La police de Shanghai installe des barrières et des postes de contrôle à l’extérieur du palais de justice lors du procès de pratiquants du Falun Gong (photos)

Entre 13.30 et 16.20 le 21 octobre 2008, le tribunal de district Xuhui de Shanghai a tenu le procès de M. Liu Peng, Mme Zhang Xumei et Mme Zheng Yan. L’avocat de M. Liu l’a défendu. C’est la première fois qu’un avocat défend les pratiquants du Falun Gong dans la région de Shanghai.

M. Liu Peng et son épouse, Mme Zhang Xumei, ont tous les deux un diplôme de Master de l’École Normale de la Chine de l’Est. Leur enfant n’a que huit ans. Les huit dernières années ils ont été harcelés, soumis au lavage de cerveau et torturés, arrêtés, envoyés dans des camps de travail et souffert à répétition d’autres formes de persécution par le personnel du Parti communiste chinois (PCC). M. Liu a été emprisonné dans un camp de travail deux fois et inhumainement torturé. Le matin du jour du Festival de la Lanterne 2008, la police a arrêté Mme Zhang Xumei alors qu’elle se rendait à son travail. La police a volé ses clés, saccagé sa maison et arrêté son mari. Pendant sa détention, elle a été brutalement torturée jusqu’à ce qu’elle signe une confession. Elle a été privée de sommeil pendant trois jours et trois nuits. Elle a été libérée après avoir été détenue pendant un mois.

Vers 7.00 du matin le 1er août, Mme Zhang a été de nouveau arrêtée alors qu’elle se rendait à son travail.

Les autorités de Shanghai craignaient que des gens ne protestent contre la persécution du Falun Gong par le PCC et ont envoyé des policiers placer des barrières et des postes de contrôle à l’extérieur du Palais de Justice. En outre, un grand nombre d’agents en civil faisaient les cent pas en surveillant les passants et le véhicules. Il y avait même des policiers en civil assis dans des salons de thé du coin. Quelqu’un sur place a dit : " Il y a plus de 80 policiers dans le quartier, patrouillant à pied et en voiture."

Une carte du quartier autour du Palais de Justice et un schéma des voitures de police et des policiers déployés pendant le procès

Ce qui suit sont des photos prises sur le site. En plus de voitures de police il y avait des policiers dans deux voitures équipées d’appareil photographique sur les toits surveillant le quartier.

La police patrouille aux coins des rues Yishan et Nandang de l’autre côté du Palais de Justice

Une voiture de police en face du Palais de Justice et un policier à l’entrée principale avec trois policiers en civil ( deux hommes et une femme) qui parlent avec lui Des policiers font les cent pas le long des rues Nanding et Yishan

Une voiture de police garée au milieu d’une intersection près du Palais de Justice pendant plus de deux heures avec un ou deux policiers à l’intérieur de la voiture. Les agents de circulation à l’intersection ne sont pas partis l’après midi Deux voitures de police garées à l’entrée arrière du Palais de Justice. Il y avait deux policiers dans chaque voiture

Article correspondant :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2008/11/6/102033.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.