Existe-t-il un remède miracle en cas d'épidémie ?


Existe-t-il un remède "en or" en cas d'épidémie ? Voici une histoire qui pourrait nous éclairer.


Au dire de l’histoire, un chef impérial a pris sa retraite et est retourné dans sa ville natale. Riche et célèbre, il a fini par s'ennuyer, n'ayant plus rien à faire. Il a donc engagé quelques personnes astucieuses et a ouvert une taverne, qui est devenue très populaire, et les habitants appréciaient d'y passer du temps avec des invités et des amis.


La cour impériale a envoyé une équipe médicale spéciale pour soigner les personnes malades, mais ils n’ont pas pu trouver la source de la contagion et aucun des médicaments utilisés n’étaient d’une aide quelconque.


La situation devenait de plus en plus grave, et les gens périssaient de tous côtés. Tout le monde était terrifié. Quelle que fût la richesse de chacun, aucun médicament ni aucune forme de traitement n'étaient connus pour guérir l’épidémie.


Un homme peut sembler aller bien et tomber raide mort la minute suivante. Les rues autrefois animées sont devenues désertes. Les sans-abris, déjà misérables, tombaient et mouraient, leurs corps étant laissés dans les rues. Pris de panique, les gens ont réalisé à quel point la vie était imprévisible.


Les fonctionnaires de la cour se sentaient complètement impuissants, et les hauts fonctionnaires et les dignitaires étaient morts de peur. Leur richesse, leur mérite et leur renommée soudainement devenues sans valeur. La seule chose qu'ils avaient à l'esprit était comment survivre.


La taverne du chef impérial était fermée depuis longtemps et il avait coupé toute communication avec le monde extérieur, se terrant dans sa luxueuse résidence toute la journée. Mais l’épidémie l'a quand même trouvé. Il a commencé à se sentir faible et se contorsionnait souvent de douleur. Il s’est senti étourdi et s’est mis à vomir du sang. Il avait aussi du sang dans ses selles.


Sentant que ses jours étaient comptés, le vieux chef est monté au point culminant de sa résidence et a regardé autour de lui, les maisons ici et là. Il a soudain été submergé par l'émotion et des larmes coulaient sur son visage : "À quoi sert la célébrité ? J'ai été un chef impérial bien connu et pourtant je suis impuissant face à cette maladie. Le malheur peut nous échoir à tout moment. Personne ne peut y échapper".


Il a alors pensé : "Puisque je suis déjà en train de mourir, à quoi bon garder toutes ces richesses ? Je pourrais tout aussi bien les donner aux pauvres pour qu'ils aient de quoi manger et des vêtements décents à porter".


Avec cette bonne pensée en tête, il n'avait plus peur. Au lieu de cela, il a senti son cœur se remplir d'énergie positive, et la force revenir dans ses membres.


Il a ouvert la porte de la taverne et a demandé à ceux qui étaient assez courageux de cuisiner du porridge pour les pauvres chaque jour. Il a dit à ses serviteurs de donner des vêtements à ceux qui étaient vêtus de haillons. Il a aussi envoyé des gens enterrer les cadavres gisant dans les rues.


En voyant ce qu'il faisait, beaucoup d'autres personnes riches lui ont emboîté le pas, pensant : "Si je dois mourir, autant faire quelque chose de bien et de significatif". Peu à peu, la peur de l’épidémie a disparu et les rues désertes ont repris vie.


Tout le monde en ville était rempli d'amour bienveillant. Les gens étaient polis les uns envers les autres et il n'y avait plus de bagarres ni d'intimidations.


Un mois plus tard, le vieux chef a soudain réalisé qu'il s'était remis et son visage avait pris un éclat sain.


Une nuit, il a rêvé qu'un maître taoïste volait vers lui sur le dos d'une grue. Lorsqu'il atteignit le chef, le taoïste lui chuchota à l'oreille : "Ta puissante vertu t'a valu le remède d'or. Pourquoi s'embêter avec les plantes médicinales ? Le gong miraculeux a créé des élixirs dorés pour guérir l’épidémie. J'ai vu ta vertu. Viens chercher les élixirs !"


Le chef a tendu les mains pour attraper la boîte dans son rêve et s'est réveillé en sursaut. Il a vu qu'il tenait effectivement une boîte d'élixirs. Heureux et reconnaissant, il s'est incliné dans la direction où le maître taoïste était apparu.


Le lendemain, le chef a dissout certains des élixirs dans plusieurs grands woks selon les instructions figurant sur la boîte et a distribué la potion aux patients proches et lointains. Ils se sont tous rétablis juste après avoir pris la potion.


Le chef a ensuite apporté les élixirs restants au palais impérial de la capitale. L’épidépie, qui faisait des ravages depuis des mois, a pris fin.


Lorsque l'empereur a appris ce qui s'était passé, il a pris un bain, a changé de vêtements, s'est assis seul dans une pièce tranquille et a réfléchi à ses mauvaises actions. Plus tard, plein de sincérité et de respect, il a écrit, en gros caractères : " REMEDE D'OR - VERTU ".


Version chinoise
Traduit de l’anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/4/183091.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.