Le ver de terre, l’Empereur Liangwu et le moine

 

Il y avait un moine Bouddhiste durant la Dynastie Liang. Il cultivait diligemment et possédait des pouvoirs supra normaux. Les gens l’appelaient " le Moine prosternation." L’Empereur Liangwu chercha à le rencontrer. Il envoya un messager avec une invitation au palais.


Un jour, l’Empereur Liangwu jouait aux échecs lorsqu’un messager arriva et lui dit : " Votre majesté, le moine Prosternation est arrivé. " L’Empereur Liangwu était si concentré sur son jeu d’échec, essayant de trouver comment prendre une pièce de l’ennemi, qu’il déclara à voix haute " Tuez ". Le messager partit aussitôt pour accomplir l’ordre. Le moine fut tué.


Après que l’Empereur Liangwu ait terminé sa partie d’échec, il se souvint que le moine Prosternation” l’attendait. Il dit : Veuillez inviter le Maître à entrer. " Le messager répondit : Vous venez de m’ordonner de le tuer, alors je l’ai tué. " L’Empereur Liangwu était très triste et regretta profondément ce qui était arrivé. Il demanda : Le moine Prosternation a-il laissé un dernier mot ?" A quoi le messager répondit : " Le moine a dit qu’il était innocent. Il a dit qu’il avait été un paysan dans une de ses vies antérieures et avait une fois tué un ver de terre par erreur en creusant le sol avec une pelle. Votre majesté était ce ver de terre et c’est pourquoi il a reçu la rétribution aujourd’hui. " L’Empereur Liangwu écouta avec des larmes dans les yeux, et eut de profonds remords.


Cette histoire a de nombreuses significations.


D’abord, la vie a une histoire exceptionnellement longue. C’est vrai que la "vie est infinie. " Vous considérez un petit ver de terre comme "juste un petit ver de terre, " alors qu’il pourrait devenir un empereur après plusieurs vies. C’est pourquoi il est dit dans le Bouddhisme : " Ne tuez aucune créature vivante, montrez de la pitié pour tous les êtres. "


Ensuite, pour tuer une vie sans scrupules, ont doit payer de sa propre vie. C’est simplement une des lois du ciel qu’une dette doit être remboursée. Prenez une vie, et la votre sera prise.


Enfin, nous devons rembourser tout ce que nous devons. Les lois du ciel sont impartiales comme les plateaux d’une balance. Dans une vie antérieure, le paysan a tué un vers de terre par erreur, alors que dans cette vie-ci, l’empereur Liangwu a tué le maître par erreur. Ni l’une ni l’autre de ces actions n’étaient intentionnelles, donc le châtiment était juste !


Considérant la morale de l’histoire. Il y a des divinités dans le monde invisible. Les dieux sont omniscients et omnipotents. Ils maintiennent la justice et la vertu. Certaines personnes disent :" je veux juste obtenir autant de gain que possible, pas la peine de se soucier de quoi que ce soit dans la vie suivante. " C’est pourquoi il y a des gens qui osent être corrompus, débauchés, meurtriers et sans scrupules. Toutefois, les lois du ciel existent et il est impossible au coupable d’y échapper. Si vous ne vous souciez pas de votre prochaine vie les divinités elles s’en soucient ! Les divinités ne permettront à personne d’endetté ou qui a tué une vie de partir sans rembourser.


Il y a des couplets littéraires dans le Temple des Dieux de la Ville de Shanghai transmettant le message suivant “Soyez une bonne personne ! Avoir un esprit droit signifie que le corps est en sécurité et l’esprit paisible ! Faites de bonnes choses, le ciel le voit, la terre le sait, les dieux et les anges montrent du respect ! " Cela indique clairement que ce qu'on peut faire de mieux est d’être une personne décente et bonne.


* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.