Aveugle d'un œil suite à la torture subie en prison, un ancien enseignant est à nouveau harcelé pour sa foi.

M. Fu Tingfa, ancien enseignant du primaire devenu aveugle d'un œil à la suite de tortures subies en prison, a récemment été à nouveau harcelé pour sa foi dans le Falun Gong, une pratique de l'esprit et du corps qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


En mars 2021, des agents du poste de police de Chengbei, dans le district de Junan (province du Shandong), ont harcelé le fils de M. Fu, qui travaillait dans la ville voisine de Taian. La police a exigé de connaître les coordonnées de M. Fu, mais son fils n'a pas obtempéré.


Trois fonctionnaires de police se sont rendus au domicile de M. Fu le 8 juin 2021. Ils ont frappé à la porte pendant neuf minutes. Après que M. Fu ait refusé d’ouvrir la porte, les policiers sont finalement repartis.


Durant les 22 ans passées, M. Fu, un ancien enseignant de l’école élémentaire n° 8 du district de Junan, a été arrêté et incarcéré à de multiples reprises pour avoir maintenu sa foi dans le Falun Gong, une pratique du corps et de l’esprit à qui il attribue la guérison de sa grave neurasthénie.


M. Fu a été arrêté pour la première fois le 22 juin 2001. Alors qu'il était interrogé au poste de police de Chengdong, les policiers lui ont frappé les pieds et le cou avec un bâton en caoutchouc, ce qui lui a causé de graves lésions internes sans blessures externes visibles. La police a également saisi la tête de M. Fu et l'a claquée contre le mur. Une grande partie de ses cheveux ont été arrachés. Lu Xiutian, chef du bureau 610 du comté, une agence extralégale créée spécialement pour persécuter le Falun Gong, a fait pression sur ses côtes avec un bâton en bois.


M. Fu a plus tard été emmené dans le Centre de Détention du district de Junan où il a été battu par des détenus pendant ses 30 jours de détention. Il a ensuite été libéré sous caution après que sa famille a payé une caution de 5 000 yuans


M. Fu a de nouveau été arrêté en décembre 2001 et détenu dans un centre de lavage de cerveau destiné à le forcé à renoncer à sa foi. Sa famille s’est vue extorquer 4 200 yuans en échange de sa libération.


Peu de temps après l’autre arrestation de M. Fu survenue le 15 septembre 2010, il a été condamné à une peine d’un an dans le camp de travail forcé de Zhangqiu.


Pendant les quelques jours autour du 19 octobre de cette année-là, pour tenter de forcer M. Fu à renoncer au Falun Gong, les gardes lui ont donné des coups de pied à la tête et à la main avec leurs bottes en cuir, et ils l'ont giflé au visage et à la main. Ils l'ont également menotté dans les toilettes, le laissant incapable de se lever ou de s'accroupir. Lors d'une autre séance de torture, ils lui ont donné un coup de pied dans l'œil droit, provoquant un décollement permanent de la rétine.


Pour éviter d’endosser la responsabilité, le camp de travail a libéré plus tôt M. Fu. Sa famille a payé une caution de 2 000 yuans en garantie, que la prison a rendu à l’expiration de sa peine.


M. Fu a dépensé des milliers de yuans pour soigner son œil, mais il ne peut toujours pas voir de cet œil là. Pendant ce temps, le camp de travail a tenté à plusieurs reprises de le ramener pour qu'il finisse de purger sa peine.


Articles correspondants:

Un professeur du canton de Junan, M. Fu Tingfa, emmené en centre de lavage de cerveau

Two Teachers Tried for the Same Generic Accusation

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Traduit de la version anglaise
Blinded in One Eye Due to Torture in Prison, Former Teacher Harassed Again for His Faith

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.