Appréciation de la calligraphie de Yue Fei, un héros national de la Chine

Yue Fei est un nom familier en Chine depuis le 12e siècle, lorsque, sous la dynastie Song, il a servi comme général dans les guerres contre l'invasion agressive de la dynastie Jin dirigée par Jurchen dans le nord de la Chine. Il était déterminé à pousser vers le nord et à récupérer tout le territoire chinois perdu.


Mais un groupe de fonctionnaires du tribunal «en quête de paix», dirigé par le ministre Qin Hui, était fermement opposé à l'effort de Yue Fei. Yue Fei a été rappelé à la cour des Song depuis les lignes de front. Il a été piégé par Qin Hui, emprisonné et exécuté en 1142.


Yue Fei a été réhabilité par les empereurs ultérieurs, en 1169 et à nouveau en 1211, et a obtenu des titres posthumes prestigieux pour honorer sa loyauté totale envers le pays et le peuple et son commandement et ses réalisations militaires exceptionnels.


Dans un nouveau stratagème pour poursuivre la destruction de la culture traditionnelle chinoise, comme il n’a cessé de le faire dans ses mouvements politiques et le lavage de cerveau systématique du peuple chinois depuis qu'il a pris le pouvoir en 1949, le Parti communiste chinois (PCC) a récemment effacé l'histoire de Yue Fei des manuels scolaires.


Le PCC a déclaré que la Chine est aujourd’hui un pays unifié, avec tous les groupes ethniques vivant en harmonie. Si Yue Fei était mentionné, cela affecterait l'unité nationale.


Cependant, peu importe ce que fait le PCC, il lui sera très difficile, voire impossible, d'effacer de la mémoire des gens les vrais héros de la Chine.


Afin de commémorer Yue Fei, nous présentons une collection de sa calligraphie, sous la forme de gravure d'une inscription d'une stèle intitulée «Premier mémorial sur l'envoi des troupes (Chu Shi Biao)».


L'article lui-même a été écrit par Zhuge Liang, reconnu comme le stratège le plus accompli pendant la période des Trois Royaumes (220-280 après JC), avant de se lancer dans la première d'une série de campagnes militaires (communément appelées les Expéditions du Nord) contre l’Etat rival de Shu.


Yue Fei a fait la calligraphie à la demande d'un prêtre taoïste lorsqu'il a passé la nuit dans un temple en 1138, huitième année de la période Shaoxing de la dynastie Song du Sud.


Ce jour-là, Yue Fei a conduit ses soldats à travers Nanyang dans la province du Henan et a rendu hommage à l'endroit où Zhuge Liang labourait le sol avant d'accepter une invitation de Liu Bei, fondateur de l'État de Shu, pour être son conseiller.


Il pleuvait, alors Yue Fei est resté au temple de Wuhou pour la nuit. Lorsque le soir est tombé, Yue Fei, une bougie à la main, a regardé les poèmes et la prose écrits sur le mur de la salle du temple par les premières générations d'érudits à la louange de Zhuge Liang, ainsi que deux mémoriaux écrits par Zhuge Liang avant son Expédition du Nord. Yue Fei a été profondément touché et a fondu en larmes.


Le lendemain matin, le prêtre taoïste du temple a versé du thé et salué Yue Fei. Il a ensuite présenté les quatre trésors (pinceau, encre, papier et pierre à encre) et a demandé à Yue Fei d'écrire une inscription. Yue Fei a pris le pinceau et a copié les deux mémoriaux de Zhuge Liang. On peut sentir à travers l’écriture de Yue Fei, sa profonde loyauté, son intégrité et son amour pour le pays.



Version anglaise :
Appreciation of the Calligraphy by Yue Fei, a National Hero of China
Version chinoise :
岳飞手书出师表(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.