La télévision hollandaise rend compte de la persécution à l'encontre de Falun Dafa

Le 14 mars, la télévision hollandaise Netwerk a fait un reportage sur une dame sino hollandaise Mona Tang qui, en tant que pratiquante de Falun Gong, a été continuellement surveillée par les Services Secrets chinois. Récemment, elle a été arrêtée plusieurs fois en Chine continentale. Netwerk a parlé de Mona Tang, de S. Verbeek de l'association Falun Gong hollandaise et de l'avocat L. Zegveld, qui a déposé une plainte au mois de décembre contre Jiang Zemin au nom de l'association.

Tang est allé en Chine en février pour ses études. Elle est connue des autorités en tant que pratiquante de Falun Gong, aussi a-t-elle été suivie durant sa visite par les services secrets et a été arrêtée à deux reprises. Elle a dit à Netwerk que ce genre de chose est typique de la façon dont le gouvernement persécute les pratiquants.

L'émission a révélé que le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est un mouvement spirituel. Les pratiquants essaient d'atteindre l'éveil à travers des exercices physiques et la méditation. Elle a aussi révélé que, depuis son introduction en 1992, la popularité du Falun Gong n'a cessé de s'accroître de façon gigantesque. Le mouvement compte 70 millions de pratiquants uniquement en Chine, plus que les membres du Parti Communiste dans ce pays. Aussi, le Falun Gong est perçu comme une menace par les gens au pouvoir.

Le programme TV a poursuivi en déclarant que selon Amnesty International, des centaines de pratiquants de Falun Gong sont emprisonnés en Chine et que plus de 1500 pratiquants ont déjà trouvé la mort en détention. Les chiffres sont, cependant, difficiles à vérifier, parce que la persécution a lieu dans des camps de travail gardés secret.

L'émission s'est achevée en disant que les pratiquants de Falun Gong et ceux qui les soutiennent recommandent vivement aux autorités d'agir maintenant. Ils souhaitent que la justice l'emporte dans les poursuites judiciaires internationales menées contre l'ancien dirigeant chinois Jiang Zemin, pour crimes de torture et génocide. La semaine prochaine, le Procureur Général annoncera si la plainte est acceptée.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.