ONG, Associations

  • CIEFG- Appel Urgent à l'Union européenne

    Vendredi, 20 juillet , une consultation UE-Russie aura lieu à Bruxelles pour aborder les questions d'état de droit et de droits de l'homme. Le 20 juillet marque aussi 13 ans de persécution illégale du Falun Gong en Chine par le régime chinois. Pendant plusieurs années, les autorités russes, agissant à l'évidence pour courtiser les faveurs du régime chinois, ont réprimé les pratiquants de Falun Gong respectueux des lois, en Russie. La situation a connu une escalade en 2008, lorsque le verdit d'un tribunal de Krasnodar, utilisant une loi sur l'extrémisme, a interdit les matériaux liés au Falun Gong...
  • France- Marseille : Une conférence sur les "Répressions en Chine"

    Les situations rapportées par Amnesty, ACAT et AEM ont été matérialisées par l’émouvant témoignage de Monsieur Wang ZHE, pratiquant chinois de Falun Gong, en France depuis février 2012, où il a déposé une demande d’asile. Après avoir débuté la pratique en 1997, il a participé à la manifestation pacifique du 25 avril 1999, devant le siège du gouvernement. Pour avoir manifesté Place Tiananmen, Wang a été illégalement emprisonné et torturé pendant trois ans...
  • “L’illégalité de la répression du Falun Gong en Chine- et ses répercussions sur l’état de droit aujourd’hui” - Audition de juillet sur les droits de l’homme au Parlement européen

    Bien qu’il y ait eu auparavant des rapports isolés de l’utilisation d’hôpitaux psychiatriques pour emprisonner les dissidents, ce n’a pas été un phénomène commun jusqu’à ce que commence la campagne contre le Falun Gong. Mais depuis 1999, les hôpitaux psychiatriques ont été largement utilisés pour détenir les pratiquants non seulement parce qu’aucun processus légal n’est nécessaire mais aussi parce que cette tactique peut isoler et diaboliser davantage les pratiquants de Falun Gong aux yeux du public chinois ...
  • “L’illégalité de la répression du Falun Gong en Chine- et ses répercussions sur l’état de droit aujourd’hui” - Audition de juillet 2011 sur les droits de l’homme du Parlement européen

    Dans leurs déclarations publiques, les autorités chinoises déclarent souvent que la torture est interdite. La Chine a également signé les traités internationaux interdisant la torture et la loi pénale chinoise inclue des provisions pour en punir les auteurs. En pratique toutefois, lorsque le régime a fait face à un groupe de la taille du Falun Gong et tenté d'accomplir une tâche impossible —forcer des dizaines de millions de personnes à abjurer leurs croyances — les dirigeants du PCC ont décidé de recourir à son utilisation systématique...
  • “L’illégalité de la répression du Falun Gong en Chine- et ses répercussions sur l’état de droit aujourd’hui” - Audition du 11 juillet sur les droits de l’homme du Parlement européen

    L'audition du PE sur les droits de l'homme en Chine a eu lieu lundi 11 juillet après midi. Yiyang Xia, expert de la Human Rights Law Foundation et directeur de la Division d'investigation de la World Organization to Investigate the Persecution of Falun Gong, a été invité à faire un exposé déterminant sur l'illégalité de la repression du Falun Gong en Chine et ses repercussions sur l'état de droit aujourd'hui...
  • Discours de Michael Craig coordinateur Chine pour Amnesty International Canada et Président de China rights network à l'occasion du 19ème anniversaire de la transmission publique de Falun Dafa

    "J’ai travaillé et été impliqué avec tant d’entre vous ces dix dernières années …j’en ai été fier. Je ne suis pas un pratiquant mais j’ai assurément vu et expérimenté que les pratiquants illuminent vraiment le monde comme on peut le lire sur une de leurs banderoles. Ils croient vraiment en Vérité, Bienveillance et Tolérance. J’ai été frappé, et c’est une triste ironie, que votre philosophie soit si désespérément nécessaire en Chine et pourtant que vous soyez rejetés et brutalement réprimés par le gouvernement même qui a besoin de votre aide ...
  • WOIPFG édite des vidéos de victimes de la persécution

    L'Organisation mondiale d'investigation de la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a édité sept vidéos de victimes de la persécution du Falun Gong. Ces vidéos montrent la gravité de la persécution qui dure depuis plus d'une décennie et se poursuit encore aujourd'hui en Chine. WOIPFG espère que la communauté internationale tiendra compte des preuves de ces atrocités et prendra des mesures afin de mettre fin aux crimes contre l'humanité commis par le Parti communiste chinois. WOIPFG continuera de collecter des preuves et d' enquêter sur ceux qui sont responsables d'avoir initié, planifié et dirigé cette persécution et les traduira en justice.
  • Amnesty International - Chine. Un couple de pratiquants du Falun Gong risquent la prison et la torture

    Yan Dongfei et son époux Qiao Yongfang, tous deux pratiquants du Fa Lun Gong, vont être jugés le 27 mai. Ils risquent d'être condamnés à de longues peines d'emprisonnement et de subir des actes de torture ou d'autres formes de mauvais traitements.
  • Amnesty International - Chine : des avocats défenseurs des droits humains risquent d'être privés de leur droit d'exercer pour des motifs «absurdes»

    Amnesty International a qualifié d'« absurde » l'audience visant à radier du barreau deux avocats chinois défenseurs des droits humains qui ont défendu des pratiquants du Fa Lun Gong. Jeudi, le Bureau des affaires judiciaires de Pékin a clos l'audience sans avoir pris de décision concernant la radiation des deux avocats, ni officiellement annoncé qu'ils avaient « violé la loi », ce qui est considéré comme une petite victoire dans le cadre de cette affaire. Liu Wei, l'un des deux avocats qui risquent d'être privés de leur droit d'exercer, a indiqué à Amnesty International : « Nous allons peut-être devoir attendre un mois avant de connaître le résultat de cette procédure. Mais après ce débat juridique il se pourrait qu'ils réalisent que ceux qui ont violé la loi c'est eux, et pas nous.
  • L’organisation mondiale d'investigation de la persécution du Falun Gong diffuse une liste de personnes et d'organisations impliquées dans la persécution

    Le 22 mars, l’Organisation mondiale d'investigation de la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a annoncé une liste de personnes et d'organisations en Chine faisant l’objet d’une enquête pour leur implication dans la persécution de Falun Gong. Il y a 7051 organisations et 13 332 personnes sur la liste, issues de tous les niveaux des comités, systèmes de sécurité nationale, systèmes légaux, prisons et camps de travaux forcés du Parti communiste chinois (PCC).. Le but de la publication de cette liste en cette période est de soutenir et approfondir les investigations de la persécution et d'offrir une aide dans les différents procès contre ces responsables...
  • Rapport sur la torture psychiatrique des pratiquants de Falun Gong par le gouvernement communiste chinois

    "Vous avez sous les yeux un document que personne n’aurait dû voir, parce que ce qu’il contient sont des événements cruels et sinistres qui n’auraient jamais dû se produire. Malheureusement, ils ont lieu en Chine à une grande échelle et régulièrement. Le 20 juillet 1999, le gouvernement chinois a lancé une persécution barbare contre 100 millions de pratiquants de Falun Gong et annoncé qu’aucune mesure n’était trop excessive contre le Falun Gong, "Les méthodes de tortures utilisées ne sont limitées que par leurs imaginations décadentes et la somme des souffrances infligées, seulement par la mort des victimes.
  • Genève : La sortie officielle d'un rapport sur la torture psychiatrique des pratiquants de Falun Gong annoncée lors d’une conférence de presse devant les Nations Unies

    ‘’Nous avons identifié les médecins qui ont utilisé leurs compétences professionnelles pour commettre des actes non-conformes à l’éthique, opposés à ce pour quoi ils ont été formés. En fait, c’est contre tous les standards de l’humanité. Ainsi, nous sommes ici pour présenter ce rapport au monde et lui demander d’agir ensemble, dans le but de faire cesser de tels crimes car rester silencieux face aux crimes détruisant l’esprit est un suicide de notre humanité et de notre conscience collective." ...
  • Un discours prononcé à la conférence des Nations Unies dénonce l’abus de drogues psychiatriques dans la persécution du Falun Gong

    Le matin du 15 mars 2010, M. Chen Shizhong a fait un discours à la 13ème conférence des droits de l’homme des Nations Unies, au nom de l’Association des Nations Unies, chapitre de San Diego. Il a demandé instamment aux Nations Unies de prendre des mesures pour mettre fin à la violation continuelle par le régime chinois communiste de la liberté de croyance des pratiquants de Falun Gong. Il a également souligné que le régime communiste chinois avait intensifié sa persécution des pratiquants de Falun Gong en leur injectant des drogues nocives pour le système nerveux, et pour détruire complètement la capacité des pratiquants à penser, demeurer déterminés dans leurs croyances et préserver leur conscience.
  • Genève - Vue d'ensemble de la torture utilisant des substances et des structures médicales, infligée par le Parti communiste chinois aux pratiquants de Falun Gong

    Le gouvernement chinois a mené la persécution brutale du Falun Gong depuis le 20 juillet 1999. Lors des onze années de persécution, des millions de pratiquants de Falun Gong ont été détenus dans des camps de travail forcé, des centres de lavage de cerveau et des prisons, ou soumis à d'autres formes de persécution. Des données rassemblées de ces onze ans de persécution révèlent de quelle manière le gouvernement chinois a utilisé les structures médicales et les hôpitaux psychiatriques pour persécuter les pratiquants. Les médecins et les infirmières y ont été forcés à devenir complices de la persécution.
  • Un activiste des Droits de l'homme à propos de la poursuite judiciaire espagnole contre Jiang Zemin : C'est un progrès très important (Photo)

    M. Reed Brody est le porte-parole de Human Rights Watch et a représenté l'organisation internationale de droits de l'homme au procès contre l'ancien dictateur chilien Pinochet. En apprenant que la Cour nationale Espagnole avait récemment accepté les accusations de génocide et de torture dans le procès contre les cinq principaux coupables impliqués dans la persécution du Falun Gong, il a dit :"L'Espagne aura des pressions du régime communiste chinois. Mais les juges espagnols sont indépendants. Ils traiteront très rigoureusement le cas accepté. C'est un progrès très important."