Avoir un esprit réceptif comme une vallée de montagne qui renvoie les échos

Il y avait autrefois au Japon, un célèbre moine bouddhiste. Un jour, le moine reçut la visite d’un érudit. Ce dernier était assez suffisant et parlait interminablement, n'épargnant au moine aucune de ses précieuses compréhensions. Le moine écoutait patiemment tout en versant du thé à l’érudit. La tasse était déjà pleine mais le moine ne s’arrêtait pas et le thé déborda ...


“Le thé déborde !” s'écria aussitôt l'érudit.


" Oh, la tasse de thé a déjà débordé, elle ne pouvait donc pas en contenir plus. " se dit le moine, toujours souriant, à lui-même.


L'érudit qui n'était pas dénué de sensibilité ni d'intelligence comprit aussitôt. Il corrigea sans tarder ses manières arrogantes et satisfaites et demanda modestement conseil, ce dont il bénéficia beaucoup.


Comment une personne qui devient suffisante, pourrait-elle encore s’élever et se développer ? C'est pourquoi ont devrait être modeste et se garder de la suffisance et de l’arrogance. " La fierté blesse, la modestie bénéficie " est un enseignement chinois éternel. Les anciens chinois ont un autre dicton " Avoir un esprit réceptif comme une vallée de montagne qui renvoie les échos, " qui décrit comment un esprit ouvert, vaste et profond comme la vallée d’une montagne est capable de contenir, d’accepter et d’apprendre des mérites des autres.


Version chinoise :
【传统文化】谦虚

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.