M. Zheng Xiangxing contraint de subir une autre opération sans le consentement ni la connaissance de sa famille, sa femme battue en allant s'informer

Le pratiquant de Falun Gong emprisonné M. Zheng Xiangxing, qui a subi un grave traumatisme crânien en détention, a été soumis à une autre opération dans le Premier hôpital de Baoding sans la connaissance ni le consentement de sa famille. Dans la matinée du 21 août, son épouse a visité l'hôpital pour s'enquérir de son mari, mais personne n'a voulu lui dire où il était. En outre, elle a été sévèrement battue par huit gardes puis envoyée en salle d'urgence.


Lorsque des membres de la famille ont fait appel au secrétaire Su de la Commission d’inspection de la discipline, ce dernier a déclaré : "Vous n'êtes pas habilité à discuter de cette question avec moi ! "


Selon quelqu’un de l’intérieur sympathisant avec le sort de la famille, M. Zheng avait été transféré dans un endroit inconnu deux semaines avant. Sa famille a contacté presque tous les hôpitaux de la ville de Baoding, seulement pour découvrir que M. Zheng avait subi une deuxième opération derrière des portes closes dans le premier hôpital de Baoding le 18 août. Il a ensuite été renvoyé en prison le 20 août.


La prison a refusé de laisser l'épouse de M. Zheng lui rendre visite, parce qu'elle aussi est pratiquante de Falun Gong. Le " Bureau 610 "a menacé d'arrêter le fils de M. Zheng s’il exposait des détails supplémentaires concernant son père sur Internet.


À l'heure actuelle, 16 130 résidents locaux ont signé une pétition demandant la libération immédiate de M. Zheng, mais la prison insiste encore pour qu'il finisse de purger sa peine de 10 ans. Le traitement abusif de M. Zheng et de sa famille a suscité davantage de condamnation publique.


Historique :

M. Zheng, un pratiquant de Falun Dafa (Falun Gong), a été illégalement arrêté le 25 février 2012. Il a été condamné à 10 ans de prison le 26 juillet dans le cadre de la persécution continue de sa foi par le PCC. M. Zheng a été envoyé dans la prison de Baoding, le 8 août.


Le 26 octobre, M. Zheng a subi une grave lésion cérébrale en prison, et été soumis à une opération dans le Premier hôpital de Baoding à l'insu de sa famille. Les médecins lui ont retiré des tissus du cerveau responsables de la pensée, de la mémoire et de l’expression, ainsi qu’un morceau de crâne de 10 cm de chaque côté du cerveau.


Bien que la santé de M. Zheng soit significativement compromise, les autorités l'ont ramené à la prison le 21 février 2013. Les résidents locaux ont pris l'initiative de signer la pétition pour exprimer leur indignation face au traitement de M. Zheng, et le nombre actuel de signatures a atteint 16.130.


Précédents articles concernant M. Zheng Xiangxing

Deux militants des droits de l'homme rencontrent l'épouse et le fils de Zheng Xiangxing à l'extérieur de la prison de Baoding

La prison de Baoding tente de provoquer la mort de M. Zheng Xiangxing

Plus d'informations sur le cas de M. Zheng Xiangxing – la violence contre lui et sa famille continue malgré l'indignation publique

Ayant constaté l'état de santé de M. Zheng Xiangxing en prison sa famille appelle à l'aide

La vie de M. Zheng Xianxing est en danger ; sa femme réclame justice à l’extérieur de la prison

Version anglaise

Mr. Zheng Xiangxing Forced to Undergo Another Operation without Family's Consent or Knowledge; Wife Beaten While Seeking Information

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.