pensé que ma santé serait reconstituée après avoir pratiqué pendant seulement trois mois et au début, je n’y ai pas cru. J'ai 50 ans et plus de 70 pour cent de mes cheveux gris sont redevenu noirs. Tout le monde a constaté à quel point je paraissais plus jeune. J'ai l'impression de renaître après avoir été presque morte.
  • L'histoire de mon rétablissement d'une mort imminente s'est répandue dans toute la campagne

    L'automne dernier, j'ai fait un infarctus soudain et souffert de troubles tels qu'être dans l'incapacité de pouvoir parler, bouger ou de contrôler ma vessie et mes intestins. Un docteur du village est venu pour me soigner. Puisqu'il n'a pas pu trouver de veines viables pour une perfusion, il a abandonné tout espoir. Il a dit à ma famille: "Il n'y a aucun espoir, faîtes, je vous prie, les démarches pour ses funérailles." Des compagnons de pratique sont venus me rendre visite en apprenant mon état. Ils m'ont encouragée à immédiatement reprendre l'étude de la Loi et à pratiquer les exercices plus tard quand j'irais mieux. J'ai donc repris le chemin de la ‘cultivation et pratique’. Sept jours plus tard, j'étais à nouveau capable de parler et de marcher
  • Journal de xiulian* : " Les changements de mon corps physique"

    Je lis souvent des articles de pratiquants qui parlent des changements de leur condition de santé après avoir commencé la cultivation. Je n'ai pas encore écrit d'articles spécifiques sur ma compréhension à ce sujet. Ce n'est pas pour dire que je n'ai pas d'expériences personnelles en la matière. En fait l'ultime raison pour laquelle je suis sur le chemin de la cultivation n'est pas pour améliorer ma santé. La véritable raison est que j'ai finalement trouvé la vraie signification de la vie ...
  • Bénis par la Loi

    Ma femme a perdu son travail dans les années 90. J’étais très inquiet qu’elle tombe malade de dépression, j’ai donc demandé à ce qu’elle apprenne le qigong. Malheureusement, les résultats n’étaient pas bons. Elle commençait à agir de manière étrange, elle criait tout le temps et perturbait l’harmonie de la famille. C’est en septembre 1996 que ma femme a eu la chance de découvrir cette grande méthode de l’Ecole de Bouddha, le Falun Gong. Elle a commencé à pratiquer avec un cœur pur, et peu de temps après, ses comportements anormaux ont disparu, la chaleur et la paix du foyer sont revenues. Ma fille et moi avons obtenu la Loi en décembre 1996, et peu de temps après ma mère âgée de 74 ans a commencé à pratiquer aussi. Le Dafa a apporté à ma famille beaucoup de bonheur et de joie.
  • Se remettre d’une paralysie et d’un cancer du sein en pleine persécution

    En avril 2000, elle est allée à l’institut de recherche de nécrose de la tête du fémur au nord de Harbin pour prendre ses résultats de son CT-scan. Lorsque le docteur familier avec la maladie l’a vue marcher il était très étonné. Ayant de nombreuses années d’expérience clinique il a dit : « les médicaments ne t’ont pas guérie. Dis moi, quelle prescription traditionnelle a guéri ta maladie ? » Ma Zhongbo a répondu : « Je n’ai eu recours à aucune prescription traditionnelle. J’ai été guérie en pratiquant le Falun Gong ! ».