Nouvelles de Chine, 4656 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • L’histoire de Xiaoqing

    On dit que le Bureau de la Sécurité Publique avait une fois donné un ordre interne. Celui qui arrivera à "transformer" (1) Xiaoqing sera promu d’un rang et il ou elle recevra le triple de son salaire. Plusieurs personnes ont essayé. Finalement, sans espoir et pessimiste un fonctionnaire de police a dit "Je ne peux rien faire en ce qui la concerne, si ce n’est peut être la tuer". Plusieurs années plus tard Xiaoqing elle-même s’est assise devant moi. Elle venait d’être libérée de la prison et elle m’a calmement raconté son histoire.
  • L’ambassade américaine se renseigne sur un pratiquant du Falun Gong, Huang Xiong, disparu et exprime ses inquiétudes sur la manière dont la Chine traite les pratiquants de Falun Gong

    Huang Xiong a été condamné à une peine de camp de travaux forcés après avoir été persécuté par Jiang Zemin et son régime. On n’a plus entendu parler de lui depuis le 19 avril 2003. C’est à Shanghai qu’il a été aperçu pour la dernière fois. M. Huang Wanqing s’est tourné vers le congrès des Etats-Unis et des organisations de défense des droits de l’homme leur demandant de l’aide, espérant pouvoir retrouver son jeune frère.
  • La pratiquante de Falun Dafa Cheng Min du Comté de Linquan a été torturée à mort

    Elle est morte suite à la persécution en avril 2001. Le personnel du "bureau 610" du Comté de Linquan et le Poste de Police de Shuishang l'ont sans cesse persécutée. Elle a été détenue, a eu des amendes et a été forcée de participer à des lavages de cerveau sous une pression extrême. Sa maison a été fouillée et ses biens confisqués. Sous la brutale persécution, Mme Cheng a été physiquement torturée, ainsi qu'abusée psychologiquement.
  • La mort suite à la persécution de la pratiquante de Falun Dafa Mme Guo Yuzhen de Daqing

    Une pratiquante de Falun Dafa de Daqing de la province de Heilongjiang, Guo Yuzhen, est morte le 4 mai 2004. Elle a subi une persécution de longue durée pour avoir maintenu ses croyances. Voici les détails.
  • Mme Zhang Hong, pratiquante de Dafa meurt de la persécution au camp de travaux forcés de Wanjia dans la ville de Harbin – Les membres de la famille font appel pour une enquête

    Le 31 juillet 2004, la pratiquante de Dafa Mme Zhang Hong du district Dongli de la ville de Harbin a été persécutée à mort au camp de travaux forcés Wanjia dans la province de Heilongjiang. Les autorités du camp ont demandé à la famille de Mme Zhang de faire incinérer son corps aussi vite que possible, mais cette demande a été fermement refusée. La famille de Mme Zhang s’est tournée maintenant vers des procédures judiciaires pour qu’il soit fait enquête sur sa mort.
  • Réduits à l’esclavage au Camp de Travaux Forcés de Shizishan, Ville de Wuhan

    Lorsque j’étais emprisonné au Camp de Travaux Forcés de Shizishan dans la Ville de Wuhan, j’ai personnellement fait l’expérience de l’esclavage. Dans ce camp, les pratiquants emprisonnés souffrent de tortures physiques et mentales, d’exploitation financière et d’humiliations personnelles.
  • Un policier chinois de Dalian apprend la vérité

    Depuis même mon premier contact avec les pratiquants de Falun Gong à travers mon travail, j'ai beaucoup appris sur le Falun Dafa. J'ai commencé à me demander, "Pourquoi le Falun Gong avait-il été si bien accueilli dans tout le pays avant l'interdiction? Pourquoi n'avais-je jamais entendu parler de choses telles que le suicide ou l'auto immolation auparavant, alors que de i mauvaises choses ont commencé à être montrées après Juillet 1999?" Aujourd'hui le Falun Gong est persécuté uniquement en Chine, alors qu'il a reçu des milliers de proclamations et de récompenses autour du monde.
  • Un pratiquant en Chine fait la démonstration de quelques-unes des tortures fréquemment utilisées sur les pratiquants en détention

    Les tortionnaires insèrent une brosse à dents avec un manche plat entre deux doigts de la victime. Un des collaborateurs s'assure que le pratiquant torturé serre fermement la brosse à dent pendant qu'un autre collaborateur utilise ses deux mains pour faire faire un mouvement de rotation à la brosse à dent jusqu'à ce que toute la chair en contact avec la brosse à dent ait disparu des doigts et que les os soient mis à nus.
  • Kidnappés et persécutés – L'histoire de deux pratiquants de Guangzhou

    En mai 2004, le "Bureau 610" de Tianhe, un district de la ville de Guangzhou, a kidnappé deux pratiquants de Falun Gong appelés Chen Chunli et Gao Dandi. L'appartement qu'ils louaient au Jardin Dongpu Tianhong du district de Tianhe dans la ville de Guangzhou a été fouillé. La police a confisqué leur ordinateur, de l'argent liquide et d'autres choses. Chen Chunli a été envoyée à la classe de lavage de cerveau dans la ville de Guangzhou. En juillet 2004, elle a été transférée au centre de Détention de Tianhe de la ville de Guangzhou. Gao Xuegi (surnommé Dongdong) a un an et demi. Chaque fois que Dongdong réclame son père et sa mère, les grands parents pleurent sans pouvoir lui dire la vérité.
  • Le Pratiquant de Falun Dafa, M. Qi Jianchao de la Province de Hebei Meurt Suite Aux Tortures

    Le pratiquant de Falun Dafa M. Qi Jianchao de la Ville de Baoding, Province de Hebei a enduré la persécution pendant longtemps. Ila été détenu au Camp de Travaux Forcé de Baoding pendant une longue période pour y être torturé. Il n’a jamais recouvré après sa relaxe et est mort le 30 juillet 2004.
  • M. Liu Zaixiang de la province de Heilongjiang Province a été torture à mort en 2003

    Liu Zaixiang, pratiquant de Dafa de la ville de Qitaihe, dans la province de Heilongjiang a été torture à mort dans le Camp de Travail de Suihua, province de Heilongjiang en octobre 2003. Des fonctionnaires du camp ont déclaré qu’il était mort d’en « soudain arrêt du cœur ». On n’a pas d’autre détails pour le moment.
  • Mme Sun Xiuhua meurt suite à la persécution dans le canton de Nong’an, province de Jilin

    En janvier 2000, plusieurs policiers du poste de police local se sont introduits soudainement dans la maison de Mme Sun et l’ont enlevée illégalement alors qu’elle lisait des livres du Falun Gong. Une fois de plus, elle a été envoyée au centre de détention de Nong’an et relâchée après avoir payé une nouvelle fois 6'000 Yuan d’amende. A la suite du mauvais traitement que son corps a subi, de l’énorme pression que son esprit a subi et des lourdes amendes qu’elle a dû payer, Mme Sun a commencé à souffrir physiquement et mentalement, et sa santé s'est détériorée de jour en jour. Elle est morte tragiquement le 16 juillet 2004.
  • Mme. Wu Guifang est au bord de la mort après avoir été alimentée de force à répétition dans le camp de travaux forcés de Gaoyang, dans la province de Hebei

    Mme. Wu Guifang, une pratiquante de Dafa de la ville de Dongmao, comté de Chicheng, ville de Zhangjiakou, province de Hebei, a été si gravement maltraitée dans le camp de travaux forcés de Gaoyang qu’elle est au bord de la mort et que le camp de travail a informé sa famille de se préparer mentalement à sa mort imminente. Les membres de famille ont demandé que Wu Guifang soit libérée sur parole pour traitement médical, mais parce que le secrétaire du parti de la ville de Dongmao, Su You, a refusé de signer les papiers pour Wu Guifang, le camp de travail ne l’a pas libérée et elle demeure emprisonnée.
  • Comment le camp de travaux forcés pour femmes de Moganshan dans la province de Zheijiang persécute les pratiquantes de Falun Dafa

    La « zone sous haute surveillance» est une cellule à l’intérieur d’une cellule et est une copie du tristement célèbre camp de travaux forcés de Masanjia. Il y a six cellules mesurant environ 4 mètres carré, construites spécifiquement pour persécuter les pratiquantes de Falun Gong. Les pratiquantes qui sont détenues dans ces cellules n’ont pas l’autorisation d’utiliser les toilettes et sont obligées de déféquer et d’uriner dans leurs cellules. De simples petites planches en bois posées à même le sol font office de lit. La porte métallique est fermée toute la journée. Dans la porte il y a une petite ouverture rectangulaire pour passer la nourriture. En hiver la cellule est très froide, cependant parmi les pratiquantes détenues il y a des femmes de plus de 70 ans. La plus jeune avait plus de 40 ans.
  • Interview de Dai Zhizhen en face de la Liberty Bell (2ème partie)

    Q: Récemment en Chine, des rumeurs ont été fabriquées dans les écoles élémentaires et dans les collèges pour calomnier le Falun Gong. Pouvez vous dire un mot à ces enfants. R: Je voudrais leur dire que j’aime la Chine. J’aime la culture chinoise, son peuple, la terre chinoise et ses eaux. J’espère que vous ne croirez pas ces mensonges. Il y a des pratiquants de Falun Gong dans plus de 60 pays, et ils pratiquant librement. La beauté de Falun Dafa s’est propagée à chaque coin du monde. Un jour ou l’autre nous rentrerons chez nous.