Un rassemblement à Genève appelle les Nations Unies à agir pour mettre fin à 21 ans de persécution

Le vendredi 17 juillet, les pratiquants de Falun Gong en Suisse ont tenu un rassemblement au bord du lac Léman, appelant les Nations Unies (ONU) à agir pour mettre fin à la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), qui dure depuis 21 ans.


Un rassemblement des pratiquants de Falun Gong au bord du lac Léman, appelle les Nations unies à agir pour mettre fin à la persécution
Les passants s’informent à propos du Falun Gong


"Nous sommes réunis ici pour marquer le 21e anniversaire de la protestation pacifique et courageuse des pratiquants de Falun Gong contre la persécution du PCC", a annoncé un pratiquant lors du rassemblement.


"Nous sommes ici aujourd'hui pour demander au gouvernement suisse et au Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme d'appeler le régime du PCC à mettre fin à cette persécution brutale, car le régime du PCC viole la convention internationale des droits de l'homme qu'il a signée".


Une représentante des pratiquants de Falun Gong prend la parole lors du rassemblement.


La pratiquante a souligné que le PCC pratique le prélèvement d'organes vivants, ce qui a été confirmé par le Tribunal chinois.


Présidé par Sir Geoffrey Nice, QC, qui a dirigé les poursuites contre Slobodan Milošević au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), le Tribunal chinois est un panel indépendant de sept personnes ayant une expertise en droit international, droits de l'homme, médecine, relations internationales, histoire chinoise, et affaires.


"Le nombre de personnes persécutées en Chine est choquant, comme l'indique le rapport Minghui : Les 20 ans de persécution du Falun Gong en Chine, a déclaré la pratiquante.


"Deux millions et demi à trois millions de personnes ont été arrêtées en Chine du 20 juillet 1999 au 10 juillet 2019. Les élus du monde entier appellent à la fin immédiate de cette persécution. Près de 100 actuels et anciens parlementaires suisses ont signé une déclaration commune appelant le PCC à mettre fin à la persécution".


Elle a remercié les fonctionnaires et les organisations non gouvernementales pour leur soutien au Falun Gong.


L'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture, branche suisse (ACAT-Suisse) a envoyé une lettre de soutien à l'Association suisse de Falun Dafa le 16 juillet. Elle déclare notamment : "L'ACAT-Suisse contre la torture réaffirme sa solidarité avec les milliers de victimes du mouvement Falun Gong, condamne la persécution par le PCC des adeptes du Falun Gong et d'autres groupes minoritaires, et demande au PCC de mettre fin à cette persécution".


L'ACAT-Suisse contre la torture appelle tous les gouvernements, en particulier le gouvernement suisse, à prendre des mesures fermes et rapides pour mettre fin à cette tragédie.


Certains pratiquants ont également parlé avec les passants lors du rassemblement sur le Falun Gong et la persécution.


Version en anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/7/22/185972.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.