La police ignore la supplication d’un petit garcon : “N’emmenez pas ma maman !"

“N’emmenez pas ma maman ! Maman reviens !” a hurlé le fils de Mme Guo Hairong alors que huit agents emmenaient sa mère le 6 septembre.


Zhao Qiang, le Capitaine de la Division de sécurité intérieure des services de police de la ville de Chaoyang et une huitaine d’agents du commissariat de police de Liuchang ont arrêté Mme Guo à son domicile dans le village de Dazhangzi, canton de Chaoyang, dans la province du Liaoning.


Mme Guo était le seul soutien de sa famille. Son arrestation en pleine saison des récoltes a infligé un fardeau considérable à sa famille.


Son mari, Lu Shujun, souffre d’une maladie cérébrale, son beau-père a des problèmes de reins, et sa belle-mère est en mauvaise santé. La famille est extrêmement pauvre.


Les pratiquants pensent aux autres d’abord

La persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) a causé une grande détresse à Mme Guo. Elle s’était même séparée de son mari en raison du stress.


Elle est rentrée à la maison et s’est calmée en se souvenant que Falun Dafa demande de penser d’abord aux autres. Elle savait que son mari et ses beaux-parents n’avaient personne pour prendre soin d’eux, aussi a-t-elle décidé de revenir auprès de son mari. Elle savait que sans Falun Dafa elle n’aurait pas eu la persévérance pour prendre soin de sa famille.


Peu après être rentrée à la maison, elle a donné naissance à un garçon, qui a apporté beaucoup de bonheur à la famille. Falun Dafa avait fait le bonheur de la famille et Mme Guo parlait de la pratique à ses parents et à ses amis.


Le fils de Mme Guo


Faire face à la persécution

La famille a été harcelée par des agents des services de police de la ville et du canton de Chaoyang et du commissariat de Lucheng. Gao Tiejun et une huitaine d’agents se sont rendus au village de Dazhangzhi dans les faubourgs de Liucheng, accompagnés par le secrétaire du village Miao Yongjun et le comptable Li Jinghe, ils ont fouillé la maison de Mme Guo et confisqué l’ordinateur de son mari. Ils ont forcé ce dernier, tout juste sorti de l’hôpital et encore sous traitement, à aller signer des documents au commissariat. Ils l’ont relâché lorsqu’ils ont réalisé qu’il était vraiment malade.


Malgré cela, la police n’en est pas restée là. Le 6 septembre 2013, ils ont fouillé sa maison et arrêté Mme Guo. Son beau-père a pleuré pendant trois jours et nuits sans arriver à dormir.


Le manque de cœur de la police chinoise

Les villageois étaient indignés en apprenant ce qui s’était passé. Le beau-père de Mme Guo n’arrêtait pas de pleurer en disant à qui voulait l’entendre : "Ma famille est si pauvre. Personne ne voulait épouser mon fils. Elle est venue dans notre maison et y a apporté des bénédictions parce qu’elle est une pratiquante de Falun Dafa. "


Il disait aussi à tout le monde que lorsque son fils était gravement malade, elle avait pris grand soin de lui. Il n’arrivait pas à croire qu’une personne aussi bonne ait été arrêtée. Il s’inquiétait pour son petit-fils et pour les récoltes.


Les services de police de Chaoyang n’ont que faire des difficultés auxquelles la famille fait face à présent. Ils ont transféré Mme Guo au Centre de détention de la ville de Chaoyang et changé son arrestation d’administrative en détention criminelle. Ils ont dit qu’ils ne la laisseraient pas partir.


Violer la constitution de la Chine

Mme Guo n’a commis aucun crime. La constitution établit clairement que les citoyens chinois ont la liberté d’expression et de croyance.


Tout ce que font les pratiquants de Dafa est conforme à la Constitution . Pratiquer Authenticité-Bonté-Tolérance bénéficie au pays. Les pratiquants prennent toujours en considération autrui avant eux-mêmes.


Individus responsables de la persécution de Mme Guo:

Commissariat de police de Liucheng: +86-421-2957934
Wang Wenshan (王文山), commissaire politique des Services de police du canton de Chaoyang: +86-421-2915962
Zhao Qiang (赵强), chef de la Division de sécurité domestique : +86-13942138899 (bureau), +86-421-2929315
Wu Kairong (吴凯戎), secrétaire adjoint du Comité des Affaires politiques et légales : +86-421-2800955, +86-15104211891
Miao Yongjun (苗永军), Secrétaire du parti du village: +86-13004217738
Li Jinghe (李景和), comptable du village : +86-421-8741819


Version anglaise
Police Ignore Little Boy's Plea, “Don't Take My Mom Away!”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.