L’estomac d’un Premier Ministre peut contenir un bateau à pagaies

Souvent les gens utilisent l’expression :”L’estomac d’un Premier Ministre peut contenir un bateau à pagaies” pour décrire une personne large d’esprit. Puisque la largesse d’esprit est caractéristique d’une personne noble pourquoi ne l’exigeons nous pas de nous même ? "

Fu Bi était un Premier Ministre renommé de la dynastie Song qui a servi sous trois empereurs. Il avait une grande capacité de tolérance même quand il était jeune. L’Histoire des Song le décrit comme suit : " Il était frugal et poli. Quand il parlait aux autres, même aux jeunes et aux humbles, il les traitait avec le même respect. Son visage était toujours paisible et respectueux et il se mettait rarement en colère. Son instinct naturel était aimable et il détestait le mal."

Quand les gens l’invectivaient, il faisait la sourde oreille. On avait l’impression qu’il n’avait rien entendu. Une fois, une personne à ses côtés lui a dit : " Cette personne vous injurie. " Fu Bi a répondu : " J’ai bien peur qu’il injurie quelqu’un d’autre. " La personne lui a dit de nouveau : " Il cite votre nom, comment pourrait-il injurier quelqu’un d’autre ? " Fu Bi a dit :" Il y a beaucoup de gens qui ont le même nom." Quand la personne qui l’injuriait a entendu ces mots, elle a eu vraiment honte.

Fu Bi souvent mettait en garde ses enfants: "La tolérance peut résoudre de nombreux problèmes. Si l'on est honnête et droit, simple et naturel, aimable ainsi que tolérant, il n'y a rien qu’on n’arrive pas à bien faire."

Yuan Lefan de la dynastie Ming a dit une fois: “«Si quelqu’un a l’habitude d’exploser, il devrait se posait la question: « Les gens ont tous des faiblesses. Même si parfois ils ne suivent pas l'étiquette standard, comment puis-je les laisser m’influencer? En outre, il n'y a pas de quoi être furieux. Quand le comportement de quelqu’un n’est pas bon, il se pourrait que ma cultivation n’ait n'a pas atteint un assez haut niveau pour me permettre d’être un exemple et l’influencer à changer. " Nous devrions alors réfléchir et comprendre que le fait que l’autre personne nous calomnie est notre châtiment et nous devrions l’accepter avec plaisir. Y a-t-il de quoi se mettre en colère? Quand les autres nous calomnient nous ne devrions pas nous mettre en colère, même si tout le monde est au courant de la calomnie. C'est comme mettre le feu au ciel: le feu s'éteindra par lui même. Lorsque nous entendons des remarques diffamatoires et faisons tout notre possible pour nous défendre, c'est comme si les vers à soie du printemps faisaient de la soie: ils finiraient par s'empêtrer eux-mêmes. Se mettre en colère non seulement ne paie pas, mais c’est très nuisible. "

Version chinoise disponible à :
http://xinsheng.net/xs/articles/gb/2005/10/5/34294.htm

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.