Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Divers

  • Danemark : Le ministre de la justice a rendu un jugement juste - les tentatives de l'Ambassade de Chine pour saboter les activités du Falun Gong ont été vaines encore une fois (photos)

    Nous avons clarifié les faits au gouvernement Danois, au parlement et à la société, et avons exprimé notre compréhension de l'évènement au ministre de la justice. Pendant ce temps, le ministre de la justice Danoise réalisa que ce cas était en rapport avec les principes fondamentaux des droits de l'homme du peuple Danois. A Travers une réflexion et un examen minutieux, le gouvernement Danois a mis l'accent sur la grande compréhension de l'importance des droits de l'homme du peuple Danois, de la démocratie et de la paix. Finalement une sage décision fût prise. Après une année d'efforts raisonnables et pacifiques, le 7 juillet, nous retournions sur notre emplacement initial en face de l'entrée principale de l'ambassade de chine.
  • La sévère persécution de la pratiquante de Dafa Liu Ruiqin, dans la ville de Shijiazhuang

    Pour éviter davantage de persécution, elle a dû quitter sa maison pour se déplacer de lieu en lieu et n’a pas pu s’occuper de sa mère octogénaire depuis presque deux ans. Sa mère est malade et ne peut plus s’occuper d’elle-même. Son mari, Gai Wufan, également un pratiquant de Dafa, a aussi été fréquemment détenu. Gai Wufan a été enlevé à deux reprises dans un centre de lavage de cerveau pour être persécuté. Ces harcèlements de sa famille ont aussi causé des problèmes dans la famille de sa fille même si elle ne pratique pas le Falun Gong. Cette famille jadis heureuse est maintenant déchirée.
  • Un professeur d’anglais du collège expérimental du gisement pétrolier de Liaohe, Meng Jian, a été illégalement condamné à 13 ans de prison

    Le 25 mai 2003, Meng Jian a été arrêté alors qu'il discutait avec d'autres pratiquants. Il a été détenu au centre de détention de la ville de Panjin et cruellement torturé. Ayant été alimenté de force, son œsophage a été endommagé par le tube d'alimentation et il avait constamment des saignements. Son corps a été sévèrement affaibli. le commissariat de police de la ville de Panjin ne l'en a pas moins illégalement emmené en procès ; mais en raison du refus de Meng Jian de coopérer, le procès a tourné court. Plus tard, le 26 juin, il a été secrètement et illégalement condamné à treize ans d'emprisonnement.
  • Des policiers du camp de travail de Shuangkou torturent un citoyen âgé en lui infligeant des chocs électriques de 150,000-Volts

    Je me rappelle que le 9 mars, deux policiers m'ont poussé au sol, marchant sur ma tête, en utilisant les bâtons électriques pour choquer les deux grandes veines sur le dos de mon cou, criant: « Allez-vous renoncer? Allez-vous signer? » Ils m'ont battu pendant plus de vingt minutes. Après qu'ils aient été fatigués de me battre, ils se sont assis. A ce moment, j'ai voulu m'asseoir, mais je n'ai pas pu. Mes épaules étaient engourdies et je pouvais à peine bouger. Après que les policiers se soient détendus, ils ont continué à me torturer .
  • Royaume Uni : des gens de coeurs font de gros effort pour secourir la fiancée de Yongjie résident de Grande-Bretagne

    Une pratiquante du Falun Gong agée de 29 ans est fiancée au Dr. Weiguo Xie, qui travaille à l’Université de Londres en Angleterre. Yongjie vit à Pékin. Immédiatement avant le « 16e Congrès du Parti » en octobre 2002, Yongjie a du quitter son domicile afin d’échapper à la persécution. Elle a été secrètement arrêtée par les services de sécurité du gouvernement chinois à Pékin le 4 novembre 2002. Ce n'est qu'après février qu'on a appris qu’elle avait été enfermée dans le camp de travaux forcés de Daxing à Pékin.
  • Ordre secret de persécuter le Falun Gong

    En chine, les autorités de la ville de Zhoukou dans la province de Henan ont reçu l’ordre de commencer une nouvelle vague de persécution contre le Falun Gong. Beaucoup d’organisations concernées ont transmis la demande de soutenir et d’exécuter les derniers ordres de persécuter les pratiquants de Dafa. On a rapporté que les plus haut niveaux ont reçu l’ordre secret d’en haut par e-mail qui recommandait de “lire puis d’effacer après lecture”. Puis ils ont retransmis cet ordre verbalement jusqu’en bas de la chaîne de commande. Lorsque l’ordre secret est parvenu aux troupes d’exécution, il disait « Auparavant nous étions occupés a résoudre le problème du SARS, mais maintenant nous avons le temps et nous devons nous occuper de punir le Falun Gong.”
  • Nouveaux détails à propos de l’étudiante de l’Université de Chongqing violée par la police locale

    Récemment, le policier qui a violé Wei Xingyan et d’autres policiers au courant de l’incident ont été transférés à la prison de Yongchuan de leur position originelle dans le Centre de Détention de Baihelin. D’autres policiers du « Bureau 610 » de Shaqu impliqués dans l’arrestation de Wei Xingyan ont également été transférés à d’autres endroits pour éviter des enquêtes extérieures.
  • Un pratiquant de 7 ans est brutalement battu par la police de la Place Tiananmen

    Le 20 juillet, mon fils et moi sommes allés Place Tiananmen pour dire “Falun Dafa est bon” au public. Nous avons été arrêtés et poussés dans un véhicule par quelques officiers de police en civil. Mon fils avait alors 7 ans. Dans le véhicule, la police lui a violemment tordu les mains et les oreilles, et ne le lâchait pas malgré ses cris de douleur. Nous avons plus tard été détenus dans les locaux de la police de la Place Tiananmen. La police a essayé de tromper mon enfant, en essayant de lui faire dénoncer le Maître, mais mon fils ne leur a pas répondu. Par la suite, la police a emmené un garçon de 9 ans dans une autre pièce et a fermé la porte. Ils ont frappé l’enfant violemment au visage, pour le forcer à dire le nom et l’adresse de sa mère.
  • Preuve évidente de la persécution des pratiquants du Falun Gong d'outremer orchestrée par Jiang : Un Consulat d'outremer rejette le renouvellement du passeport d’un pratiquant

    Pendant ma conversation avec eux, ils ont fabriqué des histoires, ils ont diffamé Dafa, et ont employé toutes sortes de mensonges pour me persuader de cesser la pratique du Falun Gong. On m’a averti aussi que la seule façon d’obtenir un passeport serait de rédiger un rapport déclarant que j’avais abandonné la pratique du Falun Gong. Ils ont planifié cette mesure afin que je devienne une personne sans papiers me créant de ce fait un problème légal en Hongrie ; affectant ma capacité de travailler, le droit à l’éducation pour mes enfants et essayant de surcroît de m’extorquer une renonciation à ma croyance en "Vérité-Compassion-Tolérance".
  • Des témoins révèlent l’histoire interne de la torture à mort de Li Xinze au camp de travail de Xinhua dans la province du Sichuan

    J’ai passé 9 mois et dépensé de grosses sommes d’argent pour enquêter et interviewer dans plus de 8 villes et régions des gens récemment libérés du Camp de Travail Xinhua. Ils m’ont raconté comment LI Xinze avait été tué dans la 3ème équipe de la 6ème unité du Camp de Travail de Xinhua. Voici leurs histoires ...
  • Souffrances des familles des pratiquants du Falun Dafa que la police implique dans la persécution

    Le département de la police a saccagé ma résidence à deux reprises sans aucun mandat. Ils m’ont mis sous surveillance. Le gouvernement de la ville locale a retenu 4,000 RMB du salaire de mes fils. Lorsque ma famille et mes amis m’ont vue, ils étaient inquiets d’être impliqués parce que j’étais une pratiquante de Falun Dafa, parce qu’ils étaient attachés à moi. Ceux qui suivent les ordres de Jiang de détruire les pratiquants et empoisonnent les gens partout dans le monde, nous ont amenés toutes ces souffrances. En fait Jiang a commis des crimes impardonnables et a causé des souffrances inimaginables.
  • Détails de la persécution de la pratiquante de Dafa, Mme Li Huixin, par Yan Guangliang, du bureau secondaire de la sécurité public des chemins de fer de Shijiazhuang

    Le 8 mai, Li Huixin a été kidnappée par le département de la sécurité public du chemin de fer de Shijiazhuang alors qu'elle se rendait chez sa sœur aînée. Les policiers, menés par Yan Guangliang, ont essayé d’extorquer une confession à Li Huixin en la torturant pendant cinq jours avec des bâtons électriques, en la suspendant et en la battant. Ce qui lui a par la suite causé une infirmité aux deux bras.
  • Le quartier général du « Bureau 610» lance l’ordre : de tuer les pratiquants de Dafa à volonté

    Au début du mois d’avril 2003, on a rapporte que le quartier général du « Bureau 610* » en Chine a lancé un nouvel ordre à ses « Bureau 610 » affiliés à travers le pays. Le nouvel ordre déclare: En traitant les pratiquants du Falun Gong qui distribuent du matériel de Falun Gong ou se réunissent, les membres du « Bureau 610 » peuvent tirer sur ces pratiquants sans avertissements s’ils résistent à l’arrestation.
  • Les officiels hors la loi suppriment les preuves photographiques après qu’un pratiquant de Falun Gong ait été brutalement battu par la police dans la ville de Suining, province de Sichuan

    Cet article révèle seulement quelques fragments de la persécution qu’un pratiquant de Falun Gong a souffert. Ce pratiquant vient de la ville de Suining dans la province de Sichuan. Il a été brutalement battu par la police lors de deux périodes d’emprisonnement. Son foie fut atteint et rompu, ce qui causa une hémorragie sévère. Les médecins, infirmières, et journalistes à l'hôpital ont tous été témoins de cette persécution, mais les officiels hors la loi de la ville de Suining ont fait pression sur les journalistes et ont fait disparaître des photos prouvant la vérité.
  • Une famille de la province de Henan brutalement persécutée parce qu’ils pratiquent le Falun Gong

    Hao Shaoshen, un pauvre paysan de 66 ans vivait dans le Comté de Yuanyang. Il fut placé dans le Centre de Détention du comté de Yuanyang par la police de Yuanwu en août 2000 et y fut misérablement traité pendant deux mois pour sa pratique de Falun Gong.