Un mari et sa femme décèdent à cinq ans d'intervalle suite aux arrestations de leurs trois filles pour leur refus de renoncer au Falun Gong

La persécution du Falun Gong se poursuit en Chine en ce début 2919. Pas moins de 931 pratiquants ont été condamnés à des peines d’emprisonnement en 2018 pour avoir défendu leurs convictions, beaucoup d’autres ont été arrêtés et harcelés.


Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une pratique de l'esprit et du corps basée sur le principe Sincérité-Bonté-Tolérance.


Les pratiquants de Falun Gong ne sont pas les seuls à souffrir de la persécution initiée en janvier 1999. De nombreux membres de leurs familles ont aussi été affectés et ont vu leurs vies brisées. Le sort d’une famille dont rend compte cet article n'en est qu'un exemple.


On a récemment appris le décès en novembre 2009 de M.Li Kunlian, un habitant de la ville de Yingkou, dans la province du Liaoning, suite à des années de troubles mentaux causés par le décès de son épouse en mars 2004.


 
Feu M. Li Kunlian et Mme Wang Fuqin

Sa femme, Mme Wang Fuqin et ses trois filles ont toutes commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997.


Les filles ont été arrêtées l'une après l'autre, autour de 2004, pour leur refus de renoncer à leurs convictions. La plus jeune a écopé de quatre ans de prison. Mme Wang a essayé à sept reprises de lui rendre visite, mais s’est heurtée à des refus systématiques. Traumatisée par l'arrestation de ses filles elle a fait un accident vasculaire cérébral et est décédée à l'âge de soixante-neuf ans.


Son mari, n’a plus pu le supporter et a sombré dans la folie. Chaque jour, après le crépuscule, il attrapait un couteau et un bâton pour effrayer les " méchants imaginaires " qui, selon lui, allaient venir prendre ses proches..


M. Li est décédé le 22 novembre 2009, à l'âge de soixante et onze ans.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.