Le problème de rechercher un succès rapide : l'histoire de deux balcons

 


Il y avait deux personnes qui vivaient au même étage dans le même immeuble, dans un complexe résidentiel. Toutes deux avaient beaucoup de plantes en pot sur leur balcon. La seule différence était que les plantes du balcon A, où vit M. Fang, poussaient toujours bien, comparativement aux plantes mourantes du balcon B, que Mme Wu occupe.


Mme Wu se sentait découragée car elle avait investi une somme d'argent considérable dans les fleurs et les plantes. Elle achetait de nouvelles plantes en pot chaque saison, alors que M. Fang achète à peine de nouvelles plantes et va même rarement au marché aux fleurs. Les apparences des deux balcons formaient un grand contraste. Un jour, Mme Wu n'a pas pu résister à la curiosité et est allée toquer à la porte de M. Fang pour lui demander conseil.


M. Fang a dit : "J'ai déjà remarqué que vous aimiez les fleurs et en avez acheté beaucoup. Vous avez tant investi, mais les fleurs ne poussent pas aussi bien que vous le souhaiteriez. Je comprends votre déception. Le problème, c'est que la façon dont vous aimez vos plantes n'est pas juste, ce qui détermine la croissance de vos fleurs."


"J'ai observé que vous achetez des plantes à fleurs tous les mois et, pendant ce temps vous jetez des plantes. Les plantes que vous achetez sont toutes en pleine floraison et ce que vous jetez est fané. Regardez, j'ai même sur mon balcon des plantes que vous avez jetées."


M. Fang a poursuivi : "Votre plus gros problème, c'est que vous n'aimez que les plantes en floraisons, mais pas les plantes qui fleuriront ou qui ont passé leur saison. Vous ne vous souciez que de leurs belles présences, mais pas de leur passé ni de leur avenir. Vous ne les arrosez et ne les fertilisez que lorsqu'elles ont des fleurs, mais vous ne vous en occupez pas lorsqu'elles ont besoin d'eau et de soins. Le résultat est que vous changez vos plantes tous les jours. De cette façon, vous ne pourrez profiter des fleurs glorieuses que pour une très courte période ; mais vous ne pouvez pas maintenir une abondance à long terme."


Après avoir écouté M. Fang, Mme Wu a réfléchi à sa mauvaise habitude. Dès lors, elle ne s’est plus concentrée seulement sur la saison de floraison et a transféré son énergie à l’entretien des plantes. En moins de six mois, son balcon est devenu aussi luxuriant que celui de M. Fang.


Il y a en fait beaucoup de gens qui pensent comme Mme Wu. Par exemple, certains cadres supérieurs ne veulent que voler des personnes intelligentes à d'autres entreprises, mais ignorent la création d'environnements agréables pour les gens dans leur propre entreprise. Certains maris n'aiment leur femme que lorsqu'elles sont jeunes et belles. Certains patrons de clubs sportifs récoltent les meilleurs joueurs d'autres équipes et les voient devenir des joueurs ordinaires, ou certains instituts ne s'intéressent qu'aux réalisations immédiates mais pas aux procédures de recherche.


Ceux-ci représentent le phénomène de simplement apprécier les saisons de floraison. Cette attitude, consistant à n’attendre des gens que des succès rapides, pousse les êtres humains au "darwinisme social". Les inconvénients ne se manifesteront pas dans le présent, car les ressources humaines sont abondantes, mais après dix ou vingt ans, lorsque nous entrerons dans une société mature, comment cela se passera-t-il ?

Si vous aimez les fleurs, vous devriez non seulement aimer leurs saisons de floraison, mais aussi leurs saisons sans fleurs, qui sont nécessaires à la floraison. C'est le même principe qui devrait s'appliquer à la prise en charge des personnes de talent.


Version anglaise : http://www.pureinsight.org/node/5316


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.