Des pratiquants de Dafa venus des quatre coins du monde à Los Cabos, Mexico, faire pacifiquement appel, la liste noire refait surface

Le 25 octobre, aux alentours de 17 heures (heure locale) Jiang est arrivé à Los Cabos, Mexico, environ 70 pratiquants de Falun Gong des Etats-Unis, du Canada, d’Australie, d’Israël, d’Argentine, de Taiwan, du Japon et d’autres pays se sont rassemblés à l’extérieur de l’aéroport pour protester contre la persécution du Falun Gong.

Quand le cortège automobile a quitté l’aéroport, un gand bus transportant un “groupe d’accueil” de chinois a soudain bloqué les manifestants du Falun Gong. Le chauffeur du bus a prétendu que le bus avait des problèmes mécaniques et ne pouvait plus bouger. Protégée par le bus, le cortège automobile de Jiang a ainsi éviter les pratiquants de Falun Gong qui protestaient.
On a appris que depuis le 18 octobre, les pratiquants de Falun Gong étaient arrivés à Mexico de nombreux pays du monde. Ils avaient prévu diverses activités pour protester contre la persécution du Falun Gong et de ses pratiquants par Jiang. Selon Mme Gu, une pratiquante du Falun Gong du Canada à présent à Los Cabos, Mexico, l’ordinateur des douanes a émis des bips d’alerte et a immédiatement sorti une liste noire lorsque certains pratiquants ont passé les douanes. Quelques pratiquants ont clairement vu leurs noms sur la liste, et certains ont vu la phrase « personne dangereuse » à côté de leur nom.
Mme Gu a dit, “Nous avons appris par une enquête privée de certains officiels du gouvernement mexicain qu’il existait une liste noire avec les noms e pratiquants de Falun Gong, et qu’elle avait été fournie par le gouvernement de Jiang. Jiang étant ici pour assister à la rencontre de l’APEC, son régime met la pression sur le gouvernement Mexicain, donnant des raisons de « sécurité ». Mme Gu a ajouté, « Bien qu’il y ait une liste noire, le gouvernement mexicain n’a bloqué l’entrée d’aucun pratiquant à Mexico jusque là. »
Le 26 octobre 2002, le deuxième jour après l’arrivée du dirigeant de la RPC à Mexico, les pratiquants de Falun Gong ont tenu une conférence de presse, dans laquelle le mari d’une pratiquante japonaise nommée Yoko Kaneko a pris la parole. Sa femme est encore détenue en Chine, où elle est brutalement torturée par la police chinoise.. Il a appelé les gouvernements à l’aider dans son appel pour la libération de sa femme et a exhorté Jiang à arrêter les atrocités contre les pratiquants de Falun Gong.
Puis un pratiquant canadien, Zenon, a annoncé durant la conférence de presse que des pratiquants individuals avaient rempli une poursuite en justice contre le chef du Parti au pouvoir en Chine Jiang Zemin auprès du Tribunal International des Droits de l’Homme. Zenon a expliqué que les plaignants étaient au nombre de 8 et de 7 pays différents. L’avocat des plaignants a dit que Jiang avait violé tous les codes de « la loi internationale des droits de l’homme. ». Il a dit, « Nous avons des preuves irrefutables pour obtenir une inculpation. »
Selon un reportage sur Zhongxin Net [contrôlé par le Parti chinois au pouvoir] et d’autres sites web en faveur du Parti Chinois au pouvoir, après que Jiang ait assisté à la 10 ème rencontre informelle de l’ APEC à Los Cabos, Mexique, il "visitera aussi San Francisco pour rencontrer des officiels du gouvernement des Etats-Unis et des chinois et des étudiants de San Francisco.


Traduit de l'anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200210/7912.html


Publié le mardi 29 octobre 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.