Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Une récente réflexion sur mon xiulian1

    "Je pense que nous ne devrions pas fixer de limites s’agissant de traiter nos compagnons de pratique avec compassion. Nous ne devrions pas les traiter avec compassion seulement pour faire apparaître qui a raison et qui a tord [ou montrer les disparités dans notre xiulian] Nous devrions cultiver notre compassion pour le bien de Dafa et des êtres vivants. "
  • Placer Dafa en premier jusque dans les situations les plus difficiles

    La pratique du Falun Dafa permet de viser directement le cœur. On arrive à s'améliorer parce que l'on arrive à se débarrasser des attachements humains. Le fait de perdre simplement ses biens matériels ne signifie pas que l'on peut réellement abandonner l'attachement à ces choses, bien que l'on puisse croire, à tort, que l'on a abandonné l'attachement.
  • Quelques Compréhensions au Sujet d'Eliminer l'Attachement à l'Infériorité

    "En tant que pratiquant de Dafa, les pensées que nous avons possèdent une certaine énergie et ont le pouvoir d'affecter les choses dans d'autres dimensions. Ainsi, il est important d'avoir des pensées droites autant que possible, et aussi souvent que possible. Il y a quelques cas où nos pensées déviées nées de nos attachements sont si fortes qu'elles deviennent fixées et se forment en notions, faisant qu'elles sont difficiles à détecter. Il est possible que nous ne les remarquions même pas pendant longtemps, et tentions d'avancer dans notre cultivation sans réaliser que cet aspect de notre caractère dévié bloque toute notre progression".
  • Quelques Compréhensions sur la Jalousie

    « La jalousie est un problème sérieux. Une personne jalouse ne peut pas tolérer le fait que les autres personnes puissent lui être supérieures. Il reprocherait à quiconque meilleur que lui de se mettre en avant. Sa jalousie l’amène a se sentir embarrassé par les mérites des autres et incapables d’apprécier leurs mérites. D’un autre coté, il regarde de haut les personnes qu’il considère comme inférieures a lui. Il pense qu’il est parfait.”
  • Le partage d’ expérience d’un pratiquant occidental: Ce qu’il en coûte de franchir le pas

    "C'était une année remplie d’évènements. Et pour moi ça l’a été encore plus puisque c’est ma première année de ‘cultivation’ dans cette grande et merveilleuse méthode. Qui aurait pu savoir qu’en cliquant sur le lien de l’enseignement de Falun Gong dans le livre Zhuan Falun je prenais une si grande responsabilité. Comment ai-je assumé cette responsabilité ? Qu’est ce que cela m’a coûté de franchir le pas et d’être un disciple de la rectification de la Loi ?"
  • Quelques réflexions sur l'importance de l'étude de la Loi et de la pratique en groupe

    "C'était si magnifique d'avoir plusieurs personnes lisant à l'unisson ! Plus nos voix étaient synchronisées et plus nos pensées étaient concentrées, plus puissant était le champ d'énergie qui en résultait. A chaque fois que je faisais une erreur de lecture, je réalisais immédiatement qu'il y avait quelque chose autour que j'avais besoin de cultiver. J'ai seulement ressenti que nous étions tous plongés ensemble dans la Loi avec chaque particule se mélangeant. Après avoir terminé notre lecture, je me sentais si énergique que je ne pouvais pas décrire ma joie"
  • Remplir Chaque Espace de Notre Etre avec des Pensées Droites

    "La persécution de Falun Dafa dans notre région est très dure. Dans le but de s’assurer que les pratiquants puissent lire les nouvelles conférences du Maître à temps, que nous soyons ainsi capables de comprendre la Loi [loi ou principes de Falun Gong] dans la Loi, et de bien faire dans la validation de la Loi, ma femme et moi avons réussi à surmonter beaucoup de difficultés pour acheter un ordinateur, une imprimante d'occasion et quelques fournitures."
  • Réflexions sur l’étude de la Loi et le Travail de Clarification de la Vérité

    Si nous étions capables de noter chacune de nos pensées vingt quatre heures sur vingt quatre, nous trouverions certainement un nombre infini d’attachements qui n’ont pas encore été enlevés à travers notre pratique. Donc, nous devrions réellement essayer de rechercher intérieurement sur chaque chose et ne pas juste chercher à l’intérieur lorsqu’il y a des problèmes. Nous devrions décider quoi faire et comment faire quelque chose selon le standard de la Loi, et nous rappeler que nous sommes des pratiquants de Falun Dafa tout le temps.
  • Vouloir s’éviter des ennuis est égoïste

    "L’attachement était ancré en moi depuis fort longtemps. C’est devenu évident dans la façon dont j’aide les autres. Je pense toujours d’abord à moi. Si ça ne m’embête pas trop j’aide les autres. Si ça doit m’amener des complications, j’essaie de trouver des solutions qui m’arrangent, même si je ne résous que partiellement le problème de la personne. Dans ma tête j’appelle ça une situation de gagnant- gagnant, parce que j’aide les autres tout en m’évitant des désagréments. Maintenant que j’y pense je n’ai jamais essayé de me mettre à la place des autres. "
  • N’utilisez pas un oeil critique en étudiant ou en mémorisant la Loi

    Bien étudier la Loi est la chose la plus importante qu’un pratiquant de Falun Dafa devrait faire. C’est indispensable et c’est l’assurance que nous validerons bien la Loi. Si nous n’étudions pas la Loi avec un état d’esprit calme, si nous nous laissons affecter par toutes sortes d’interférences ou si nous ne montrons pas un très grand respect envers le Maître et la Loi, la qualité et l’efficacité de notre étude de la Loi seront diminuées.
  • Mes expériences de cultivation dans le travail de coordination

    "Quand je collaborais avec d’autres équipes, il m’était facile de voir mes propres faiblesses. Un jour j’ai eu un retour négatif concernant un mailing. J’avais envoyé l’information sans l’avoir soigneusement préparée. Cela a eu de mauvais effets. Apres cela, beaucoup de pratiquants ont partagé leurs compréhensions du point de vue de la Loi, et ainsi nous avons tous pu nous améliorer et cette barrière a été éradiquée. Cela arrive aussi parfois quand les appels téléphoniques n’aboutissent pas. C’est une interférence causée par l’esprit du pratiquant. "
  • Considérer les problèmes du point de vue d'un pratiquant

    Il y a une amie pratiquante sans "compétence" particulière qui utilise un ordinateur juste pour lire les informations. Pendant une période son ordinateur a eu des problèmes à plusieurs reprises.. Après l'avoir aidée de nombreuse fois au milieu de toutes les autres choses que j'avais à faire, je suis devenu impatient. J'ai pensé que son ordinateur ne valait seulement que cent ou deux cent yuan, et que j’avais passé tellement le temps là-dessus. Si j'étais payé à l'heure, j'aurais gagné assez pour lui acheter un nouvel ordinateur. Mais quand Je lui ai proposé de lui en acheter un neuf, elle a refusé. Plus je devenais impatient plus l'ordinateur ralentissait. D'abord, le browser se bloqua. Puis, la carte réseau cessa de fonctionner. Plus je m’impatientais, plus la situation empirait.
  • Leçons apprises de la 'complaisance dans ma Cultivation'

    "J'ai ressenti que mon état de cultivation s'améliorait sans cesse, j'étais plein de compassion. Quiconque me rencontrait me faisait cette remarque, "Vous êtes si gentil." Les autres pratiquants me disaient aussi: "Vous avez vraiment bien cultivé." Je me suis senti aussi de plus en plus "suffisant" au fur et à mesure que le temps passait. Bien que je disais aux gens d'accorder plus d'importance à l'étude de la Loi, je ressentais que j'avais tellement bien cultivé que je m'étais déjà assimilé à la Loi, et donc que je pouvais me permettre de moins étudier la loi. En fait, j'avais déjà dévié de la Loi sur ce point. Durant cette période, je pensais que j'étais vraiment bon et mon sens de "l'égo" grandissait. Je n'avais pas réalisé que chaque chose nous était accordée par la loi."
  • Brève Discussion sur le fait de ne pas être mené par nos attachements

    Su Dongpo était un artiste sous la Dynastie Song. Il discutait souvent de thèmes relatifs au Bouddha et au Tao avec son ami le moine bouddhiste Foyin. Un jour, Su Dongpo écrivit un poème. Une des phrases du poème était, « Le vent des huit directions n"est pas capable de créer de perturbations » En surface, le poème semblait être un éloge pour le fondateur du bouddhisme, Sakyamuni. En fait, il se referait a lui-même. ..
  • "Aucun mot ne peut exprimer la gratitude qu’on éprouve envers la grande bienveillance. "

    Il y a un dicton en Chine, "aucun mot ne peut exprimer la gratitude qu’on éprouve envers la grande bienveillance." Cela signifie que rien ne peut payer en retour une véritable et grande bienveillance. Celui qui en bénéficie ne peut exprimer sa gratitude avec un simple "merci".