La Police persécute continuellement Liu Junhua, pratiquant de Falun Dafa

Liu Junhua, 36 ans, est un ancien gardien à la Compagnie d’Alimentation de Sanjiang dans la province de Heilongjiang. Lui et sa femme sont allés à Beijing faire appel pour le Falun Dafa le 7 septembre 1999. La branche Dongfeng des services de la police de Jiamusi l’a illégalement détenu dans le Camp de travail forcé de Jiamusi pendant deux ans. S’appuyant sur leurs puissantes pensées droites lui et dix autres pratiquants ont pu s’échapper le 3 novembre 2000. Puis ils ont du errer sans foyer pour échapper à d’autres persécutions.

Lorsque lui et quelques autres pratiquants sont allés à la ville de Mishan vers la fin d’octobre 2001, la police locale a illégalement arrêté de nouveau Liu Junhua. Au centre de détention Mishan, il a refusé de coopérer avec la police et a commencé une grève de la faim pour protester contre la persécution. Après vingt-deux jours, il a été renvoyé au Camp de Travail Forcé de Jiamusi Xigemu. Les demandes de visite et de libération sous caution pour traitement médical ont toutes été refusées. Avec d’extraordinaires pensées droites, il est resté en grève de la faim pendant quarante quatre jours, et finalement il est sorti dignement du Camp de Travail Forcé.

La police a lancé une recherche à l’échelle de la ville et arrêté les pratiquants de Falun Dafa le soir du 9 avril. Liu Junhua a été arrêté près de chez lui et fouillé par la police locale de la branche Dongfeng et Nanwei. Ils ont trouvé des documents de Falun Dafa et la clé de chez lui, qu’ils ont utilisé pour pénétrer dans sa maison. Des affaires personnelles lui ont été confiquées dont des livres de Falun Dafa, des CD, des cassettes audio, un VCD player, un walkman, un téléphone portable, et des espèces. La femme de Kiu et le pratiquant qui lui rendait visite ont été relâchés la même nuit, mais Liu a été illégalement envoyé dans le centre de détention de la ville.
Liu Junhua est resté fidèle à ses principes, il a refusé de coopérer avec l’interrogation illégale, et a protesté contre la persécution par une autre grève de la faim. La police n’a pas réussi à rassembler des preuves pour l’inculper d’un crime, mais il a été envoyé de nouveau au camp de travail.

Pendant la détention de Liu, un autre pratiquant avec lequel il était en contact a aussi été arrêté. Cet homme n’a pas pu supporter la torture et a fourni des preuves en dénonçant à la police une partie de que Liu avait fait pour le Falun Dafa. Ils ont re-transféré Liu au centre de détention et ont commencé une nouvelles séries d’interrogations.

Le tribunal du district de Dongfeng a entrepris contre Liu un procès illégal avant le 1er octobre, qui a du être ajourné. Liu Junhua est encore détenu au Centre de détention de jiamusi. Nous espérons que toutes les personnes ayant bon cœur aideront à le faire relâcher le plus vite possible.


Traduit de l'anglais
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/10/28/28152.html

Publié le mardi 29 octobre

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.