Un homme du Henan meurt quatre mois après avoir été libéré de prison pour ses convictions

Un habitant du canton de Huaiyang, dans la province du Henan, est décédé quatre mois après avoir été libéré d’un an de détention pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle et de méditation persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


M. Li Junqi a été arrêté le 21 octobre 2017 par des policiers du commissariat de Liuzhentun, quatre mois après avoir purgé une peine de trois ans d'emprisonnement pour ses convictions. Il a été constamment battu pendant son emprisonnement pour son refus de renoncer au Falun Gong.


M. Li a été jeté dans le centre de détention de Huaiyang suite à sa dernière arrestation. Sa famille n'a jamais été autorisée à lui rendre visite et ils soupçonnent qu'il a été torturé au cours de sa détention d'un an, son état de santé s'étant détérioré au moment où il a été libéré en octobre 2018. Il n'a pas pu récupérer et est décédé le 2 février 2019. Il avait 46 ans.


La mort de M. Li a été précédée par le décès de ses parents lesquels, de même que sa sœur, Mme Li Yuzhi, ont également été pris pour cibles à plusieurs reprises pour leur refus de renoncer au Falun Gong.
Avant l'emprisonnement de M. Li entre 2014 et 2017, sa sœur a passé quatre ans en prison, de 2008 à 2012.


Lors de l'arrestation de M. Li le 5 mai 2008, un policier a piétiné le corps de sa vieille mère, lui a donné des coups de pied et l'a giflée au visage alors qu'elle tentait de raisonner la police et d'empêcher que son fils ne soit emmené. Elle a lutté pour se relever, pour finalement être frappée et poussée à nouveau à terre. La femme âgée était couverte d'ecchymoses, son visage était enflé et elle avait du mal à respirer.
Sa santé s'est détériorée à partir de ce moment et elle a perdu la capacité de prendre soin d’elle-même.


Elle est décédée par la suite, bien que le moment reste à déterminer. Son mari, M. Li Yanlin, est décédé en octobre 2014 après avoir souffert des années de harcèlement, de passages à tabac et de torture au cours de multiples arrestations et de détention. Il avait 83 ans.


Voir également :

The Crimes of the Huaiyang County Police

Imprisoned Man Regularly Tortured for Refusing to Renounce His Faith

Mr. Li Junqi, Persecuted with His Family Since 1999, Arrested Again


Version anglaise :
Henan Man Dies Four Months after Being Released from Detention for His Faith

Version chinoise :
河南省周口市李军旗一家三口被迫害离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.