Bénéfices de la pratique

  • On faisait l’éloge du Falun Gong avant la persécution

    "Avant que je ne pratique, j’avais plusieurs maladies. Après avoir appris les exercices, toutes ces maladies ont disparu, et j'ai eu l'impression d'avoir rajeuni de dix ans. Tous mes collègues ont appris que je pratiquais le Falun Gong, et ils ont vu les miracles de la pratique. Depuis lors, de nombreux employés de mon entreprise sont aussi venus apprendre."
  • Une patiente atteinte de leucémie guérit grâce à la pratique du Falun Gong

    Wang Ping, souffrait d'une douleur insupportable. Les médecins de l'hôpital de la ville de Shuangcheng et de l'hôpital de l'université médicale de Harbin ont diagnostiqué une grave leucémie en stade terminal, un cancer du sang mortel. Mais comme les conditions de santé de ma fille étaient tellement mauvaises et qu'elle pouvait mourir à tout moment, j'ai senti qu'elle n'avait pas d'autre choix que d'essayer le Falun Gong....
  • Un patient ayant un rétrécissement du cerveau recupère aprés avoir pratiqué Falun Gong pendant moins d’un an.

    Je suis une femme d’une région rurale et on m'a diagnostiqué un rétrécissement du cerveau au début de 2004. Je suis devenue grabataire et j’ai commencé à prendre des médicaments et des injections chaque jour pendant plus d’un an. Ma condition n'a cessé d'empirer et finalement, je suis devenue complètement paralysée. Juste alors que je n’avais plus de solutions, un ami nous a dit: ‘’ Je vous donnerai un livre. Si vous voulez réellement l’apprendre, ce sera bon pour votre famille et votre maladie.’’
  • Comment peut-il y avoir une aussi bonne chose dans le monde (Photo)

    Je suis Turque d’origine. Je m’appelle Taomuruisi et je suis née en 1955. Je regrette beaucoup d’avoir appris Falun Dafa si tard. Avec l’aide de Luna, j’ai obtenu Dafa. Ma destinée à complètement changé après que j’ai commencé à pratiquer Falun Dafa ; J’avais auparavant du diabète et des problèmes thyroïdiens, mais aujourd’hui je ne suis plus attachée à ma maladie et je me sens très légère.
  • Le miracle que j’ai vécu

    Ceci est une histoire vraie à propos de quelque chose que j’ai vécu personnellement. Avant, je ne croyais pas au Falun Gong. Je croyais que cela n’avait rien à voir avec moi. Maintenant je crois vraiment aux merveilles du Falun Gong. Je l’écris pour dire aux gens : " Falun Dafa est bon. Le Falun Dafa est la voie juste." Ne croyez plus à la propagande du régime communiste chinois. Éloignons-nous de "fausseté, vice, violence" afin de mieux nous rapprocher d’ "authenticité, compassion, tolérance. "
  • J'ai été témoin de la vérité ultime à travers mon accident à caractère fatal

    C'était la nuit du 23 octobre 2005. Je faisais des heures supplémentaires. Il était environ 20h30 et je me concentrais pour souder un énorme réservoir à essence qui pesait environ six tonnes. D'un seul coup, son crochet s'est détaché au-dessus et le réservoir à essence est tombé juste devant moi. Mes collègues étaient choqués et ils ont crié. J'ai levé la tête et je n'ai eu qu'une seule pensée, " C'est fini " A ce moment critique, cependant, mon désir de vivre dominait mes pensées. Un des mes voisins qui est pratiquant de Falun Gong nous disait souvent de réciter " Falun Dafa est bon " pour rester sauf. Mais je ne l'avais pas vraiment cru...
  • Le livre de Falun Dafa Zhuan Falun a sauvé la vie de mon neveu

    J'ai emporté la copie de Zhuan Falun chez moi et j'ai laissé ma sœur le lire à son fils. Après avoir fait cela pendant un certain temps, nous avons découvert que l’enfant qui pleurait et souffrait de la tumeur, était devenu calme et ne pleurait plus de douleur. Nous avons été agréablement surpris et notre confiance en Falun Dafa a grandi. Aussi, nous avons persisté à lire chaque jour deux pages de Zhuan Falun à l’enfant.
  • Bénéfices de la pratique Falun Dafa a donné à ma mère de 83 ans une deuxième chance de vie

    Ma mère est une pratiquante qui vit à Jimo, dans la Province de Shandong. Elle est âgée de 83 ans. Dans sa jeunesse, elle avait de la bronchite, qui plus tard a évolué en emphysème. Elle avait besoin de médicaments et de piqûres tout au long de l'année, mais cela n'avait pas beaucoup d'effet. A la fin de 1998, la plupart des membres de ma famille ont commencé à pratiquer le Falun Gong. Ma mère étant illettrée, ma sœur et moi-même avons entrepris de lui lire les livres de Dafa à tour de rôle toutes les fois que nous en avions le temps. Nous lui avons souvent passé les cassettes des Conférences du Maître à Dalian. Nous lui avons également appris à pratiquer les exercices le matin et le soir. Petit à petit, sa bronchite et son emphysème qui lui avaient causé des problèmes pendant des dizaines d'années ont été guéris.
  • Mon père s’est souvenu du Maître alors qu’il était sur le point de mourir

    "Dès qu’il a commencé sa première injection intraveineuse, mon père s’est senti très mal. Il a vomi tout le médicament qu'il avait pris. Vers les 23 h 30, cette nuit-là, mon père semblait être sur le point de mourir, puisqu’il ne pouvait même pas reconnaître ma mère et que ses yeux étaient tout grand ouverts et ne pouvaient se fermer. À ce moment critique entre la vie et la mort, mon père s’est souvenu de Maître. De toutes ses forces physiques, il a crié " Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Patience sont bons! Maître veuillez me sauver"... "
  • Bénéfices de la pratique : Ma femme est revenue des portes de la mort

    Les examens à l’hôpital ont révélé des calculs biliaires et une pancréatite et on a dit à ma femme qu’elle avait besoin d’être opérée immédiatement. Cependant les docteurs n’ont enlevé que les calculs biliaires, car la pancréatite s’était répandue partout dans son abdomen et avait infecté toute cette partie de son corps. Il n’y avait aucun moyen de la soigner. Elle est restée à l’hôpital pendant 18 jours, mais l’incision ne cicatrisait pas. Les docteurs ont vu qu’elle ne pourrait pas se rétablir et lui ont demandé de rentrer à la maison. A ce moment là, nous avions dépensé 30 000 yuans pour les soins médicaux. Toutes nos économies étaient parties. J’ai dit à ma femme, seul le Falun Dafa peut te sauver maintenant. ..
  • Bénéfices de santé : Survivre à un cancer lymphatique : Falun Dafa m’a accordé une nouvelle vie

    Fin 2002, alors que j’étais âgé de 30 ans, j’ai souffert d’un cancer lymphatique. La maladie s’est d’abord manifestée dans mon estomac, necessitant l’ablation des deux tiers de mon estomac, suivi d’une chimiothérapie. En juin 2003 les cellules cancéreuses s’étaient métastasées et mon médecin m’a dit que je pouvais vivre trois mois, ou au plus six mois. Je ne présentais alors pas une belle image – j’étais passé de prés de 80 kg à 55kg, et avais perdu tous mes cheveux. Mon visage et mes mains avaient des taches noires. J’étais incapable de manger ou de boire, excepté un petit bouillon de riz chaque jour. Je luttais juste pour survivre. Juste à ce moment, entre la vie et la mort, quelqu’un me présenta Falun Dafa...
  • Dafa sauve une vie

    Le frère de mon épouse vit à la campagne dans une région montagneuse. Son épouse est âgée de 46 ans maintenant. Au début de l’année, elle a développé un « lupus érythémateux » et souffrait énormément. Les médecins ont dit à sa famille que sa maladie était une maladie incurable et qu’elle devrait s’assurer que toutes ses affaires étaient en ordre avant de mourir...
  • L’expérience d’un nouveau pratiquant de Falun Dafa : Toutes mes maladies ont disparues

    "Un jour j’ai senti des vagues de chaleur voyager le long de ma jambe jusqu’à mes pieds et j’avais l’impression que ma poitrine s’ouvrait sous la poussée d’une force puissante Depuis ce jour, ma douleur aux jambes a disparue, je peux enfin remarcher comme il faut, et la sensation de brûlure dans mes organes internes a disparu. Quelques mois plus tard pendant une demi journée j’ai eu une sensation comme si des flammes sortaient de mon crâne, et une boule de feu de la grosseur d’un œuf a semblé se séparer de mon crâne. Depuis ce jour-là, ma tête est devenue très claire et lucide, sans maux de tête et étourdissements, et ma langue est devenue normale aussi."
  • 'Grandma Cai' âgée de 79 ans récupère de la mort en récitant "Falun Dafa est bon"

    Grandma Cai, (1) âgée de 79 ans vit dans une banlieue de la ville de Changsha de la Province de Hunan. Elle a entendu parler du Falun Gong pour la première fois en 1997, mais à cette époque elle était illettrée et elle ne comprenait pas le sens profond de la cultivation. Quand la persécution a commencé Mme Cai Aimu a succombé à la pression du régime communiste et elle a arrêté de pratiquer Falun Gong. Le 5 octobre au matin, Mme Cai a reçu un coup et a eu des lésions internes au cerveau. Le côté droit se son corps, ainsi que le côté droit du visage devinrent paralysés. Elle ne pouvait plus prendre soin d'elle-même et avait besoin des autres pour se nourrir...
  • Merci le Falun Gong !

    En juillet 1996, j’ai été diagnostiquée d’un début de cirrhose de foie. J’ai cherché partout un traitement et suis allée pratiquement dans tous les hôpitaux et ai essayé tous les médicaments. En quelques années, j’ai dépensé les 80 000 yuans que ma famille avait mis de coté. Néanmoins, ma santé au lieu de s’améliorer s’est détériorée. Un matin de février 2005, ma belle sœur est venue me voir et a dit: "Regarde moi, tous mes problèmes de maladie ont été guéris quand j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong, pourquoi n’essaies-tu pas ? Au début je ne l’ai pas cru. Néanmoins j’ai décidé d’essayer et j’ai commencé à lire les livres de Falun Dafa avec un esprit ouvert..."