condamnations illégales

  • 13 pratiquants de Falun Gong font face à des procès illégaux, 12 avocats défendent la justice

    Après avoir été arrêtés et détenus pendant près d'un an, 13 pratiquants de Falun Gong de la ville de Dalian, province du Liaoning, ont été illégalement jugés par le tribunal du district de Xigang à Dalian. M. She a été emmené de l’hôpital no 210 au palais de justice. M. Wang Tao est apparu extrêmement faible, il a dû être porté jusqu'à la salle d'audience parce qu'il était sur le point de s'effondrer. M. Che était également dans un état critique ...
  • M. Yuan Kun, sa femme, et d'autres personnes de la ville de Weifang secrètement condamnés à sept ans et demi de prison

    Le 5 Novembre 2011, M. Yuan et Mme Mao ont été suivis et arrêtés. Ils ont été enfermés pendant plus de 60 jours dans un endroit inconnu... Le couple a été détenu au centre de détention de Weifang le 11 Janvier 2012. Le PCC a refusé leurs droits de visite à la famille et de les laisser se parler. Le 17 Février 2012, la famille a reçu une notification autorisant l'arrestation de M. Yuan et Mme Mao. Elle était datée du 16 février 2012 ...
  • Des retraités, pratiquants de Falun Gong, condamnés à la prison dans la province du Sichuan

    Le 7 mai 2013, le tribunal du canton de Xingwen, province du Sichuan a fabriqué des accusations et condamné illégalement à la prison trois pratiquants de Falun Gong. M. Xu Qiyang a déclaré dans sa défense: "Je cultive Falun Gong et je suis les principes d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ce n’est pas seulement ma propre croyance personnelle mais aussi la croyance de millions de chinois. Le PCC persécute le Falun Gong. La production et la distribution d'imprimés clarifiant les faits sont autorisées par la constitution chinoise. C’est mon droit légal. Nous agissons ainsi pour mettre fin à la persécution. " M. Xu a refusé de renoncer au Falun Gong contre une libération anticipée ...
  • Un ancien ingénieur de l'institut de design aéronautique de Chengdu secrètement condamné

    La police a arrêté un pratiquant de Chengdu, M. Liu Yongsheng, en juillet 2012 et l'a détenu pendant près d'un an au centre de détention de Xinjin. La cour du canton de Xinjin l'a récemment condamné. Lorsque sa famille prévoyait de faire appel, les fonctionnaires du tribunal ont interféré en refusant de fournir un verdict.M. Liu, 46 ans, est un ingénieur qui travaillait à l'institut de design aéronautique de Chengdu, une division de la Corporation du Groupe d'industrie de l'Aviation de chine ...
  • La Cour du canton de Mei condamne injustement des pratiquants de Falun Gong à la prison

    Les autorités communistes de la Cour du canton de Mei dans l’agglomération de Meizhou, province du Guangdong, ont illégalement condamné quatre pratiquants de Falun Gong à la prison. M. Bu Weiquan a écopé de cinq ans, M. Zheng Hengtao de quatre ans, Mme Huang Yinying et Mme Yang Lixia respectivement de deux ans. Tous quatres ont l’intention de faire appel du verdict illégal ...
  • Province du Heilongjiang : Mme Tian Xiaoping condamnée illégalement à une peine de 14 ans de prison

    Mme Tian Xiaoping, une pratiquante de Falun Gong de la province du Heilongjiang, ville de Shuangcheng, a été condamnée à 14 ans de prison en 2012 pour sa seule croyance au Falun Dafa. Mme Tian est à présent illégalement détenue dans la prison pour femmes du Heilongjiang . Lorsque sa famille a rendu visite à Mme Tian le 14 mars 2013, ils ont été choqués de voir qu'elle ne pouvait pas marcher sans aide, ni parler clairement ...
  • M. Hong Wenquan condamné à trois ans de prison, sa fille meurt après avoir fait appel pour son père

    Le 8 octobre 2011, M. Hong est allé dans le bourg de Badaohao dans le canton de Heishan parler aux gens là-bas du Falun Gong. Quelqu'un l'a signalé à la police de Badaohao et il a été arrêté. M. Hong a été détenu au centre de détention de Heishan... Le 12 décembre 2011, la fille de M. Hong est décédée à la maison. Une heure avant son décès, elle avait plaidé pour son père. Elle ne réalisait pas qu'elle n’allait jamais le revoir. En mars 2012, M. Hong a été faussement accusé par le Département de police de Heishan. Le Parquet l'a reconnu coupable et condamné à trois ans de prison ...
  • M. Zhang Jie, peintre et calligraphe de Pékin, illégalement condamné à deux ans de travaux forcés ; son avocat demande un réexamen administratif

    M. Jang Jie, peintre et calligraphe de Pékin, a été arrêté à son domicile le 29 octobre 2012 par des policiers du poste de police de Haidian. Il a été condamné à deux ans de travaux forcés pour avoir en sa possession des livres et des CDs du Falun Gong. M. Zhang et son avocat ont soumis deux documents pour réexamen administratif, et le Bureau de réexamen administratif du gouvernement municipal de Pékin a signé et accepté les documents ...
  • Trois pratiquants jugés par le Tribunal d'instance de Linchuan sur des preuves fabriquées

    Les agents de la division de la sécurité intérieure impliqués dans l'arrestation des trois pratiquants ont fabriqué des preuves afin de convaincre le Parquet d'inculper les pratiquants. La soi-disant "preuve photo" ne comportait ni noms ni signatures des policiers travaillant sur le cas et n'y était indiquée ni le moment ni le lieu où elle avait été prise, n'y figuraient pas non plus les signatures requises des pratiquants arrêtés ...
  • L’enseignante à la retraite Mme Fang Yunbao condamnée à la prison à Pékin

    Mme Fang Yunbao, une enseignante à la retraite de l’Institut universitaire des finances et de l'économie de Hubei, était à Pékin pour s’occuper de sa petite-fille âgée de deux ans et demi. Dans la soirée du 2 novembre 2012, Zhang Wupeng, Zhao Sichen et d'autres policiers du poste de police de Xisanqi, à Pekin, ont fait irruption à son domicile ...
  • Le tribunal de Pingdu, province du Shandong, condamne injustement de bonnes personnes

    Depuis juillet 2012, le tribunal de Pingdu, province du Shandong a commis de nombreux crimes. Voici peu, il a injustement condamné Mme Zhang Youqin à trois ans de prison, privant sa fille des soins de sa mère. Dans la soirée du 10 juin 2012, les policiers Liu Jie et Sun Chao de la Division de sécurité intérieure du département de police de Pingdu et 4 ou 5 autres agents sont entrés par effraction au domicile de la pratiquante de Falun Gong, Mme Zhang Youqin ... Ce soir-là, Mme Zhang a été illégalement détenue dans le poste de police de Tianzhuang. Le lendemain matin, elle a été emmenée dans le centre de détention de Dashan, agglomération de Qingdao ...
  • Un professeur de collège de la ville de Harbin illégalement condamné à trois ans de prison

    En mai 2012, les professeurs d’anglais M. et Mme Chen Rong de l’école secondaire Hulan dans la ville de Harbin, province du Heilongjiang, ont été arrêtés et M. Chen a été illégalement condamné à trois ans de prison...
  • Un professeur de la ville de Daqing condamné à trois ans de prison; Un membre de la famille poursuit le juge

    M. Wang Hongxin de Daqing a été illégalement détenu le 17 décembre 2010, et officiellement arrêté le 13 janvier 2011. Le juge de la cour de district de Honggang à Daqing, Zhang Xiuren, ainsi que les procureurs Liu Yuehua et Qi Tinghua, assument la responsabilité de sa condamnation à trois ans de prison le 5 mai 2011, pour "entrave au maintien de l'ordre". L'avocat de M. Wang, Jin Guanghong a écrit l'acte d'accusation pour le membre de famille de M. Wang, accusant officiellement les juges et les procureurs d'accusations, détention et arrestation illégales ainsi que de jugements injustifiés et de vengeance...
  • Mme Tian Xiaoping injustement condamnée à 14 ans dans la province du Heilongjiang

    La seule preuve du procureur était une "confession " obtenue sous la torture. Son avocat et elle-même ont informé le procureur de ce fait avant l’audience et ils ont poursuivi en justice ceux qui l’ont torturée. Mais le procureur a suggéré que la cour ignore comment les preuves avaient été obtenues. Mme Tian est innocente de tous les crimes pour lesquels elle a été accusée ...Aucune organisation ou agence ne souhaite s'occuper de sa lettre de plainte ni de la plainte légale de son avocat. Aucune des lettres postées n’a reçu de réponse. Une bonne personne est en prison, et les véritables criminels sont toujours libres et continuent de persécuter les bonnes personnes...
  • Quatre pratiquantes illégalement condamnées à la prison dans la ville de Jiaohe

    Selon le mandat d'arrêt, les quatre femmes ont été incarcérées au Centre de détention de la ville de Jilin pour neuf mois. Leurs familles n'ont pas été informées de leur arrestation ni de leur détention. Les familles n'ont pas non plus été informées d'un procès imminent tenu par la Cour de la ville de Jiaohe, ni des verdicts. Elles n'ont pas plus été mises au courant de leur transfert à la prison pour femmes de la province du Jilin ...