Après s'être retiré du Parti communiste chinois, Wang, un secrétaire du PCC est promu président directeur général

M. Wang, la quarantaine, est Secrétaire de comité du Parti communiste chinois (PCC) dans une grande entreprise de la ville de Qinghuandao. Quand le PCC a commencé à persécuter le Falun Gong, il a plié sous la pression et a suivi afin de sauver sa position. Il a coopéré avec la police pour attraper M. Xiao Liu, un pratiquant et le faire envoyer dans un centre de lavage de cerveau.

M. Xiao a été condamné à deux ans de travaux forcés et torturé dans ce camp au point d'être presque mort. Au même moment, Wang a développé une maladie cardiaque et une spondylolyse cervicale (dégénerescence des vertèbres du cou). Il a été hospitalisé trois fois et a enduré beaucoup de souffrances. On a régulièrement rapporté qu'il était un fonctionnaire corrompu et son superviseur a fréquemment envoyé des gens pour l'interroger. Tout cela lui a pourri la vie.

Pendant l'emprisonnement de Xiao Liu, les pratiquants de Falun Gong ont envoyé à Wang beaucoup de matériaux "de clarification de la vérité", et il les a lus attentivement. Il a appris que de nombreux policiers et membres du personnel du Bureau 610 avaient reçu la rétribution pour leurs mauvaises actions, et a commencé à se demander pourquoi il avait de telles maladies persistantes à un si jeune âge. Il a pensé que ce pouvait être lié à sa persécution de Xiao Liu.

Après que Xiao Liu ait été libéré, Wang s'est arrangé pour qu'il retrouve son travail rapidement avec le même salaire et les mêmes avantages. Xiao lui a souvent sincèrement clarifié les faits à propos de Dafa. Quand Wang a compris la vérité, il a quitté le PCC et ses organisations affiliées et a mis une amulette de Dafa (1) dans sa mallette. Il a fracassé le pendentif avec le portrait de Mao, qu'il avait dans sa voiture et l'a jeté à la poubelle, et il l'a remplacé par le pendentif "Falun Dafa est bon" ("Falun Dafa Hao") . Il a brûlé tous les livres écrits par Mao, Deng, et Jiang Zemin qui étaient dans sa bibliothèque.

Il avait également une statue de porcelaine de Mao dans son salon, qui lui avait été envoyée par son oncle avant sa mort, et d'autres badges avec l'insigne de Mao. Il hésitait à les jeter, mais M. Xiao lui a dit que Mao était le chef du PCC, qu'il s'était fait passer pour un dieu, mais qu'il n'était qu'un homme. Pendant la révolution culturelle et beaucoup d'autres mouvements, il a tué tant de gens. Durant le "Grand Bond en avant", combien de Chinois sont morts de faim. Le peuple chinois est vraiment très pauvre mais un président d'état aussi pervers continue à les influencer et les empoisonner même après sa mort. Partout où le portrait de cet homme décédé est accroché, les gens auront de la malchance, des maladies, ou un sort malheureux. Quand M. Wang est arrivé à comprendre cela, il a fracassé la statue de Mao et les badges et les a jetés dans la rivière derrière sa maison. Il a complètement brisé ses liens avec le PCC. Et quand les policiers du bureau 610 se sont enquis de Xiao Liu, il s'est tu et a protégé M. Xiao.

Après qu'il ait commencé à avoir confiance en Dafa et s'être retiré du Parti communiste, sa maladie cardiaque et sa spondylose cervicale ont disparu, il a même pris du poids. Son teint s'est coloré et il se sentait plein d'énergie. Lui qui a dépendu de tant de médicaments n'a plus besoin d'en prendre aucun. Chaque jour il récite silencieusement : "Falun Dafa Hao, Zhen Shan Ren Hao" , puis commence son travail quotidien. Il travaille efficacement et joyeusement, et tout se passe bien. Maintenant il s'en tient aux principes : "Authenticité Bienveillance Patience" (Zhen Shan Ren) et est une bonne personne. La première chose qu'il a changé est son habitude de manger et boire à l'excès. Dans son travail, il est toujours près à aider les autres sans rien attendre en retour. Ses collègues et amis lui font confiance, et les gens ne font plus de rapports sur lui. En 2007, il a été promu à la position de Président directeur général.

Quand il assiste à des réunions avec des camarades de classe et des amis, si quiconque mentionne le Falun Gong, M. Wang leur dit que l'"auto-immolation" est une mise en scène avec beaucoup de failles. "Ne laissez pas le PCC tirer avantage de vous. Ne participez pas à la persécution du Falun Gong", ajoute-t-il. Il a dit à ses parents et amis combien il avait bénéficié de sa confiance en Dafa et d'avoir quitté le CCP et ses organisations affiliées et les a persuadés de démissionner eux aussi.

Note :
(1) amulette -- En Chine, les pratiquants clarifient parfois la vérité en donnant aux gens quelque chose de petit à porter ou à chérir, portant quelques mots leur rappelant la bonté de Dafa.

Date de l'article original : 28/06/2008
Version chinoise disponible à http://minghui.cc/mh/articles/2008/6/9/179961.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.