Un pratiquant du Royaume-Uni écrit au maire de Beijing, faisant appel pour libérer les deux sœurs emprisonnées

Liu Qi Shizhang
Maire de la Municipalité de Beijing
Beijingshi Renmin Zhengfu
2 Zhengyilu
Dongchengqu
Beijingshi 100744
République Populaire de Chine

Monsieur le Maire,

Je suis étudiant en littérature anglaise dans une université en Angleterre. Je pratique le Falun Gong depuis 18 mois. En Angleterre, les gens peuvent pratiquer le Falun Gong librement, comme ils le font dans près de 60 pays du monde. Il n’y a qu’en Chine que les gens sont battus, torturés et tués parce qu’ils veulent être en meilleure santé et améliorer leur niveau moral grâce à la pratique du Falun Gong. Jiang Zemin ment au peuple chinois de façon à pouvoir couvrir ses propres mauvaises actions. Plus de 1.500 pratiquants innocents de Falun Gong ont été tués en prison et emprisonnés de force dans des camps de travaux forcés. Des centaines de milliers sont torturés et roués de coups.

Récemment, j’ai lu des informations sur la persécution sans fondement et l’emprisonnement de deux pratiquantes de Falun Gong. Cette information a été fournie par Amnesty International, un groupe respecté dans le monde entier pour son travail sur les droits de l’homme. Li Xiaomei et Li Xiaobing étaient deux sœurs qui possédaient une librairie à Beijing. Elles ont été arrêtées le 20 juillet 1999 parce qu’elles pratiquaient le Falun Gong. Elles ont été emprisonnées pendant trois mois sans chef d’accusation et n’ont pas eu le droit de communiquer avec leur famille. Li Xiaobing et Li Xiaomei faisaient partie des 22 pratiquants de Falun Gong jugés en secret le 22 janvier 2002. Elles ont été condamnées à six et sept ans d’emprisonnement.

Les rapports déclarent que Li Xiaomei a été torturée par la police au centre de détention de Dongcheng de Beijing, où les deux sœurs ont été détenues avant et après le jugement. Un détenu dit que Xiaomei a été frappée à coups de pied et battue, menottée et pendue par les poignets, et forcée de porter un instrument appelé « zhu zui » sur la tête qui se resserrait automatiquement, la choquant si elle essayait de parler. Ce traitement est absolument horrible. Comment peut-on traiter de cette façon une femme qui ne veut que pratiquer paisiblement sa croyance spirituelle ?

La Chine a signé des accords internationaux pour défendre les droits de l’homme alors que maintenant, nous témoignons de la période la plus noire des 5.000 ans d’histoire glorieuse de la Chine. Les droits de l’homme sont inexistants au moment où Jiang Zemin tente de gouverner le pays par la terreur et la violence. Des millions de gens innocents souffrent. Je suis très inquiet pour la sécurité de Li Xiaobing et Li Xiaomei. Nous n’avons aucune indication sur l’endroit où elles se trouvent et sur leur état de santé. Je fais appel à vous, en tant que maire de la ville où elles ont été jugées et emprisonnées, pour savoir où elles sont. Je fais aussi appel pour qu’elles soient immédiatement et inconditionnellement libérées. Elles n’ont enfreint aucune loi. Ce sont les persécuteurs qui ont enfreint la loi. Ils seront punis par des tribunaux dans un futur proche. Veuillez suivre votre conscience et ne soyez pas l’un d’eux. N’écoutez pas les mensonges de Jiang et ne les suivez pas dans la persécution de gens innocents.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes salutations les plus respectueuses.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.