L'histoire de Fan Zhongyan de la dynastie Song

Fan Zhongyan de la dynastie Song (capture d'écran)

Pendant la dynastie de Song du nord, alors que le jeune Fan Zhongyan (un célèbre érudit et fonctionnaire du gouvernement de la dynastie Song) étudiait encore à Suiyang, il fit connaissance avec un alchimiste.

Un jour, l'alchimiste tomba gravement malade, et demanda à quelqu'un d'aller chercher Zhongyan. Il dit à Fan: "J'ai une recette d'alchimie secrète. Mon fils est encore jeune et je ne peux lui enseigner la technique de la pointe d'or. J'aimerais que tu m'aides à garder cette recette secrète."

L'alchimiste enferma dans un paquet la recette secrète ainsi qu'un jin (environ une livre) de platine qu'il avait fabriqué par alchimie et remit le paquet à Fan, puis mourut.

Plusieurs années plus tard, Fan devint un fonctionnaire du gouvernement dont le rôle était de fournir des critiques et des suggestions au gouvernement. Il alla trouver le fils de l'alchimiste et lui dit: "Ton père avait la technique de la Pointe d'or. Quand il est décédé tu étais encore très jeune et il m'a donné la recette secrète pour que je la garde pour toi. Aujourd'hui que tu es grand, je dois te la remettre". Il prit alors le paquet contenant la recette ainsi que le jin de platine qu'il donna au fils de l'alchimiste. Le scellé était intact prouvant que le paquet n'avait jamais été ouvert.

Le fils de Fan Zhongyan, Fan Chunren, suivit aussi la volonté de son père. En gouvernant Luoyang il apporta le bonheur à la communauté locale grâce à son intégrité morale et son honnêteté. Grâce à sa façon de gouverner: "personne ne s'appropriait ce qu'il trouvait sur la route et aucune famille ne fermait sa porte la nuit. (enregistré dans la littérature historique)

Il y a une histoire enregistrée du temps du gouverneur Fan. À Baisimapo alors qu'un vieil homme était assis à l'ombre contre un mur, quelqu'un vint lui dire: "Le veau jaune de ta famille a été volé." Ayant entendu ce message le vieil homme n'en resta pas moins assis. Il ne bougea pas du tout, ni ne prononça un mot. Un instant plus tard, une autre personne se présenta et lui parla à nouveau de la perte du veau. Le vieil homme lui dit calmement : "Tu n'as pas besoin de le chercher. Ce doit être quelqu'un qui a voulu faire une blague et l'a caché." Les villageois passant par là ont trouvé cela bizarre et demandé au vieil homme: "Monsieur, votre famille a perdu un veau. Les gens vous l'ont dit plusieurs fois et vous ne vous en souciez pas?" Le vieil homme répondit avec un sourire; "Depuis que M. Fan vit ici, qui veut devenir voleur ? Ce n'est pas possible." Un moment plus tard le veau réapparut comme on s’y attendait.


Traduit de l’anglais de :
http://en.secretchina.com/culture_history/3573.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.