La maître assistante Zhu Hang souffre d’une dépression nerveuse après avoir été torturée au Centre de détention de Yaojia dans la ville de Dalian.

Zhu Hang, la quarantaine, est maître assistante à l’Université Polytechnique de Dalian. Lorsque la persécution a commencé le 20 juillet 1999, elle était parmi le premier groupe à spontanément aller faire appel pour le Falun Gong. En octobre 1999, elle a été jetée dans le Centre de Détention Yaojia à Dalian, dans la province de Liaoning. Dans le centre de détention, elle et d’autres pratiquants ont persévéré à réciter les enseignements et pratiqué les exercices du Falun Gong, propageant les enseignements parmi les détenus, et repoussant toutes les demandes irraisonnables. En résultat, elle a été sévèrement battue, menottée, enchaînée, et privée de sommeil pendant des périodes de temps prolongées. Les gardes du centre de détention l’ont torturée à tour de rôle. Ils piquaient son visage, son front et ses arcades sourcilières avec des cure dents et des aiguilles dés qu’elle fermait les yeux. Quelque fois ils la giflaient à tour de rôle. Des hématomes violet sont apparus sur tout son visage. Comme elle était constamment enchaînée, ses chevilles avaient enflées et suppuraient avec des plaies ouvertes. Lorsque le centre de détention a contacté son mari pour qu’il vienne la chercher et la ramener chez lui, son corps était couvert de blessures et elle souffrait d’une dépression nerveuse.
Elle a d’abord été envoyée à l’hôpital affilié à l’Institut de Science Médicale de Dalian pour le traitement des blessures physiques. Après qu’elle ait récupéré, elle a été emmenée à l’hôpital psychiatrique de Dalian où on lui a administré de force des narcotiques qui ont engourdi le système nerveux. Si elle refusait, les soi-disant docteurs lui attachaient les bras et les jambes et la forçaient à accepter les injections. Un personnel spécial a été désigné pour l’empêcher d’étudier les enseignements ou de pratiquer les exercices du Falun Gong. Une copie de Zhuan Falun (le texte essentiel du Falun Dafa) qu’elle avait reçu d’une amie pratiquante lui a été confisqué.

Actuellement ; Zhu Hang est encore détenue à l’hôpital psychiatrique subissant un traitement narcotique qui lui est administré de force. Elle ne ressemble plus à celle qu’elle était voilà trois ans. Elle ne peut plus assumer ses propres besoins, sans parler de reprendre son enseignement à l’université.

L’hôpital psychiatrique de Dalian est situé sur Lunjincun, le terminus du bus N°406.


http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/10/29/28182.html


Published : Wednesday, 30 October 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.