Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Un pratiquant occidental : recevoir le plus grand des cadeaux et retourner la faveur

    J’ai obtenu la Loi le 31 octobre 2005. J’étais dans une soirée donnée par mes parents. Il y avait une dame très gentille qui a commencé "par coïncidence " à converser avec moi . Elle et moi avons discuté de plusieurs choses et finalement nous avons parlé de ma passion pour la philosophie orientale, les arts martiaux, etc. En apprenant cela, elle m’a simplement dit : "J’ai un livre que vous devriez lire. " Sans savoir pourquoi, j’ai répondu : " Super, j’aimerais le lire ! "
  • Davantage de gens peuvent être sauvés quand nous lâchons nos notions humaines

    J’ai ressenti que dans le processus de clarifier la vérité, même une petite quantité de notions humaines va avoir des effets défavorables. Avec un cœur pur, davantage peut être accompli avec moins d’efforts. Seulement en nous débarrassant de nos notions humaines, pourrons nous sauver les êtres.
  • Considérer notre cultivation en plus de cultiver nos coeurs

    "J'ai réalisé que je ne me conformais pas le plus possible à l'état des gens ordinaires dans ma cultivation. Nous vivons dans ce monde humain et nous validons la Loi en utilisant nos mots et nos actes. Si nous ne sommes pas rationnels, nous amènerons un impact négatif à Falun Dafa. J'ai donc changé mes compréhensions fondamentales et décidé de bien jouer mes rôles dans la vie et d'être une bonne personne dans la société"
  • Découvrir ses attachements en mémorisant les enseignements du Falun Gong.

    "Chaque fois que vous n'êtes pas droit dans votre cœur, ou que vous êtes affecté par les notions des personnes ordinaires, vous ne serez pas capable de passer un certain passage ou un paragraphe lorsque vous mémorisez les livres du Falun Gong. Mémoriser les enseignements aide à abandonner les attachements. Il se peut aussi que vous constatiez des améliorations dans votre cultivation en conséquence."
  • L'expérience d’un pratiquant de soixante-dix ans qui a mémorisé le Zhuan Falun

    "J’ai soixante-dix ans et pratique le Falun Dafa dans la région de Maoming de la Province de Guangdong. En l’an 2000, j’ai commencé à mémoriser le Zhuan Falun avec d’autres pratiquants, mais j’oubliais tout, au bout de deux ou trois heures. J’ai continué ainsi pendant dix jours. Je n’arrivais même pas à mémoriser la première section " Conduire véritablement les gens vers les niveaux élevés " (Zhuan Falun). Pensant que je n’étais pas apte à mémoriser la Loi , j’ai donc simplement continué à lire le livre. Maintenant je comprends qu’à l’époque j’envisageais le problème d’un point de vue ordinaire....
  • Le ‘’ naturel’’ n’existe pas

    Pendant une période de temps, lorsque beaucoup de pratiquants autour de moi ont rencontré des tribulations qu’ils ne pouvaient traverser pendant quelque temps, ou lorsqu’ils ne pouvaient voir quelque chose clairement, de la perspective de Fa, ils disaient : ‘’ Suivre le cours de la nature.’’ Ils semblaient dire cela facilement, mais en réalité, ils ne reconnaissaient pas clairement la persécution arrangée par les forces anciennes et étaient passifs et tolérants durant cette persécution. Ce phénomène n’était pas rare parmi certains pratiquants.
  • Bienfaits de santé de la pratique - L'expérience personnelle d’une pratiquante âgée : “Chaque phrase de Zhuan Falun est vraie"

    Sous l’influence des membres de ma famille j’ai commencé à réciter silencieusement “Falun Dafa est bon" et " Vérité, Compassion et Tolérance"sont bons. Les résultats furent excellents. Alors que j’étais hospitalisée avec l’aide des pratiquants j’ai signé un papier pour les "trois démissions" du Parti communiste chinois (PCC). Depuis mon cœur s’est régénéré et j’ai insisté pour quitter l’hôpital le deuxième jour. Dès que je suis arrivée à la maison, mon corps est devenu léger et mes jambes et mes pieds n’étaient plus enflées.
  • Mon expérience de mémoriser Zhuan Falun pour la première fois

    Le 19 janvier 2006, j’ai terminé de mémoriser le livre Zhuan Falun en entier pour la première fois. Cela m’a prit 74 jours au total et j’aimerais écrire mon expérience pour la partager avec mes compagnons de pratique .
  • Un rappel aux pratiquants : prêtez davantage d'attention aux détails en clarifiant la vérité

    Un parent rentrant juste des Etats-Unis m’a raconté comment nos compagnons de pratique clarifient la vérité et m'a donné quelques exemples. Il m'est apparu que clarifier la vérité n’est pas seulement dire les faits aux gens . L'exigence pour nous est aussi d' harmoniser toute chose et cela peut aussi servir de miroir nous renvoyant nos lacunes.
  • Réflexions sur la situation en Thailande : Laissons de côté nos conceptions et dépassons les vieilles façons de faire les choses.

    "Une des notions humaines à laquelle nous tenions, était que nous avions seulement besoin de promouvoir Dafa, que nous n’avions pas à insister sur la persécution, pensant qu’autrement, nous attiserions le ressentiment, puisque les gens ne comprendraient pas. De plus, une autre notion est que la Thaïlande est un petit pays qui ne peut tenir tête à la pression du PCC, et que nous devrions considérer la situation difficile dans laquelle se trouve le gouvernement Thaï "
  • Assimiler toutes les particules à Zhen-Shan-Ren créée des environnements de Dafa où que ce soit

    Il y a eu pas mal de choses qui ont été des défis pour moi et que j’ai essayé de comprendre, j’ai cherché à découvrir et reconnaître les attachements qui y étaient liés et à en lâcher prise, et j’ai essayé de trouver des façons de cultiver qui élèveraient mon niveau de sorte que je puisse être plus efficace en clarifiant la vérité à davantage de gens.
  • Projeter une vidéo de clarification produite par des pratiquants de Falun Gong dans les salles de conférence de l’Université en Chine

    Durant la semaine précédant Noël 2005, approximativement 100 étudiant d’une certaine université ont regardé un film produit par des pratiquants de Falun Gong et intitulée " Parcourir Ciel et Terre en traversant pluies et tempêtes." J’ai utilisé l’équipement de l’université pour projeter le DVD pendant 30 à 45 minutes, selon la classe et le moment. C’était suffisant pour montrer la majorité du contenu du film. Presque tous les étudiants ont cru ce qu’ils voyaient, ils ont été bouleversés et voulaient profondément connaître la vérité.
  • Acculer le mal – Les réflexions d’un pratiquant en Chine sur l’incident de “La même chanson” aux Etats-Unis

    "A propos du show parrainé par le Ministre de la Culture du PCC : "La même chanson" et de sa représentation en Amérique du Nord, je voudrais partager mes expériences sur comment ma mentalité a changé, quel rôle nous pratiquants de Dafa de Chine continentale devrions jouer, la mentalité que nous devrions avoir et comment mieux former un seul corps avec les pratiquants à l’étranger pour mieux utiliser notre puissance et renforcer l’effet et le résultat de notre puissance en tant que corps unique."
  • Corriger son état d'esprit pendant le travail de coordination

    "Après avoir été coordinateur pendant un moment, il s'est avéré que les autres pratiquants ont pensé que je faisais bien ce travail. Ils m'ont donné davantage de travail à coordonner. J'ai toujours accepté, bien que je me sentais fatigué. Je pensais que j'étais responsable, mais peu à peu j'ai développé de la fierté ! J'aimais écouter les compliments. Lorsque j'entendais des critiques, je me sentais mal à l'aise et parfois je répondais au lieu de regarder à l'intérieur. Peu à peu, j'ai bâti un mur autour de moi sans même m'en rendre compte... "
  • Allouer le temps approprié à l’étude, au travail et à la validation de Dafa

    Je suis un pratiquant de Dafa au Japon. Je suis étudiant à l’université et ma matière principale est le droit, je serai bientôt diplômé et en recherche d’emploi. Plusieurs compagnons pratiquants m’ont encouragé à devenir avocat. Cependant, j’ai décidé de ne pas consacrer le temps et les efforts à passer les examens pour obtenir le titre d’avocat. Plusieurs pratiquants m’ont dit que j’avais un attachement au temps et que je devrais regarder à l’intérieur. J’ai regardé soigneusement à l’intérieur et examiné comment je gérais mon temps d’étude, de travail et de validation du Dafa. J’aimerais saisir cette occasion pour partager mes idées.