Des pratiquants de Falun Dafa contrecarrent la tentative des journalistes de créer une propagande négative

Faire cesser des interviews calomnieux
Peu de temps après le 20 juillet 1999, trois pratiquants de Falun gong ont été informés par un comité de résidents qu’un journaliste de presse allait les interviewer. Le premier pratiquant de Falun Gong savait que l’objectif de l’interview était de créer de la propagande négative, il ne s’est donc pas présenté.

Les gens du comité de résidents ont demandé au deuxième pratiquant de Falun Gong ce qu’il allait dire au cours de l’interview. Le pratiquant a répondu : « Bien sûr, dire la vérité : Le Falun Gong est exceptionnellement bon ». Alors, on a dit au pratiquant de ne pas aller à l’interview.

Le troisième pratiquant de Falun Gong est allé à l’interview et a raconté au journaliste : “Ma pratique du Falun Gong m’a beaucoup apporté. Je n’étais pas dans un bon état de santé, mais après avoir commencé de pratiquer, ma santé s’est améliorée ». Mais le journaliste a dit : « Je ne peux pas écrire cela ; je dois dire que vous avez été ‘trompé’ ». Le pratiquant de Falun Gong a insisté sur ce fait et a refusé de coopérer avec le journaliste. A la fin, rien n’a été publié.

C’est mon courrier
Un pratiquant de Falun Dafa a envoyé par courrier des documents de clarification de la vérité à chaque service de l’entreprise où il travaille. Un de ses collègues a reçu les documents et les a montrés à tout le monde dans son service. Alors, le chef de service a demandé qu’on lui remette les documents. Le collègue a dit : « C’est mon courrier, ce n’est pas le tien. Pourquoi devrais-je te le donner ? » Alors, le chef a dit : Bon, je dois juste prétendre que je ne sais rien ». [on demande aux chefs de service de signaler toute sorte d’activité impliquant la pratique du Falun Dafa, puisque le Falun Dafa est encore considéré « illégal » en Chine Continentale.]


Published : Sunday, 26 January 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.