Un témoin raconte comment le pratiquant de Dafa Wang Lixin a été tué

Centre de détention N°” de la ville de Jilin City .

Wang Lixin a été emmené par le département de la police en Novembre 2000 parce qu’il avait fait 100 copies de documents de Falun Dafa clarifiant la vérité. Comme Wang refusait de coopérer et de donner son nom, les surveillants et les criminels du centre de détention l’appelaient "pratiquant de Dafa".

Dans la cellule n°5 de la prison n°3 de la ville de Jilin, afin de protester contre l’injuste traitement envers les pratiquants et la diffamation du Falun Dafa, Wang a refusé de manger. Après le deuxième jour de grève de la faim, il a été envoyé dans la cellule n°6 de la prison. Le surveillant, Feng Naiwu (qui prétendait être membre d’une société secrète et était emprisonné parce qu’il avait détourné dix mille Yuan) a rendu la vie difficile à Wang de toutes sortes de façons. Il l’a insulté verbalement et lui a interdit d’aller dans la salle de douches. Le quatrième jour de sa grève de la faim, Wang a été envoyé dans la cellule n°8 de la prison. Le surveillant de la cellule Yang Hailong a essayé de persuader et de menacer Wang en vain. Le criminel Feng voulait obtenir les faveurs du Surveillant Yang, aussi a-t-il pris l’initiative de demander que Wang soit transféré de nouveau dans la cellule N°6 de la prison. Feng a même déclaré en public que le Surveillant Wang lui avait déjà donné la permission de rouer Wang de coups. Lorsqu’ils ont nourri Wang par la force, ils ont ouvert sa bouche avec tant d’acharnement que le visage de Wang était couvert de sang. A la fin , Wang a suffoqué et a perdu conscience.

Feng a eu l’idée d’un coup vicieux. Il a demandé à deux jeunes criminels de quinze et seize ans de sangloter et se plaindre avec insistance devant Wang pour le persuader d’ingérer de la nourriture. Feng a menacé de battre les jeunes criminels s’ils ne réussissaient pas leur tentative. Wang a percé à jour cette manigance mauvaise et est demeuré insensible. Feng s’est mis en rage. Il a ordonné à neuf criminels de l’équipe de nuit d’interdire à Wang de dormir. L’un d’entre eux, nommé Zhang Qun, avait pratiqué la boxe pendant de nombreuses années. Il a activement obéi aux ordres de Feng. Lorsque Zhang voyait Wang fermer les yeux, il l’arrosait d’eau froide avec une bouteille d’eau en plastique. Si Wang fermait de nouveau les yeux, il marchait sur son corps. Il utilisait aussi son talon pour frapper les côtes et les jambes de Wang. Avec ses poings il boxait les côtes de Wang. Il se servait en fait de Wang comme d’un punching ball pour s'exercer à la boxe.


Le cinquième jour de la grève de la faim, le Surveillant Yang et le Surveillant Zhang ont fait appeler quelques hommes de main pour amener Wang de force, lequel était menotté et enchaîné, dans la chambre du surveillant. Là, Wang a été nourri de force avec un Jin (500 grammes) d’eau salée concentrée. Zhang avec à la main la bouteille d’eau en plastique qu’il utilisait pour verser l’eau salée dans la bouche de Wang est parti avec désinvolture faire une tournée d’inspection dans la cellule N°6. On pouvait voir le sel qui restait dans la bouteille comme un épais porridge. La nuit du sixième jour, Wang a été de nouveau tourmenté pendant toute la nuit sans sommeil endurant l’effet corrosif de l’eau salée.

Le matin du septième jour de grève de la faim, tout le corps de Wang était très faible. Il était incapable de penser clairement et les mots qu’il murmurait étaient inintelligibles. Les criminels Feng, Zhang et un autre nommé Xiaohong (qui avait été admis dans le centre de détention our vol et implication dans le crime organisé) se sont relayés pour donner des coups et frapper Wang du pied. Les Surveillants Yang et zhang se sont penchés à la fenêtre et ont regardé pendant deux minutes avant d’ouvrir la porte de la cellule. Ils ont demandé à Feng, Zhang et Xiaohong d’amener Wang dans la chambre du Surveillant. Alors on a pu entendre les cris de douleur de Wang. Après plus d’une demie-heure, ils ont envoyé de nouveau Wang dans la cellule de prison n° 6. Wang avait les deux mains attachées derrière le dos et il y avait une serviette blanche attachée en travers de la bouche. Il ne pouvait émettre que des sons étouffés.

Une fois, Zhang a interdit à Wang de dormir. Tandis qu’il battait Wang, un Surveillant en Chef de service l’a vu et a essayé de l’arrêter. Le deuxième jour, cet incident a été rapporté sur le tableau d’affichage. Mais le Surveillant Yang a non seulement ignoré l’incident, son animosité envers le surveillant en Chef s’est renforcé. Cela a rendu Feng et son gang encore plus effrontés dans leur comportement. Feng a maintenant été libéré.

Le huitième jour de sa grève de la faim, Wang a été envoyé à l’hôpital mais il est mort deux jours plus tard.

Source: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/2/3/18362.html
Chinese version available at: http://minghui.ca/mh/articles/2002/1/25/23746.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.