Un jeune homme intègre fait partie des onze habitants de Pékin qui vont être jugés pour avoir publié des photos de la pandémie en ligne

Après avoir été détenus pendant près d'un an, onze habitants de Pékin doivent être jugés pour avoir publié en ligne des photos de rues vides de la ville pendant le confinement pandémique.


Les onze habitants, tous pratiquants de Falun Gong, ont été arrêtés le 19 juillet 2020, après que la police ait découvert les photos qu'ils avaient prises. Après avoir vu comment le Parti communiste chinois a dissimulé la pandémie avec des tactiques similaires à celles utilisées dans la persécution de leur croyance pendant deux décennies, les pratiquants ont décidé de révéler la vérité au monde. Ils ont été pris pour cible par les autorités pour leurs actions courageuses.


Les onze pratiquants ont été inculpés le 2 avril 2021 par le parquet du district de Dongcheng et leurs affaires ont été transférées au tribunal du district de Dongcheng. Le juge affecté à l'affaire a décidé que ce n'est que lorsque tous les avocats représentant les onze pratiquants viendront au tribunal en même temps, qu'il leur permettra d'examiner les documents de leur affaire. De plus, les avocats ne sont pas autorisés à faire des copies ou à prendre des photos des documents, et le tribunal ne fournira aucune copie papier ou électronique des dossiers.


Un jeune homme intègre ciblé pour sa foi
L'un des onze pratiquants, M. Li Lixin, a été arrêté chez lui par des policiers du commissariat de Hepingli. La police a confisqué la clé de sa maison et refusé de la donner à sa famille lorsque des membres de sa famille se sont rendus au commissariat pour demander sa libération. L'avocat de M. Li a dit qu'il n'avait pas encore été autorisé à examiner son dossier.


M. Li Lixin a grandi en croyant qu'en étant rusé et en établissant de bonnes relations avec ses supérieurs, il obtiendrait un bon emploi et de meilleures opportunités. Après avoir appris le Falun Gong, il a compris qu'il ne fallait pas se perdre dans la quête matérielle ou faire des choses contre sa conscience. Il vit selon les principes de Vérité, Bonté, Patience du Falun Gong, et travaille dur pour améliorer son caractère. Il est devenu plus ouvert d'esprit et plus prévenant. Il apporte souvent son aide aux autres et a toujours le sourire aux lèvres.


Alors qu'il attribue au Falun Gong de l'avoir transformé en une personne droite et brillante, Li Lixin risque maintenant une peine de prison pour en avoir parlé.


Les dix autres pratiquants devant être jugés sont M. Li Zongze, Mme Xu Na, Mme Jiao Mengjiao, M. Liu Qiang, Mme Meng Qingxia, Mme Zheng Yanmei, Mme Deng Jing, Mme Zheng Yujie, M. Zhang Renfei et Mme Li Jiaxuan.


Voir également :

Un Pékinois de 28 ans poursuivi pour avoir pris des photos de Pékin durant la pandémie

Une artiste incarcérée: je ne peux pas rester silencieuse pour protéger mes propres intérêts

11 Beijing Falun Gong Practitioners Remain Detained Despite Return of Cases Against Them for Insufficient Evidence Again

12Beijing Residents Arrested Near Anniversary of Persecution of Falun Gong

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Upright Young Man Among Eleven Beijing Residents to Face Trial for Posting Pandemic Photos Online

Version chinoise:
被关押十月余-北京优秀青年李立鑫被构陷至法院

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.