Bénéfices de la pratique

  • Deux citoyens âgés expérimentent les effets miraculeux de la pratique du Falun Dafa

    Je suis dans mes 70 ans et j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. J'ai toujours eu une mauvaise santé depuis que je suis enfant. J'ai eu de l'asthme et de graves bronchites. Mon asthme était particulièrement grave pendant les mois d'hiver et il s'est empiré quand j'ai atteint la cinquantaine. J'ai développé en outre un emphysème pulmonaire et une trachéite allergique. Non seulement je devais prendre des médicaments tous les jours, mais j'ai aussi dû souvent être hospitalisée et recevoir un traitement avec oxygène. Ces terribles maladies m'ont suivi pendant plus de 60 ans.
  • L'histoire d'une mère et de sa belle fille

    À l'automne 2006, la mère qui avait auparavant toujours été en bonne santé, se trouva tout d'un coup souffrir du dos. La fille l'emmena chez quantité de docteurs, mais tous les traitements médicaux furent impuissants à soulager les douleurs de sa mère. La fille voulait que la mère suive des séances de massage, mais la mère pensait que cela n'aurait point d' effet puisque il n'y avait eu aucune amélioration avec les séances de massage précédentes. Cependant, elle ne voulait pas décevoir sa fille...
  • Il n’y a rien que Dafa ne puisse faire

    J’aimerais partager avec mes compagnons de pratique comment j’ai aidé mon petit fils avec l’enseignement de Dafa. Mon petit fils a 14 ans et s’appelle « Jiujiu » (jiu veut dire neuf). Il s’est lui-même donné ce nom le jour où il a démissionné de la Ligue des Jeunes Pionniers du Parti communiste chinois. A l’époque j’en ai ri et lui ai dit : " Neuf-Neuf est devenu un – un jour tu fera partie de Dafa "
  • Croire au Maître et en la Loi aide une pratiquante à se rétablir d’une attaque en trois jours

    Le matin du 4 octobre 2007, soudainement je n'ai plus pu bouger le haut de mon corps. J’avais la bouche tordue et mes yeux louchaient. Mes enfants sont tous venus et voulaient m’emmener à l’hôpital. Quand j’ai refusé d’y aller, mon fils aîné s’est fâché et a dit : « Mère, ce sera trop tard si tu ne vas pas à l’hôpital immédiatement. » J’ai dit: « Ne vous précipitez pas. Le Maître purifie mon corps. En trois jours je serai capable de me lever. S’il vous plait donnez-moi un peu de temps. Vous pourrez m’emmener où vous voulez si je ne peux pas m’asseoir d’ici trois jours. » Mon fils aîné a dit : « Mère, si tu peux vraiment t’asseoir, je remercierai ton Maître de tout mon cœur avec gratitude. »
  • Un" nouvelle pratiquante de Falun Dafa : "Infiniment merci au Maître pour sa grâce salvatrice"

    Yuhui, a plus de cinquante ans cette année. Elle vénérait chez elle trois statues de Bouddha, chantait les écritures avec sincérité et se prosternait tous les jours devant ses statues . Elle avait aussi donné une statue de Bouddha et des sutras à sa belle-fille , qui pareillement se prosternait devant la statue , brûlait de l’encens et chantait es écritures tous les jours. .L’an dernier Yuhui est tombée malade, et une consultation à l’hôpital a révélé qu’elle souffrait d’une nécrose de l’os. Elle a dépensé beaucoup d’argent en traitements mais pour peu de résultats. Le docteur a dit qu’elle devrait se faire opérer pour enlever les deux os de la cuisse et que l’opération coûterait plus d’un millier de yuans. Et que même avec cela, il n’était pas garanti que la maladie soit guérie ...
  • J'ai été épargnée d’une mort certaine après avoir étudié la Loi pendant 23 jours

    Je m'appelle Xu. En signe de gratitude envers Dafa pour m’avoir sauvée, je me suis renommée Xiefa Xu. (Xiefa en chinois veut dire « Merci Dafa ») J'ai 50 ans maintenant et j’habite à Huanggang, province du Hubei. J'ai eu une maladie mortelle, et mon docteur a dit qu'il n'y avait rien d’autre à faire que d’attendre la mort. Désespérée, je n'ai pu que retourner à la maison et attendre la mort. Comme une personne de bon cœur m’a encouragée, j'ai commencé à étudier la Loi le 6 septembre 2007. D'abord, j’ai simplement étudié la Loi, et dix jours plus tard j'ai commencé à apprendre les exercices. J'ai regardé les conférences sur DVD du Maître quatre fois le 29 septembre et j’ai lu les huit premières leçons de Zhuan Falun. Un miracle s'est alors produit. En 23 jours ma santé est revenue à la normale, et mes handicaps généralisés ont disparu complètement.
  • Le Maître m'a donné une seconde vie

    En janvier 2006, des experts et des professeurs en maladie du foie de l'Hôpital du peuple de ma ville et de l'Hôpital de l'Union à Wuhan ont diagnostiqué au vieux Li un cancer du foie en phase terminale. On lui a dit qu'il avait à peine trois mois à vivre. Mais le vieux Li est toujours bien en vie à ce jour. En fait, il est en bien meilleure santé. Voici un bref résumé de l'histoire du vieux Li avec ses propres mots...
  • La foi en Vérité-Compassion-Patience m'a permis de revoir

    Je m'appelle An, et je suis une nourrice de 63 ans et une fermière de la banlieue de Guangming dans la ville de Changchun. La nuit du 31 septembre à environ 20h00, j'ai eu une migraine horrible et ma vision est devenue trouble. La douleur que je ressentais dans la tête a empiré, et la lumière de la lampe est devenue de moins en moins lumineuse. À un moment, je ne pouvais plus voir aucune lumière, bien que la lampe était toujours allumée ...
  • Survivre à un désastre, le transformer en une bonne chose

    Chen était un ouvrier au chômage dans une ville de la province de Hubei, au nord-est. Un jour, alors qu’il conduisait une moto, il est tombé d’un pont élevé sur une butée en pierre dure. La moto a écrasé ses jambes. Chen a survécu à l’accident, mais neuf de ses cotes et son bassin étaient brisés, et un de ses tibias était cassé en deux. Il a été immédiatement envoyé à l'hôpital, où le médecin a suggéré une opération pour lui ouvrir la poitrine nettoyer et ressouder ses cotes, son bassin et mettre des vis à son os du tibia...
  • « Ma leucémie est guérie ! Ne vous inquiétez pas pour moi ! »

    Zhou Wa est le neveu de mon beau-frère. Il y a deux ans, nous sommes retournés dans notre ville natale pour le Nouvel An chinois. Nous avions entendu que Zhou Wa avait contracté une leucémie et avait constamment une forte fièvre. Il était hospitalisé dans la clinique de mon neveu. Après que j’ai entendu cela, j’ai pensé : « Zhou Wa est un pratiquant de Falun Gong. Pourquoi souffre-t-il de cette maladie ? » Lorsque je suis allé à la clinique, on lui donnait une infusion. Il était allongé sur le lit et avait les yeux fermés. Son visage semblait sombre. La femme de mon neveu l’a tapoté et lui a dit : « Regarde qui est là. » Lorsqu’il m’a vu, il s’est senti intimidé. Il s’est assis et m’a dit ce qui lui était arrivé...
  • Mon dos est à nouveau droit !

    Sanshen a dit : « Vous ne devez pas avoir peur, je vais bien. » Elle a voulu retirer l’intra veineuse de son bras et s'asseoir, mais son fils ne l'a pas laissée s'asseoir jusqu'à ce que le goutte à goutte soit fini. Sanshen s’est lentement assise et a fait la méditation. Elle a dit qu’elle sentait son corps bouillant. Alors qu'elle méditait, son dos s’est redressé. Tous ceux présents étaient étonnés de la voir s'asseoir aussi droite. Ils ont même pu entendre ses os craquer. La colonne de Sanshen n'était plus tordue.
  • Un homme d'affaires libéré de son épilepsie, d'une excroissance osseuse et de maux de tête migraineux

    Je m'appelle Hu Chengquan et j'ai 48 ans, je fais des affaires à Singapour. Je pratique Falun Dafa depuis quatre ans et demi, et j’ai énormément bénéficié de cette pratique. J'ai eu des crises d'épilepsie depuis mon jeune âge. Plus tard, j’ai eu des hémorroïdes, des migraines, des excroissances osseuses, de la sciatique et d'autres problèmes.J'ai consulté de nombreux médecins de médecine occidentale et de médecine traditionnelle chinoise, et des maîtres de qigong, espérant trouver la guérison. Le 23 mai 1996, j'ai consulté un médecin de médecine traditionnelle chinoise qui avait l’habitude de me soigner, espérant qu’il pourrait me donner des traitements supplémentaires. Il m’a dit : « Cette fois, vous devez vous guérir vous-même. » J’ai été surpris. Alors il m’a présenté Falun Dafa.
  • Du désespoir à l’espoir

    Il n’y a pas longtemps Clearwisdom.net a publié un article intitulé: “Mon oncle a obtenu Falun Dafa”. Je suis cet « oncle », un ouvrier horticole en retraite. Pendant plusieurs années, bien que je n’ai pas cessé d’aller à l’hôpital pour faire traiter mes maladies, ma santé ne faisait qu'empirer Quand je me suis dit que c’était sans issue, j’ai eu la chance de rencontrer Dafa.
  • J’ai été guéri d’un problème auditif en écoutant les cassettes des conférences du Maître

    Mon nom est Xiao Yu. Je suis un écolier de 13 ans dans une petite ville de la province du Heilongjiang. Mes deux tantes pratiquent le Falun Gong depuis plus de dix ans. Elles sont de bonnes personnes, mais elles ont été renvoyées de leur travail il y a des années à cause de la persécution du PCC. De plus, des agents du PCC ont arrêté et ont condamné un de mes parents à un an et demi de travaux forcés. Comme j’ai été témoin de ces incidents de persécution, j’avais vraiment peur d’apprendre le Falun Gong.
  • Une femme souffrant d'un cancer en phase terminale récupère de sa maladie et d’autres maladies graves

    C'est en 1997, alors que j'étais au bord de l'effondrement total, que j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Depuis que j'ai commencé, beaucoup de choses étonnantes me sont arrivées. Ma santé s'est améliorée jour après jour. Plusieurs de mes maladies ont disparu, de même que mes tumeurs. J'ai finalement profondément senti la joie de vivre sans maladie. Après avoir appris la pratique du Falun Gong, j’ai été non seulement guérie de toutes mes maladies, j'ai également commencé à comprendre la vraie signification de la vie. Ma façon de penser s'est améliorée et j'ai appris à être une meilleure personne