Bénéfices de la pratique

  • L'histoire de mon rétablissement d'une mort imminente s'est répandue dans toute la campagne

    L'automne dernier, j'ai fait un infarctus soudain et souffert de troubles tels qu'être dans l'incapacité de pouvoir parler, bouger ou de contrôler ma vessie et mes intestins. Un docteur du village est venu pour me soigner. Puisqu'il n'a pas pu trouver de veines viables pour une perfusion, il a abandonné tout espoir. Il a dit à ma famille: "Il n'y a aucun espoir, faîtes, je vous prie, les démarches pour ses funérailles." Des compagnons de pratique sont venus me rendre visite en apprenant mon état. Ils m'ont encouragée à immédiatement reprendre l'étude de la Loi et à pratiquer les exercices plus tard quand j'irais mieux. J'ai donc repris le chemin de la ‘cultivation et pratique’. Sept jours plus tard, j'étais à nouveau capable de parler et de marcher
  • Journal de xiulian* : " Les changements de mon corps physique"

    Je lis souvent des articles de pratiquants qui parlent des changements de leur condition de santé après avoir commencé la cultivation. Je n'ai pas encore écrit d'articles spécifiques sur ma compréhension à ce sujet. Ce n'est pas pour dire que je n'ai pas d'expériences personnelles en la matière. En fait l'ultime raison pour laquelle je suis sur le chemin de la cultivation n'est pas pour améliorer ma santé. La véritable raison est que j'ai finalement trouvé la vraie signification de la vie ...
  • Bénis par la Loi

    Ma femme a perdu son travail dans les années 90. J’étais très inquiet qu’elle tombe malade de dépression, j’ai donc demandé à ce qu’elle apprenne le qigong. Malheureusement, les résultats n’étaient pas bons. Elle commençait à agir de manière étrange, elle criait tout le temps et perturbait l’harmonie de la famille. C’est en septembre 1996 que ma femme a eu la chance de découvrir cette grande méthode de l’Ecole de Bouddha, le Falun Gong. Elle a commencé à pratiquer avec un cœur pur, et peu de temps après, ses comportements anormaux ont disparu, la chaleur et la paix du foyer sont revenues. Ma fille et moi avons obtenu la Loi en décembre 1996, et peu de temps après ma mère âgée de 74 ans a commencé à pratiquer aussi. Le Dafa a apporté à ma famille beaucoup de bonheur et de joie.
  • Se remettre d’une paralysie et d’un cancer du sein en pleine persécution

    En avril 2000, elle est allée à l’institut de recherche de nécrose de la tête du fémur au nord de Harbin pour prendre ses résultats de son CT-scan. Lorsque le docteur familier avec la maladie l’a vue marcher il était très étonné. Ayant de nombreuses années d’expérience clinique il a dit : « les médicaments ne t’ont pas guérie. Dis moi, quelle prescription traditionnelle a guéri ta maladie ? » Ma Zhongbo a répondu : « Je n’ai eu recours à aucune prescription traditionnelle. J’ai été guérie en pratiquant le Falun Gong ! ».
  • La pratique du Falun Gong est magnifique

    Ma tante était depuis longtemps en mauvaise santé . L'hiver passé, la moitié de son corps est devenu paralysé après une attaque. Elle ne pouvait plus vivre seule, et elle a été hospitalisée pendant plus de deux mois. Une grosse somme d'argent a été dépensée, mais son état physique ne s'est pas amélioré. Les médecins ont dit qu'elle n'était pas guérissable. À la porte de ma tante, j'ai eu la surprise de la voir marcher avec fermeté. Elle m'a chaleureusement souhaité la bienvenue. J'ai demandé le cœur de quelle "déité" elle avait touché qui lui avait donné une panacée comme traitement. Elle m'a dit qu'elle avait dépensé toute ses économies l’an dernier, et qu’elle n'avait plus d argent pour acheter une panacée mais qu’elle avait commencé à pratiquer le Falun Gong et que ses maladies avaient guéri.
  • En récitant sincèrement "Falun Dafa est bon" mon mari a recouvré la vue

    Au début du mois de février 2004, mon mari qui ne pratique pas Falun Dafa a développé d'un coup de graves symptômes après avoir bu et fumé et négligé sa santé pendant de nombreuses années. Il ne pouvait bouger la moitié de son corps et il ne pouvait aller à la salle de bain sans assistance. Lorsqu'il s'est rendu à l'hôpital pour traitement, le scanner a détecté que ses yeux n'étaient pas en bonne santé, du sang coagulé bloquant le nerf optique. Lorsqu'il est passé par la procédure pour sortir de l'hôpital, les docteurs ont dit: "Ne cherchez pas de traitement ailleurs, les cas comme celui-ci sont incurables et ce serait seulement gaspiller de l'argent "...
  • Une non pratiquante fait l’expérience des miracles de Falun Dafa

    Je m’appelle Xiao Qing. Je ne suis pas une pratiquante de Falun Dafa. Mes sœurs et ma mère ont commencé de se cultiver en 1997. Vivant avec ma mère, j’écoutais par intermittence les enseignements du Maître quand elle passait les enregistrements. Je me souviens que le Maître a dit dans un des enseignements que : « Quand une personne obtient la Loi, toute la famille en bénéficiera. » (« Enseignement de la Loi et questions /réponses à Jinan »). Bien que je ne sois pas une pratiquante, j’ai bénéficié de Dafa et je suis extrêmement reconnaissante envers le Maître et Dafa. J’aimerai partager mon histoire avec vous tous.
  • Expérimenter le pouvoir divin de Dafa aprés un an de pratique

    En avril 2006, on a découvert que j’avais un cancer du foie, lors du contrôle médical de groupe sur mon lieu de travail. La tumeur cancéreuse avait une taille de 4x3 centimètres. Après des tests plus poussés, je fus averti que la tumeur devait être enlevée. Une fois l’opération chirurgicale accomplie, il s’est avéré que la tumeur était maligne. Ainsi, deux traitements intensifs du foie ont été réalisés. Je me sentais, alors si bas qu’il n’y avait rien dans ma tête hormis une pensée : que j’avais deux parents âgés de plus de 80 ans, mon épouse et mes enfants. Ce genre de coup terrible était insupportable...
  • La rencontre fortuite de grand-mère Chen : Renaître à soixante et onze ans !

    Des “miracles” inattendus me sont arrivés. Peu de temps après avoir commencé à pratiquer Falun Dafa je n’avais plus les rhumes que j’avais chaque mois et la sciatique qui m’avait fait souffrir pendant plus de dix ans a disparue. Dans le passé je ne pouvais ni m’asseoir ni rester debout longtemps et je devais absolument m’allonger et mes jambes fatiguaient et devenaient douloureuses et engourdies très vite. Je devais subir des thérapies deux fois par semaine . Chaque fois je devais faire des exercices d’étirement pendant plus de deux heures. Très vite j’ai pu arrêter ces étirements ...
  • La tumeur aux poumons de mon mari a disparu après trois mois de cultivation et pratique

    Mon mari a commencé à pratiquer le Falun Gong fin juin. Il a cessé de fumer, une habitude qu'il avait depuis 40 ans et a également cessé de boire. Il pratiquait assidument les cinq exercices matin et soir tous les jours. Il a commencé par méditer une demi-heure chaque fois et a augmenté peu à peu jusqu'à une heure. Pour l'étude de la Loi, il se concentrait sur la lecture du « Zhuan Falun ». Après trois mois de , je l'ai accompagné à l'hôpital à Pékin pour un examen. Après les rayons X, le médecin a comparé la nouvelle radio avec la première et a dit stupéfait : « C'est étrange, toutes les tumeurs ont disparues !? » Pour confirmer, nous sommes retournés au premier hôpital et fait faire une autre radio. La conclusion du médecin était la même : « Les tumeurs sont parties. Les poumons sont normaux ! » ...
  • Les merveilles de Dafa se manifestent en moi

    Le 10 novembre 2006, j'ai voyagé en voiture jusqu'à un autre village. Vers 10 h du matin, j’ai garé ma voiture sur le côté de la route, à l'entrée du village. Je suis sorti de la voiture et j'ai commencé à traverser la route au moment où un mini bus, roulant à grande vitesse, m’a percuté et j’ai perdu conscience. Quand je me suis réveillé, beaucoup de personnes autour de moi étaient en train de parler de l'accident. Ils ont vu le mini bus me percuter et me projeter 6 ou 7 mètres plus loin, sur le sol. Le pare-brise du mini bus était brisé et il y avait une grosse bosse. Tous étaient sous le choc et pensaient que j'avais été tué. Le conducteur du mini bus était un jeune homme. Il était très effrayé.
  • Miracles survenus dans ma famille

    En 1997, ma nièce, Yu Feng, qui avait 16 ans, a développé une grave arthrite rhumatismale. Ses pieds étaient enflés et elle ne pouvait plus porter de chaussures. Ses yeux étaient également enflés et elle ne pouvait pas bien les ouvrir. Elle ne pouvait pas s'occuper d'elle-même pour ses besoins quotidiens et elle était extrêmement amère. Son père l'avait amenée à l'hôpital pour traitements, mais sans aucun résultat. Un jour je suis allée chez ma mère pour lui rendre visite. Quand je l'ai vue, mon cœur s'est arrêté. Cette jeune fille n'allait elle pas mourir? Je me suis soudain rappelé et j'ai dit: "Yu Feng, viens avec moi demain apprendre le Falun Gong. Après avoir pratiqué pendant six mois, toutes mes maladies antérieures telle que les rhumatismes, des problèmes d'estomac, et l'arthrite, avaient disparues." Elle a répondu : "Laisse moi y réfléchir."
  • Une nouvelle vie (Photo)

    Jinchu allait souvent voir un maître de qigong. Un jour, ce maître de qigong lui dit : "De mon point de vue, votre corps est plus faible que celui d'un personne âgée de 70 ans. Je ne peux pas vous soigner. Mais je vous suggère de pratiquer le qigong par vous-même, ce qui pourra vous aider." Jinchu lui a demandé s'il pouvait lui apprendre son qigong, mais il a refusé parce qu'elle habitait trop loin. Jinchu ne savait pas quoi faire, parce que toutes les classes de qigong étaient très chères. Ce maître de qigong lui a alors donné un dépliant sur le Falun Gong. Il a dit: "Pourquoi n'allez-vous pratiquer le Falun Gong? Un de mes amis l'a essayé et s'est senti très bien. De plus, le Falun Gong est gratuit."
  • La bonne santé de Grand-papa Zhou est revenue lorsque les membres de sa famille lui ont lu Zhuan Falun

    M. Zhou, du Comté de Suizhong de la ville de Hulutao de la province du Liaoning, est âgé de quatre-vingt-un ans. Il a travaillé lui-même au sein du Parti communiste chinois (PCC) durant la première moitié de sa vie. Durant la "Grande Révolution Culturelle", il a été accusé d'être un espion taiwanais, il a été torturé et forcé de vivre dans une étable. A ce moment-là, il a développé beaucoup de maladies. Dans les années 1990, M. Zhou a appris qu'il avait un cancer des poumons. Le médecin a dit à sa famille de préparer ses funérailles. Quand Grand-papa Zhou s'est senti impuissant, il s'est souvenu du Falun Dafa. Ce qui suit est son histoire...
  • Un garçon sourd et qui ne pouvait pas parler peut dire "Falun Dafa est bon"

    Il y a quelques jours, un pratiquant dans notre secteur a mis à profit une visite dans sa ville natale dans la province du Henan pour clarifier la vérité au sujet du Falun Gong à ses amis et parents. Il leur a également parlé de quitter le parti communiste chinois. En rendant visite à une famille , il a découvert que leur fils de 13 ans était sourd depuis un très jeune âge. Il ne pouvait pas entendre un son ni dire un mot. Quand ce pratiquant a vu le garçon, il l'a approché et lui a appris à dire : "Falun Dafa est bon" et "Vérité Compassion Tolérance sont bons." Le garçon a cligné des yeux, et sa langue et sa bouche ont bougé lentement et graduellement les sons "Da" et "bon" sont sortis...