Histoires de la Chine ancienne : Les sages paroles de Wang Shouren
 

Histoires de la Chine ancienne : Les sages paroles de Wang Shouren

 
Wang Yangming né Wang Shouren [Domaine public]


Wang Shouren était un important néo confucianiste et également un enseignant pendant la dynastie des Ming dans la Chine ancienne. Un jour, un père et son fils se poursuivaient mutuellement en justice et demandèrent à Wang Shouren d'arbitrer leur cas. Wang se contenta d’échanger quelques mots avec eux et père et fils s'étreignirent et se mirent à pleurer. Ils rentrèrent alors chez eux. Quelqu’un demanda à Wang Shouren : "Que leur as-tu dit qui a pu les inciter à se réconcilier si rapidement ?"


Wang Shouren répondit “Je leur ai dit que Shun était le fils manquant le plus de piété filiale et de respect envers son père et que Gusou était le père le plus doux et le plus aimant. "


Nous savons tous que c’était bien loin d'être la vérité. L’empereur Shun est perçu comme le fondateur de la culture morale chez les Chinois. Il était extrêmement respectueux envers son père. À ce moment là, il avait 20 ans, sa piété filiale était largement connue. Le père de Shun était Gusou, et sa mère était morte jeune. Sa belle mère était rusée, cruelle et mauvaise. Son fils Xiang était hautain, dominateur et irrespectueux vis à vis des ses parents. Sa belle-mère faisait souvent des remarques insultantes à propos de Shun en face de Gusou. Les trois essayèrent à tout prix de tuer Shun. Une fois ils demandèrent à Shun de réparer un silo, et ils y mirent le feu. Une autre fois, ils lui demandèrent de creuser un trou et firent tomber des pierres et des saletés au fond du trou alors qu’il était en train de creuser. Shun semblait être protégé par les dieux et était toujours miraculeusement épargné par ces désastres. Bien que ces trois-là le traitaient avec haine et ressentiment, Shun le leur rendait par de la gentillesse. Il le faisait avec diligence et sans se plaindre. Il était toujours obéissant et respectueux vis à vis de ses parents et traitait Xiang comme si c’était un frère, avec amour et compassion.


Alors, pourquoi Wang Shouren avait-t-il donc énoncé les choses ainsi ? Il expliqua : " Shun se considère toujours comme n’étant pas suffisamment respectueux vis à vis de son père. Gusou, lui, se considère comme le père le plus aimant au monde donc, il n’est pas capable d’aimer. Gusou pensait continuellement "J’ai élevé Shun depuis qu’il est petit, pourquoi ne fait-il rien pour me plaire ? " Parce que Gusou ne savait pas qu’il était trompé par sa deuxième femme, il se considérait comme quelqu’un de très aimant, donc il ne pouvait plus aimer. D’un autre côté, Shun pensait "Mon père m’aimait tant lorsque j’étais petit, désormais il ne m’aime plus du tout. Cela doit être ma faute." Finalement, Gusou reprit ses esprits et se repentit. Shun devint le fils le plus respectueux de son père de tous les temps, et Gusou devint aussi un père très aimant. "


En fait nous devons user de la même rationalité en traitant les autres. À la différence de Shun nous trouvons souvent des défauts chez les autres lorsque nous sommes en conflit. Si nous parvenons à regarder en nous-même, trouver nos insuffisances et nous améliorer, alors nous pourrons résoudre les conflits aussi importants soient-ils.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.