Révélations de "Shang Shu"

Shang Shu est un livre d'histoires compilées de la Chine ancestrale. C'est le plus vieux livre connu à ce jour, comportant des récits historiques allant du début de l'antiquité de King Yao et de King Shun, jusqu'aux Dynasties de Shang et de Zhou. Ce livre nous permet de voir comment les anciens considéraient l'unité du Ciel et de l'homme, dans leurs paroles et leurs actions. Ci-dessous sont quelques exemples.


Le Ciel punit les énormités

L'exemple est issu de la section "Xibo Kan Li" du chapitre traitant de la Dynastie Shang. Après que King Zhouwen eut vaincu l'État de Li, Zuyi eut très peur et vint mettre en garde King Zhou de Shang, en lui disant:

"Votre excellence, je crains que le Ciel ne mette fin à notre Dynastie Shang ! Même les divinités et les tortues divines ne peuvent percevoir un quelconque bon présage. Ce n'est pas que nos ancêtres ne nous aident pas, mais [c'est] parce que votre Excellence est en train de perdre sa moralité et vos manières extravagantes et dissipées nous ont éloignés du Ciel. C'est pour cela que le Ciel nous a abandonné et ne nous permet pas d'obtenir des graines pour la nourriture. Votre Excellence ne comprend pas la nature du Ciel et ne respecte pas la loi. À présent, tous les gens souhaitent que vous périssiez. Ils disent, 'Pourquoi le Ciel ne punit-il pas [King Zhou] ?' Le Mandat du Ciel est en train de disparaître. Qu'est-ce que votre Excellence compte faire ?"

Le premier article de Zhou Shu (le livre historique de la Dynastie Zhou) est intitulé "La Promesse de Muye." C'est la promesse que King Wu de la Dynastie Zhou a faite à Muye. King Wu a dit :

"Il y a un proverbe ancien qui dit : 'Les poules ne chantent pas le matin; si elles se mettent à chanter, le foyer périra.' Maintenant, le Roi Zhou de la Dynastie Shang écoute seulement ses femmes et n'offre pas de sacrifices à ses ancêtres par respect et pour des bénédictions; il ignore et abandonne ses frères de mêmes ancêtres, mais respecte, vénère, fait confiance, et emploie des criminels en grand nombre, leur donnant des postes de hauts fonctionnaire à la cour, et ces hommes traitent par la suite les gens avec brutalité et créent des problèmes à Shang. À présent, moi, Jifa, suivrai la volonté du Ciel et les punirai."


La volonté des gens est la volonté du Ciel

Les rois sages et compétents chérissaient et respectaient leurs sujets. Après que la Dynastie Zhou ait remplacé la Dynastie Shang, Zhou considéra les gens de la précédente dynastie comme les siens. Il a été mentionné dans Zhou Gao que le Roi Cheng de Zhou a dit :

"Oh, Feng, vous devez vous rappeler de cela ! À présent le peuple de Yin observera attentivement si vous suivez respectueusement le Roi Wen et essayez d'écouter les bons conseils du peuple. Lorsque vous irez dans les régions de Yin, vous devrez recueillir les bonnes méthodes que les précédents rois sages et perspicaces de Yin ont utilisé pour maintenir le bien être de la population. Vous devriez aussi réfléchir attentivement aux sages enseignements des anciens parmi le peuple de Yin. De plus, vous devez rechercher la connaissance des enseignements des rois sages défunts de l'ancien temps, de manière à garder le peuple saint et sauf. Préconisez le Mandat du Ciel, ayez de bonnes vertus, et n'abandonnez pas les lois célestes!"

Dans le Zhao Gao, le Roi Zhou dit à Feng :

"Le Ciel a longtemps voulu mettre fin à la chance du grand état de Yin. Beaucoup des premiers rois sages de Yin étaient dans le Ciel, et c'est pourquoi les rois suivants et le peuple de Yin ont pu jouir du Mandat du Ciel. A la fin du règne du Roi Zhou de Yin, les gens sages s'étaient cachés, et les gens nuisibles occupaient des postes officiels. Les gens n'eurent plus qu'à protéger et prendre soin de leurs femmes et enfants, faisant misérablement appel au Ciel pour soulager leurs souffrances, entraînant la perte et la fuite du Roi Zhou. Ah ! Le Ciel a pris les gens en pitié s'est soucié de leur avenir, et a changé le destin de Yin. Votre Excellence doit sérieusement mettre en œuvre des politiques vertueuses!"


Respecter le Ciel et connaître sa propre destinée

Les rois sages des anciens temps respectaient le Ciel et protégeaient leurs sujets, les enseignant et les sécurisant, tout en étant prudents et consciencieux.

Il était dit dans Kang Gao:

"Feng, nous ne pouvons pas ne pas voir les choses clairement. Je dois vous dire comment mener des politiques vertueuses et vous expliquer pourquoi les gens s'attirent des punitions. Les gens ne sont plus tranquilles, et nous n'avons pas apaisé leurs cœurs; bien que nous les instruisions souvent, ils ne s'adaptent toujours pas à nos enseignements. Le Ciel va bientôt nous punir, et nous ne devons maintenir aucun grief. Les fautes sont des fautes qu'elles soient grandes ou petites, nombreuses ou pas, d'autant plus qu'elles ont été largement vues par le Ciel."

"Oh Feng, vous devez faire attention à ne pas créer de ressentiments, à ne pas utiliser de mauvaises tactiques, et à ne pas appliquer de mesures illégales, de manière à ce que votre cœur sincère ne soit pas bloqué. Puis, vous ferez de votre mieux pour mener des politiques vertueuses de façon à rassurer le cœur des gens, à leur rappeler leur bonté et leur vertu, à soulager leur travail de manière à ce qu'ils soient bien nourris et bien vêtus. De cette façon, le Ciel ne vous blâmera pas et ne vous abandonnera pas."

Depuis les périodes de Shang et de Zhou jusqu'à la dernière dynastie féodale des Qing, le processus tout entier de la vie suivait les lois du ciel. Lorsqu'il y avait un changement de dynastie, la nouvelle dynastie protégeait les temples ancestraux de la précédente. On peut voir que le principe du "Ciel et l'homme ne font qu'un" a toujours été la base spirituelle des gens du passé.

Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2009/12/24/214925.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.