Un professeur en informatique poursuivi pour du travail bénévole

Le 2 juillet 2013, M. Sun Kun, un pratiquant de Falun Gong et professeur à l'Université de Formation Professionnelle et Technique de Yunnan de l'Industrie Nationale de la Défense, a été jugé par la Cour Intermédiaire de l'agglomération de Kunming, pour avoir fourni un travail bénévole, lequel comprenait l'installation d'un logiciel informatique pour d'autres personnes. Son avocat de la défense a réfuté les preuves présentées et indiqué qu'aucun crime n'avait été commis, et il a montré que le professeur Su était simplement une bonne personne qui avait bénévolement offert de son temps.


Lorsque le régime communiste chinois a lancé la répression du Falun Gong en juillet 1999, ses médias d'Etat ont commencé à faire circuler une propagande de haine présentant de faux témoins, et ne citant aucun des livres du Falun Gong si ce n'est hors contexte.


Les gens en Chine n'ont eu aucun moyen d'apprendre la vérité concernant le Falun Gong, parce que le régime a détruit toutes ses publications et toutes les informations s'y référant sur l'Internet avec son pare feu.


Le Professeur Su a été accusé d'avoir installé des programmes qui contournent le pare feu de la Chine, permettant ainsi aux gens d'accéder aux sites Internet contenant des informations véridiques sur le Falun Gong, et différant des informations trompeuses fournies par la propagande de l'état.


L'article 36 de la Constitution chinoise garantit à ses citoyens la liberté de croyance spirituelle. Sous la protection de l'article 36, M. Su et les amis qu'il a aidés sont autorisés à rechercher et à lire des informations à propos du Falun Gong sur l'Internet.


Le Professeur Su a déclaré devant la cour:"J'installais simplement des logiciels et résolvais des problèmes d'ordinateur gratuitement. Je suis un professeur en science informatique, et j'utilisais juste mes capacités."


"Depuis que j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong, j'ai suivi les principes de Vérité-Compassion-Tolérance. Je suis devenu en conséquence plus reconnu et respecté au travail. Tandis que la police fouillait ma maison, ils ont trouvé de nombreux prix et récompenses que je n'ai jamais montré à personne, puisque en tant que pratiquants, nous cherchons à contribuer de manière désintéressée à la société sans attendre rien en retour," a-t-il ajouté.


"Je suis devenu une meilleure personne grâce au Falun Gong, et je pense sincèrement qu'il devrait être promu. Comment peut-il y avoir des preuves contre moi?"


"Quand j'étais incarcéré dans le centre de détention, même les gardiens de prison m'ont demandé de les aider à réparer leurs ordinateurs. Je n'aurais jamais aidé ceux qui m'ont mis en prison si je n'avais pas pratiqué le Falun Gong."


"Je ne demande pas à tout le monde de pratiquer le Falun Gong, mais les principes de Vérité-Compassion-Tolérance sont de bonnes valeurs partagées par les gens à travers le monde. Si vous dites que ces valeurs sont mauvaises et que les gens qui y croient doivent être condamnés à la prison, alors vous êtes principalement en train de nier l'humanité."


L'avocat de M. Su a déclaré que les preuves présentées par le procureur, Tang Yaqin, ne prouvaient aucunement que M. Su était coupable. Elles prouvaient uniquement son bon caractère. Il n'y avait aucune preuve physique ni témoins. L'accusation était fondée sur une déclaration du procureur, qui affirmait que le Professeur Su installait des logiciels gratuitement pour les autres.


Le Professeur Su a été arrêté le 6 décembre 2004, pour avoir donné à ses étudiants des DVD contenant des faits importants sur le Falun Gong. Il a été condamné à trois ans de camp de travaux forcés, mais sa peine de prison a été prolongée de sept mois parce qu'il refusait de renoncer à sa croyance. Il a été relâché en juillet 2008.


La police du District de Panlong dans l'agglomération de Kunming a mis à sac sa maison le 4 mai 2012 et l'a arrêté lui et sa femme.


Le juge n'a pas conclu le procès.


Traduit de l'anglais
Computer Science Professor Prosecuted for Pro Bono Work

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.