Histoires de la Chine Ancienne : Faire un don à un monastère

Rohula était l’un des disciples de Sakyamuni. Parmi de nombreux pratiquants, il était le seul à avoir atteint un état spirituel considérablement élevé et les autres moines faisaient donc son éloge. Ceux qui pratiquaient le Bouddhisme à la maison lui vouaient un respect particulier. Par conséquent, Rohula recevait le plus de donations.

L’habitude d’une vie confortable due à de nombreuses donations peut entraîner des difficultés pour la cultivation. Cependant, cela ne causa aucun problème pour Rohula parce qu’il partageait les donations avec les autres moines.

Une fois, lorsque Sakyamuni donna une conférence à un clan à Kapila, un vieil homme se convertit au bouddhisme. Il respectait particulièrement Rohula. Il avait probablement encore des notions de hiérarchie dans son esprit et jura donc de protéger Rohula et de faire n’importe quoi pour Rohula.

Le vieil homme construisit un monastère pour Rohula, dans lequel Rohula vécut par la suite. Rohula utilisa le monastère en tant que refuge pour les autres moines de différentes régions car il y avait beaucoup de moines errants en ce temps là. Cependant, le vieil homme pensa qu’il était le donateur du monastère. Il lui arrivait souvent d’interférer ou de participer aux affaires dans le monastère, et ainsi Rohula demanda à Sakyamuni comment traiter ce problème.

Sakyamuni dit, " Rohula, dans ma Loi, les pratiquants qui se cultivent à la maison ne devraient pas interférer avec les problèmes des moines. Un pratiquant qui cultive à la maison ne devrait pas interférer avec les affaires dans le monastère simplement parce qu’il est le donateur du monastère. Allez demander à ce vieil homme : quel est le but de votre donation au monastère ? Si c’est une donation, les choses qui ont été données ne lui appartiennent plus. Un monastère n’est pas une boutique. Un monastère est dirigé par des moines. C’est bon si des pratiquants qui cultivent à la maison aident le monastère, mais ils ne devraient pas contrôler le monastère. "

Rohula répéta les paroles de Sakyamuni au vieil homme. Cependant, en raison de son état d’esprit et de son attachement à la recherche, le vieil homme ne parvint pas à abandonner son attachement à contrôler. Il commença à détester Rohula. Lui qui avait tant respecté Rohula par le passé, commença à harceler Rohula. Il finit par se retourner contre Rohula et donna le monastère à un autre moine pendant que Rohula n’était pas là.

Lorsque Rohula revint, il découvrit que le monastère était devenu celui d’un autre moine. Il quitta alors le monastère. Lorsqu’il revint vers Sakyamuni, Sakyamuni savait ce qui s’était passé. Il réunit tous les moines et leur dit, "On ne doit pas accepter des objets qui ont déjà été donnés à un autre moine. "

Combien de personnes font aujourd’hui des donations à Bouddha avec le désir sincère d’apporter une contribution, sans le désir caché d’ obtenir quelque chose en retour ?

Version anglaise disponible sur :
http://en.clearharmony.net/articles/200607/34018.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.