"Comment un appel anonyme a-t-il pu effrayer à ce point les services éducatifs de l'agglomération et du district ?"

Mon fils a pleuré pendant longtemps en apprenant que son professeur ne pouvait plus lui donner de cours. Il a même refusé de manger. J’ai entendu des parents d’autres enfants dire que ces derniers avaient réagi de la même façon. Un merveilleux professeur qui traitait ses élèves comme ses propres enfants a été renvoyé de son poste suite à un appel téléphonique anonyme.

Mon enfant est élève à l’école élémentaire d’Astronautique dans l’agglomération de Yantai, province du Shandong. Lorsqu’il était en première année, sa classe avait une terrible réputation. Plusieurs enfants dans la classe n'ont pas réussi leur examen d'entrée en première ! Lors des examens de mi-année pour passer en seconde, l’administration de l’école a organisé une réunion de parents. Je suis arrivée un petit peu plus tôt et me suis assise à coté d’une fenêtre donnant sur un couloir. Alors que je regardais les papiers d’examens de mon fils, j’ai entendu quelqu’un marchant dans le couloir dire à un autre parent : ‘’Regarde, c’est la classe qui est vraiment mauvaise.’’

J'ai levé les yeux et ai continué à écouter. ‘’De quelle classe parles-tu ?’’ ‘’Cette classe, la Classe 2.2.’’ Entendre cette conversation m’a profondément déçue. Pourquoi la réputation de la classe de mon enfant est -elle si mauvaise ? Actuellement, puisqu’il y a généralement un enfant dans chaque famille chinoise (du fait de la politique de l'enfant unique du gouvernement chinois), tous les parents et grands-parents s’attendent à ce que leur enfant et petits-enfant aient un futur brillant, qu'ils aient un poste élevé dans le futur ou fassent simplement de brillantes études. Ils s’attendent par conséquent à ce que leurs enfants et petits-enfant aient un bon professeur. Ayant appris la mauvaise réputation de la classe de mon fils, j’étais extrêmement déçue et désolée pour lui. Je pensais qu'il vaudrait mieux contacter certaines de mes relations et trouver quelqu’un qui puisse faire muter mon fils dans une meilleure classe.

La réunion des parents a commencé, le professeur était debout sur le podium et a fait un discours. C’était la première fois que je voyais le professeure de mon enfant depuis que l’administration de l’école avait fait des arrangements pour la classe. Elle paraissait la quarantaine, d'apparence ordinaire et très compatissante. Elle s’est présentée comme Mme Li Zhuhua et a dit qu’elle enseignait depuis presque 20 ans. La classe de mon enfant était si mauvaise que l’administration de l’école avait envoyé un professeur aussi expérimenté pour s'occuper de ces enfants, je pensais donc qu’elle devait avoir de l’expérience dans l’enseignement aux mauvais élèves. J'étais réconfortée, pensant que l’école était l’endroit approprié pour éduquer ces enfants, peu importe combien ils se comportaient mal.

Le professeur a aussi donné des informations générales sur l’examen de mi année, ses principales connaissances et compréhensions sur l’information de contexte concernant chaque élève, et finalement, ses idées en gros sur la façon de mener la classe avec succès. Ses mots étaient simples et honnêtes, chaque mot a touché le cœur des parents. Graduellement, je me suis calmée. Après cela, j’ai entendu des parents d' autres élèves dire que le niveau de leurs enfants s’était amélioré jusqu'à un certain point.

Les enfants ne peuvent rien cacher à leurs parents. Petit à petit, à la maison, mon enfant a commencé à parler de Mme Li tout le temps quand il rentrait de l’école. Un jour, il a dit que son professeur avait raconté à la classe une histoire sur la façon d’être une bonne personne. Un autre jour, il a expliqué comment Mme Li traitait les conflits entre enfants dans sa classe. D’après l’expression du visage de mon fils et voyant combien il avait changé, je sentais que mon fils était fier d’être l'élève de Mme Li. Du fond de mon cœur, j'en étais heureuse. Quelquefois, lorsque je contactais d’autres parents, ils étaient aussi d’accord avec le fait que leurs enfants étaient devenus de plus en plus obéissants et gentils.

Avant, mon fils n’aimait pas lire, par conséquent le changement de son comportement m'a particulièrement enthousiasmé quand il a commencé à s'intéresser à la lecture. Après être revenu à la maison, il me demandait toujours de l’emmener à la librairie et d’acheter un paquet de livres que Mme Li avait recommandé à la classe tels que Histoires de diligence, Histoires incitant à la vertu, Histoires incitant à la sagesse , et Di-Zi-Gui (1). Mon fils mentionnait toujours fièrement : ‘’Notre professeur, Mme Li, en sait tant. Je veux être une personne sage, comme mon professeur, donc je veux lire autant que je peux.’’ Dépuis, mon fils ne se disputait plus avec nous pour avoir la commande à distance de la TV. Il avait constamment un livre à lire. La façon sérieuse dont il lisait ses livres était touchante !

Etant témoin des progrès constants de mon fils, quelquefois, je ne pouvais m’empêcher de m’en vanter auprès de mes collègues de travail. Ils m’enviaient et me disaient : ‘’De nos jours, les bons professeurs comme Mme Li sont rares. Ton enfant a de la chance ! Si nous vivions dans ta communauté, nous voudrions transférer nos enfants dans la classe de ton fils.’’

Puis, juste deux semaines avant la fin du semestre, mon fils est revenu à la maison en disant que Mme Li était malade. De plus, l’administration de l’école l’avait remplacée par un autre professeur qui serait l’instructeur de sa classe. Je me souvenais que Mme Li avait enseigné aux élèves pendant deux ans et avait tant fait pour eux. J'ai pensé qu'elle devait être éprouvée et je voulais l’appeler pour lui exprimer notre gratitude . Cependant, lorsque mon fils est revenu de l’école le jour suivant, il a dit : ‘’Notre professeur, Mme Li, travaille maintenant à la bibliothèque.’’ Je me demandais pourquoi elle travaillait à la bibliothèque si elle était malade

Plus tard, j’ai appelé Mme Li et lui ai dit : ‘’Bonjour, Mme Li. Mon fils m’a dit que vous étiez malade. Je suis désolée de l'apprendre. Est-ce que tout va bien pour vous ?’’ Mme Li a répondu qu’elle se sentait bien et n’était pas malade.’ Je me suis demandé pourquoi elle n'était pas réellement malade, mais je ne savais pas quoi dire de plus. Elle a soupiré et ne m'a rien dit d’autre, ainsi, nous avons terminé notre conversation. Je trouvais cette situation bien étrange.

Lorsque j'ai vu vis les épreuves finales d'examen de mon fils, j'ai remarqué que de toute évidence son niveau avait chuté. Je n'ai pu m’empêcher d’appeler à nouveau Mme Li pour lui demander : ‘’Mme Li, voudriez-vous s’il vous plait, donner des cours à mon fils au semestre suivant ?’’

Elle a marqué une pause puis a dit : ‘’J’ai peur que ce soit impossible.’’ ‘’Pourquoi ?’’ ai-je demandé. Elle a répondu à contre-cœur : ‘’J’ai entendu de mon superviseur qu’un parent avait passé un appel anonyme à l’administration de l’école et qu'ils ne pouvaient plus me laisser enseigner .’’

J’étais très en colère d'apprendre cela. Juste pour un appel téléphonique anonyme dont l’administration de l’école n’avait pas même vérifié la fiabilité, ils avaient secrètement renvoyé un bon professeur de son poste. Pourquoi l’école ne considère-t-elle pas les sentiments des élèves qui font face à leurs examens finaux, ni leurs parents ? L’administration a été si irresponsable! Plus tard, lors d’une réunion de parents pour le semestre, plusieurs autres parents et moi sommes allés voir le principal et lui avons demandé une explication raisonnable concernant cette affaire. Tous nous avons fait l'éloge de Mme Li et tenté de la convaincre que le travail ardu de Mme Li avait amené d’immneses améliorations chez nos enfants et que tous l’aimaient.

Le principal a répondu : ‘’Mme Li est en effet un bon professeur qualifié, expérimenté, qui aime enseigner à ses élèves. C'est évident, chacun fait son éloge. Cependant, un parent a passé des appels anonymes aux superviseurs du département de l’éducation de l’agglomération Yantai et au département de la discipline. Dans ces appels , il a suggéré que Mme Li devait pratiquer le Falun Gong. En conséquence, le département de l’éducation de l’agglomération Yantai et les fonctionnaires du district ont du prendre la décision de renvoyer Mme Li de son poste d’enseignante. En tant que principal de cette école, je n’ai pas le pouvoir de faire quoi que ce soit à ce sujet. C'est une affaire politique.’’

Que nous en tant que parents, n'ayons-nous rien su de cet incident était très étrange. D’un autre coté, même si Mme Li pratiquait le Falun Gong, comme les appels anonymes l’ont rapporté, alors ceci prouve que les pratiquants de Falun Gong sont réellement de bonnes personnes qui suivent les enseignements d' Authenticité-Compassion-Tolérance. Ses valeurs et croyances sont les raisons pour lesquelles Mme Li a traité ses élèves avec une telle patience et compassion, et que les élèves l’aiment tant.

Comment un appel anonyme a-t-il pu effrayer à ce point les services éducatifs de l'agglomération et du district ? Quelle honte qu’un simple qu'un appel téléphonique anonyme puisse faire renvoyer secrètement un bon professeur ! La réunion des parents s’est terminée, et tous les parents étaient furieux après avoir appris les nouvelles. Tous ont condamné le parent irrationnel et ignorant qui avait passé l'appel anonyme. Un parent a même dit : ‘’Qui a passé ce coup de téléphone ? Montrez-vous !’’ de façon très audible devant tous. Mais personne n'a fait un geste.

Mon fils a pleuré longtemps en apprenant que Mme Li ne serait plus son professeur. Les parents des autres enfants m’ont dit qu'il en avait été de même chez eux. Quelle honte ! J’espère que les agents du PCC dans mon district et dans l’agglomération de Yantai pourront prendre la décision juste de traiter Mme Li respectueusement et justement. Ce n'est qu'ainsi qu'ils pourront améliorer leur statut dans les cœurs des parents affectés. S’il vous plait, ne jetez pas une ombre sur les cœurs de nos jeunes enfants !

Note:
(1) Di-Zi-Gui est un des textes traditionnels chinois qui débute l’éducation d’un enfant. L’auteur, M. Li Yuxiu, était un Xiucai ( le niveau le plus bas) lors du règne de Kangxi ( 4 mai 1654 – 20 décembre 1722, troisième empereur de la dynastie Qing). Il a enseigné aux jeunes enfants toute sa vie. Ses contenus sont principalement des enseignements basés sur les valeurs morales transmises par Confucius.

20 septembre 2008

Date de l’article original : 3/10/2008
Catégorie : Récits de témoins oculaires
Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2008/9/21/186268.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.