Le Falun Dafa a sauvé ma famille

Ecrit par un pratiquant de Dafa

Il n’y a pas si longtemps, ma belle-mère de 75 ans est tombée gravement malade et nous nous sommes dépêchés d’aller la voir le jour même. Elle était très malade et avait beaucoup maigri, à tel point que c’en était inquiétant. Elle ne pouvait plus rien avaler. Mon beau-père nous a demandés de nous préparer à sa mort.

Le lendemain, j’ai raconté à ma belle-mère quelques petites histoires sur les bonnes actions accomplies par les pratiquants de Falun Gong. Elle a dit : « j’aime bien ce que tu me dis. » Alors chaque jour je lui ai lu le Zhuan Falun [livre principal dans l’enseignement du Falun Gong], et lui ai raconté des expériences faites par des pratiquants dans leur voie spirituelle. Elle allait de mieux en mieux et, progressivement, elle a pu se lever à nouveau. Bientôt, elle a même pu aller marcher dehors et son visage a retrouvé ses couleurs. En l’espace de seulement 10 jours tous ses problèmes de cœurs, de poumon, le côté gauche de son corps qui tremblait, et le fait qu’elle n’arrivait plus à réfléchir, tout cela a disparu.

Autrefois mon beau-père ne croyait pas au Falun Gong et en disait souvent du mal. Mais il a pu constater sur sa femme, et sur moi aussi, les miracles accomplis par le Dafa. Avant de pratiquer, j’avais mauvais caractère. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, les choses ont complètement changé. Je me suis mise à faire le ménage avec plaisir, surtout quand ma belle-mère était malade, et j’ai pris soin d’elle sans craindre la saleté ni la fatigue. En voyant tout ça, mon beau-père a dit du fond du cœur, « le Falun Gong peut vraiment changer les gens ».


Publié le mercredi 30 octobre 2002


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.