Un rassemblement devant le consulat chinois à Montréal condamne 21 ans de persécution.

Les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés le 16 juillet 2020 devant le consulat chinois à Montréal. Ils ont manifesté pacifiquement contre la persécution de 21 ans du Parti communiste chinois (PCC) et appelé à la fin des atrocités envers les droits humains en Chine.


Le Falun Gong est une pratique spirituelle basée sur le principe de Vérité-Bonté-Patience avec cinq exercices efficaces bien que simples. La pratique était très populaire en Chine à la fin des années 1990, avec environ 100 millions de personnes la pratiquant quotidiennement. Parce que le nombre de pratiquants dépassait le nombre de membres du Parti, le PCC a lancé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999.


Des centaines de milliers de pratiquants ont été illégalement détenus et incarcérés dans des camps de travaux forcés, soumis à toutes sortes de tortures physiques et mentales. Beaucoup sont morts de la torture par les autorités chinoises, et beaucoup ont été soumis au prélèvement forcé de leurs organes.


Les pratiquants de Falun Gong ont continué à sensibiliser à la persécution et à répandre la grâce de la pratique spirituelle en dépit de l'énorme pression.


Les pratiquants au rassemblement ont dénoncé, en anglais, chinois et français, la brutalité du PCC et appelé le personnel consulaire à comprendre la nature perverse du PCC et à ne pas être complices de la persécution.

Rassemblement devant le consulat chinois à Montréal le 16 juillet 2020


Manifester pacifiquement contre la persécution
Pauline, une pratiquante de Falun Gong locale, participe aux manifestations devant le consulat chinois chaque année. "L'événement du 20 juillet est très important", a-t-elle déclaré.


Pauline a expliqué que les manifestations pacifiques au consulat aident davantage de gens à en savoir plus sur la persécution et appellent également les gens à aider à y mettre fin.

Pauline, pratiquante de Falun Gong


Pauline a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2001. Elle avait alors un et son corps était très faible. Elle ne pouvait pas marcher plus de cinq minutes. Elle n'avait pas dormi profondément depuis sept ans.
Deux semaines après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, Pauline a découvert qu'elle dormait très bien. Deux mois plus tard, elle s'est soudainement sentie rafraîchie et a découvert que ses maladies avaient disparu. Elle a dit que le Falun Gong lui avait donné la paix intérieure et rendue énergique.


Pauline suit Vérité-Bonté-Patience dans sa vie quotidienne et dit que sa vie a beaucoup changé. Elle espère sincèrement que les Chinois apprendront tous la grâce du Falun Gong. Elle pratique les exercices devant le consulat chaque semaine pour aider plus de gens à comprendre la vérité sur la pratique.


Carole, une autre pratiquante de Falun Gong, a déclaré que protester contre la persécution faisait partie de sa vie depuis une dizaine d'années ou plus.


class=brw style=margin-bottom:10;>
La pratiquante de Falun Gong Carole


"Je pratique le Falun Gong depuis 13 ans ", a déclaré Carole. "La persécution en Chine a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong. Depuis le moment où j'ai commencé à pratiquer, je savais que la meilleure façon d'arrêter la persécution était de permettre à plus de gens de l'apprendre et d’en connaître la brutalité."


Carole était infirmière dans un hôpital en 2007 et avait des problèmes de santé. Elle est tombée sur le Falun Gong alors qu'elle était congé maladie. Elle se souvient avoir senti qu'elle avait enfin trouvé la discipline de haut niveau qu'elle cherchait depuis si longtemps.


Sa vie a traversé d'énormes changements après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong. Elle s’est élevée physiquement et mentalement, et sa moralité s'est également améliorée. Les améliorations étaient toutes subtiles et harmonieuses, sans aucun aspect négatif.


Le public soutient les efforts des pratiquants
Les gens se sont arrêtés pour en savoir plus sur le Falun Gong. Après avoir appris que les pratiquants en Chine sont persécutés pour leur foi et même soumis à des prélèvements d'organes vivants, ils étaient vraiment consternés. Une personne chinoise qui venait de quitter le consulat a accepté un dépliant et a remercié le pratiquant de le lui avoir remis.


Julie se rend souvent en Chine. Elle s’est arrêtée après avoir vu les banderoles et a demandé à un pratiquant ce qui était arrivé. Le pratiquant lui a parlé du Falun Gong et a expliqué la persécution continue du PCC.


"Vous faites un excellent travail d'information sur les problèmes qui se posent en Chine", a déclaré Julie. "Le PCC ne permet pas la liberté d'expression. Cet événement est très bon. Continuez je vous prie. Je vous soutiens."


Cano, résident de Montréal, exprime son soutien en tenant une pancarte.

Cano, un habitant de Montréal, a écouté pendant un long moment les discours des pratiquants lors rassemblement. Il a alors décidé de tenir l'un des panneaux encourageant les Chinois à quitter le PCC pour exprimer son soutien.


"Ces gens [les pratiquants de Falun Gong] sont de bonnes personnes. La persécution doit cesser ", a dit sincèrement Cano.


Version anglaise :
Montreal, Canada: Rally in Front of Chinese Consulate Protesting the 21-Year-Long Persecution
Version chinoise ;
反迫害21年-魁北克法轮功学员中领馆前集会(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.