Le grand test de l'année de Geng-Zi

Qu’est-ce que l'année de Geng-Zi ? Le concept est né de la chronologie traditionnelle chinoise de 60 ans. Les gens dans la Chine ancienne avaient depuis longtemps remarqué que les catastrophes naturelles, les bouleversements et les événements marquants avaient tendance à se produire au cours de l'année de Geng-Zi. Par conséquent, il y a toujours eu en Chine des dictons sur la prophétie de Geng-Zi, la catastrophe de Geng-Zi, l'obstacle de Geng-Zi, la réincarnation de Geng-Zi, etc.


Alors que nous venons d'entrer dans l'année 2020, une autre année de Geng-Zi, nous devrions jeter un coup d'œil sur ce qui s'est passé lors de certaines années de Geng-Zi dans l'histoire chinoise.


En 1840, la première Guerre de l'Opium a forcé la Chine à ouvrir ses ports et à céder Hong Kong à la Grande-Bretagne, et diverses puissances étrangères ont commencé à forcer la faible dynastie Qing à céder des territoires et à signer des traités inégaux. C'est ce que le peuple chinois appelle le début de « Cent ans de honte » et d’une catastrophe de Geng-Zi.


En 1900, l'Alliance des huit nations a envahi Pékin et la Chine a été poussée au bord de la division. L'incident est historiquement appelé la «tragédie nationale de Geng-Zi».


En 1960, le Parti communiste chinois (PCC), au pouvoir depuis 11 ans, a lancé la campagne du «Grand Bond en avant » qui a conduit à trois années de famine au cours desquelles environ 45 millions de personnes sont mortes de faim - une autre catastrophe de Geng-Zi.


Nous revenons maintenant à l'année 2020, année de Geng-Zi, où l'épidémie de "coronavirus de Wuhan" s'est étendue à toute la Chine, mettant aussi en danger de nombreux autres pays dans le monde. Pouvons-nous surmonter cet obstacle de Geng-Zi ? La situation en ce moment est plutôt dramatique.


Une vidéo mise en ligne le 1er février 2020 montrait huit cadavres dans des sacs mortuaires jaunes qui étaient transportés depuis le Cinquième Hôpital de Wuhan en tout juste cinq minutes (Remarque : les sacs mortuaires jaunes sont utilisés pour les patients décédés de maladies infectieuses graves).


Le 3 février, Huang, un membre du personnel du salon funéraire Wuchang, a révélé certaines conditions internes de son lieu de travail à Guyu Lab, une plateforme médiatique chinoise affiliée à Tencent. Selon Huang, le nombre de décès avait considérablement augmenté avant même le Nouvel An chinois. Il a déclaré que les responsables ont envoyé une camionnette et quatre personnes de la ville de Suizhou pour aider à faire face à la charge de travail croissante, et qu'à partir du 26 janvier, le deuxième jour du Nouvel An chinois, tous les membres du personnel ont dû aller travailler, sans exception.

"Tous les hommes de notre funérarium ramassent et déplacent les corps, tandis que les femmes répondent au téléphone, désinfectent le funérarium, etc. "Nous travaillons 24 heures sur 24. Nos quatre lignes téléphoniques fonctionnent 24 heures sur 24, ... le personnel est épuisé". M. Huang a déclaré que les personnes extérieures pouvaient difficilement imaginer leur lourde charge de travail, avec des quarts de travail de 30 heures et un travail de nuit constant.


Huang travaille habituellement au bureau, mais compte tenu de la gravité de la situation et de l'augmentation rapide du nombre de morts, il doit rejoindre la ligne de front pour ramasser les cadavres. Il a dit qu'il était attristé de voir les défunts et leurs membres de sa famille. Certains patients n'ont jamais pu voir les membres de leur famille à partir du moment où ils ont été hospitalisés. Le salon funéraire a également annulé toutes les cérémonies de deuil. Tout ce qu'ils font maintenant, c'est de ramasser les corps et les incinérer. Les membres de la famille du défunt sont censés venir récupérer les cendres une fois l'épidémie terminée.


Il a dit qu'il avait vu des vidéos en ligne et savait que les médecins travaillaient aussi très dur et étaient au bord de l'effondrement. Il a déclaré que le funérarium avait désespérément besoin d'équipements de protection et qu'il espérait que des personnes bienveillantes pourraient apporter leur aide.


Wuhan a maintenant converti un certain nombre de grandes installations publiques en hôpitaux refuges, avec plus de 4 000 lits disposés en rangées dans l'espace ouvert. Entre chaque rangée de lits se trouve une cloison de séparation portable. Parmi ces installations figurent le Centre international de conférences et d'expositions de Wuhan, le Gymnase de Wuhan Hongshan et un complexe culturel connu sous le nom de " Living Room de Wuhan".


He Anquan, diplômé de la deuxième université médicale de Shanghai travaillant actuellement à New York, a déclaré à Radio Free Asia : "[Les hôpitaux de fortune] visent à minimiser les coûts de contrôle de la source possible d'infection [cas suspects]. Même les patients des hôpitaux de Wuhan ne peuvent pas être traités correctement, comment peuvent-ils fournir de meilleurs soins médicaux aux patients dans des environnements aussi fermés? "


"Il n'est pas juste de placer les patients des cas suspects dans de telles installations pour les isoler", a-t-il expliqué, "car un environnement fermé sans équipement d'isolement approprié créera des conditions encore meilleures pour la transmission du virus".


La Chine a maintenant fermé 55 villes et ce nombre est susceptible d’augmenter. Certains locaux du gouvernement et complexes militaires de Pékin ont également été fermés.


Le professeur Eric Feigl-Ding, scientifique en santé publique à Harvard, a décrit l'épidémie actuelle de coronavirus comme un "niveau de pandémie thermonucléaire" Le coronavirus de Wuhan est certainement un obstacle redoutable en l'an 2020, année de Geng-Zi, et comment le surmonter reste une grande question pour l'humanité tout entière.


Remarque : Le soi-disant "Grand bond en avant" était une campagne nationale lancée par le Parti communiste chinois (PCC) en 1958. La campagne a été caractérisée par des mensonges, tels que de fausses informations sur la production de riz atteignant plus de 5 000 kg par acre dans toute la Chine. Le PCC a déclaré que la Chine avait stocké suffisamment de céréales pour l'ensemble du pays pendant au moins 50 ans et a mobilisé la population pour produire de l'acier à la place. De nombreux paysans ont ainsi jeté leurs outils dans des fours de fortune. Dans tout le pays, les villageois avaient des repas gratuits dans leurs villages, et la terre est devenue déserte et stérile. À partir de l'année de Geng-Zi 1960, la famine s'est étendue à toute la Chine et a duré trois ans. Des dizaines de millions de personnes sont mortes de faim.

Voir également :
Un expert de la santé attribue à l'épidémie de coronavirus un " niveau de nocivité pandémique thermonucléaire".


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/9/183162.html

Version chinoise :
“庚子大坎”-


(Image : https://3c1703fe8d.site.internapcdn.net/newman/gfx/news/2016/ancientchine.jpg)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.