Deux pratiquantes de Mongolie intérieure illégalement condamnées pour avoir parlé aux gens du Falun Gong

Mme Liu Huiyun et Mme Wang Guihua du canton de Ningcheng, ville de Chifeng, en Mongolie intérieure, ont été illégalement arrêtées le 25 juillet 2013, pour avoir parlé du Falun Gong aux gens sur un marché local dans la commune de Tianyi.


Mme Liu a été condamnée à deux ans de prison et Mme Wang à un an et demi, le 29 décembre 2013.

Arrêtées, domiciles saccagés

Un vendeur de rue a appelé la police et dénoncé Mme Liu et Mme Wang le 25 juillet 2013. Le directeur adjoint Xing Zuoli et trois agents de la division de sécurité intérieure du canton de Ningcheng ont arrêté et emmené les femmes au centre de détention du canton.


La police a ensuite fouillé leurs maisons et confisqué des livres de Falun Gong, des téléphones cellulaires, des logiciels, des bannières et des radios.


Tout leur équipement pour recevoir la télévision New Tang Dynasty, une chaîne de télévision à but non lucratif dont le siège est à New York diffusant des nouvelles non censurées en Chine, a été confisqué trois jours plus tard.

Accusations criminelles déposées contre elles

La nature de leur détention a ensuite été changée d'"administrative" en "criminelle", de sorte que les deux pratiquantes restent incarcérées.


La cour du canton a instruit l'affaire le 15 octobre 2013, mais les détails n'ont pas été rendus publics, et leurs familles n'ont pas été prévenues. On a appris par d'autres voies qu'elles avaient été condamnées le 19 décembre 2013. Mme Liu Huiyun été condamné à deux ans de prison, et Mme Wang Guihua a écopé de 18 mois.


Mme Liu et Mme Wang ont été détenues depuis juillet et leurs familles n'ont pas été autorisées à leur rendre visite. Personne ne sait si elles ont été torturées ou maltraitées dans le centre de détention.

Version anglaise :
Two Inner Mongolia Practitioners Illegally Sentenced for Speaking to People about Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.