Pologne : Expériences durant les activités en Pologne

Nous sommes aujourd’hui le 20 octobre. Voilà presque deux mois que je suis retourné en Pologne pour clarifier la vérité et présenter Falun Dafa au peuple polonais. Bien que beaucoup de choses se soient passées, je n’ai pas encore écrit et partagé mes expériences avec mes compagnons en cultivation. Après quelques discussions avec des pratiquants allemands, qui sont venus nous soutenir lors d’une foire consacrée à la santé au sport et au développement personnel à Szczecin ce week-end dernier, j’ai réalisé que je l’avais reporté à cause de conceptions égoïstes, de la paresse et de certaines interférences. Cela doit changer.

Tandis que j’étais actif en Pologne, j’ai commencé à voir à quel point le poison des mensonges et des calomnies s’était répandu. Beaucoup s’est infiltré dans les médias, qui ont irresponsablement répété la propagande de Jiang. La propagande a été recopiée quasi textuellement. Bien qu’il y ait eu déjà un bon travail de fait par des pratiquants et que beaucoup de choses aient changé en bien, il y a encore beaucoup à faire. De nombreuses personnes pensent malheureusement au Falun Gong comme à une secte et sont soupçonneux et résistants. Il est donc de la plus grande importance de continuer à propager Dafa ici et de clarifier les faits sûrement et en profondeur.

Alors que nous, quelques pratiquants Polonais, approfondissons notre compréhension de Fa [Vérité-Bienveillance-Tolérance], l’image globale devient plus claire, ainsi que notre responsabilité d'apprendre aux gens la vérité de la persécution.
Voici quelques brèves expériences de ces deux derniers mois :

1. Nous avons établi deux points de pratique réguliers, un à Varsovie et un à Skierniewice, que nous maintenons à présent régulièrement. Là, nous avons rencontré des membres du conseil municipal ainsi que le Maire de la ville en personne, tous ont réagi positivement lorsque nous leur avons appris la vérité de la persécution.

Nous avons aussi pris contact avec les médias. Un journal important Glos Skierniewic, a écrit un article très positif à propos du Falun Gong, écrivant : “en dépit de la nature pacifique du Falun Dafa, le président de la Chine a interdit les pratiques du groupe, craignant de perdre le pouvoir. En même temps, une campagne de répression brutale a été initiée contre les sympathisants du Falun Dafa. Personne d’autre dans le monde entier n’a interdit le Falun Dafa, des centaines de milliers de gens pratiquent toujours librement ce mouvement. De plus, les officiels gouvernementaux de différents pays ont honoré Falun Dafa par des milliers de récompenses et de proclamations pour les bienfaits qu’apporte sa pratique..”




Après avoir lu cet article, un professeur d’école nous a invités à faire une présentation dans sa classe de 9ème.

Nous avons aussi imprimé des tracts et avons régulièrement été les distribuer dans différentes villes. Nous espérons que grâce à nos efforts plus de gens pourront venir apprendre la vraie nature du Falun Gong et la vraie nature de la persécution. Il y a aussi plusieurs nouveaux étudiants qui viennent maintenant régulièrement pratiquer Dafa à Varsovie et à Skierniewice.





Point de pratique à Varsovie, Parc Lazienkowski

2. Des pratiquants polonais sont allés à Copenhague pour le sommet de l’ ASEM. Sur le ferry nous avons rencontré des polonais auxquels nous avons clarifié la vérité et qui nous ont filmé en vidéo et pris en photos en train de pratiquer les exercices. Cela nous a rappelé que partout des gens attendent d’entendre la vérité !



A Copenhague nous avons pris part à une parade et autres activités de clarification de la vérité. A la fin de la parade les pratiquants se sont rassemblés devant le parlement danois et ont remis une lettre d’appel au gouvernement danois.

3. Peu après notre retour de Copenhague, nous avons pris part à une semaine de sit in, 24 heures sur 24, devant l’ambassade de Chine à Varsovie. Des pratiquants d’Angleterre, du Canada et de Suède nous ont rejoint pour cet événement spécial.



Voici plusieurs expériences de cette semaine



Plusieurs équipes de jeunes policiers effectuent à tour de rôle leur service à l’ambassade. Ils ont eu de prime abord une attitude suspicieuse envers nous, chaque équipe vérifiant nos pièces d’identité. Toutefois, nous avons simplement utilisé la situation comme opportunité de clarifier la vérité. Bientôt, nombre d’entre eux ont commencé à manifester compréhension et sympathie pour ce que nous faisions et ont fini par souvent parler avec nous. Quelques uns nous ont même serré la main en se présentant eux-mêmes par leur nom. L’un d’eux a exprimé son envie d’apprendre le Falun Gong et plusieurs sont demandé des pins « Falun Dafa est bon » pour les porter. Ils nous ont permis de mettre notre banderole en l’attachant à une propriété municipale (pour que nous n’ayons pas à la tenir). Ils arrivaient immédiatement enquêter et nous « protéger » dès que quelqu’un d’agressif approchait. Lorsque nous sommes partis, nous nous sommes chaleureusement serré la main et dit adieu comme de bons amis.



Un reporter de Xinhua [agence de presse officielle chinoise] est sorti de l’ambassade pour nous parler. La conversation a duré un long moment. Il a dit qu’il soutenait la liberté de pratiquer le Falun Gong, mais qu'il avait été trompé par la propagande en Chine. Nous lui avons expliqué les faits et donné des documents et un VCD, et avons fait de notre mieux pour le toucher par notre compassion et notre patience.

Lorsqu’il est parti, il a promis plusieurs fois qu’il n’écrirait rien de mauvais sur le Falun Gong.
Pendant la semaine, une femme qui vit de l’autre côté de la rue est venue nous voir et a demandé ce que nous faisions et ce qu’était le Falun Gong. Nous avons expliqué. Elle était très excitée et a demandé à emprunter Zhuan Falun. Elle avait pratiqué de nombreux systèmes dans le passé, les avait trouvé insatisfaisants, et dit qu’elle s’était adressé au ciel pour demander la direction et une solution à sa recherche de toute une vie. J’ai regardé un ami pratiquant. Tous deux nous savions qu’elle avait trouvé la réponse.

A present, elle étudie Dafa et pratique les exercices.
Vers la fin de la semaine, nous avons organisé un événement médiatique, auquel assistaient des membres d’une section Amnesty International. Environ 25 personnes étaient là. Les médias sont venues aussi, dont une station radio qui nous interviewé deux fois. Gazeta Wyborcza (un grand journal) a écrit un article court et positif et publié la photo ci-dessous.




Sur la photo, des pratiquants de Suède et de Pologne émettent des pensées droites, tandis que des membres d’Amnesty International et le président des Etudiants pour un Tibet Libre allument des bougies formant les caractères “Zhen-Shan-Ren”. (Vérité bienveillance patience )


3. Foire de la santé à Szczecin.
Des pratiquants d’Allemagne sont venus prêter leur soutien lors d’une foire de santé, sport et développement personnel à Szczecin (coin nord est de la Pologne), notre stand était un des plus populaires et nous avons fait 4 ou 5 démonstrations sur scène. Des gens ont manifesté leur envie d’apprendre le Falun Gong et l’éditeur d’un magasine de santé nous a demandé d’écrire pour lui un article à propos du Falun Gong.


Une fois la foire terminée nous sommes allés au centre ville. Tandis que certains pratiquants faisaient les exercices, d’autres distribuaient des tracts jusqu’à ce qu’il n’en reste plus un seul.
Nous nous sommes salués chaleureusement et chacun est reparti de son côté.

Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200210/7914.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.