science

  • San Diego : Les analyses scientifiques des effets du Falun Dafa présentées lors d’un séminaire international de psychologues (Photos)

    La 65eme conférence annuelle du Conseil international des psychologues (ICP) s’est déroulée à l’Hôtel Westgate à San Diego du 11 au 14 août 2007. Des psychologues du monde entier ont partagé leurs résultats prouvant la relation entre la santé mentale et l’environnement. Le Dr Jason Liu et le Dr Gwendalle Cooper ont publié une étude intitulée ‘’ Etude au niveau cellulaire des effets de guérison psychologique et physique de la méditation de Falun Dafa.’’ Leurs recherches se focalisent sur la combinaison de la technologie moderne et des méthodes de guérison naturelles traditionnelles venant de Chine, telles la méditation, l’hypnose, la musique et l’énergie pour guérir les maladies
  • Une physicienne américaine suggère l'existence de dimensions infinies de l'espace (Photo)

    Un récent numéro du magazine "Time", "les personnes les plus influentes du monde - les cent du Time," a nommé Lisa Randall, un professeur de physique à l'Université d'Harvard, une des 100 personnes les plus influentes dans le monde pour sa théorie sur l'existence de dimensions illimitées de l'espace dans notre univers. Durant une de ses expériences de fission nucléaire, Lisa a découvert que certaines particules disparaissaient subitement. D'après l'expérience, elle a hardiment formé l'hypothèse que les particules étaient entrées dans une cinquième dimension indétectable par les sens humains.
  • Australie: Un cours de science particulier à l'Ecole Minghui de Brisbane (Photos)

    Il y a quelques semaines à l'école Minghui de Brisbane, nous avons eu un cours de science avec des expériences sur la bonne et la mauvaise volonté, basé sur les expériences sur les cristaux d'eau d'un scientifique japonais. Notre but était d'enseigner aux élèves à avoir un esprit compatissant dans les interactions avec l'environneemnt. Lorsque les élèves ont regardé les différents cristaux d'eau résultant des paroles grossières ou aimables, ils ont été passionnés.
  • La physique s’envole vers d’autres dimensions

    Les physiciens de la Northeastern University et de l’University of California pourraient bientôt détenir la clef permettant de réunir les quatre forces fondamentales de la nature et de démontrer qu’il existe d’autres dimensions.
  • Hubble prend un cliché de la mystérieuse nébuleuse du Crabe

    Cette nébuleuse, située dans la constellation du Taureau, s’étale sur six années lumières (soit environ 58 milliers de milliards de kilomètres) et est traversée de minces filaments orange entremêlés, principalement composés d’hydrogène. En son centre se trouve une étoile à neutrons qui tourne sur elle-même trente fois par seconde, émettant ainsi des radiations dans les deux directions, un peu comme un phare.
  • Les chercheurs découvrent que la méditation développe le cerveau.

    D'après un rapport du New Scientist du 15 novembre 2005, les chercheurs ont découvert que la méditation fait plus que vous amener à vous sentir bien et vous calmer, elle vous fait mieux fonctionner - et modifie la structure de votre cerveau. Dix volontaires ont été testés avant et après 40 minutes, soit de sommeil, de méditation, de lecture ou une légère conversation, tous les sujets essayant toutes les conditions. Les 40-minutes de sieste sont connues pour améliorer la performance. Mais ce qui a surpris les chercheurs a été que la méditation était la seule intervention conduisant immédiatement à une performance supérieure, malgré qu'aucun des volontaires n'ait jamais pratiqué la méditation.
  • Falun Dafa bénéficie à ceux qui ont bon coeur

    Récemment, des scientifiques ont découvert que l'univers traverse des changements sans précédent pendant que d’autres galaxies se séparent de la Voie lactée à une vitesse s’accélérant. Ils ont aussi observé que nombre de nouveaux corps célestes sont nés alors que beaucoup des plus anciens se sont dispersés. On dit dans l’ancienne culture chinoise que les phénomènes dans l'univers sont connectés avec le monde des hommes, que des changements spectaculaires dans l'univers sont liés à des événements immenses dans le monde humain.
  • Le télescope Spitzer de la NASA voit les signes d’une ceinture d'astéroïde extra-terrestre

    Le télescope Spitzer de la NASA a repéré ce qui pourrait être la vapeur poussiéreuse d'astéroïdes se heurtant violemment dans un anneau qui est en orbite d'une étoile comme notre soleil. La découverte a offert aux astronomes un aperçu furtif rare d'un système d'étoile distant qui ressemble au notre, et qui pourrait représenter un pas significatif pour apprendre si et où d'autres Terres se forment.
  • Métaux vivants

    Une équipe de recherche de l’Institut Max Planck pour la Recherche sur les métaux à Stuttgart et le Centre Européen de rayonnement Synchrotron ont été capables d’observer pour la première fois que la structure microscopique de matériaux cristallins fluctue avec le temps. Pour l’alliage fer-aluminium qui a été étudié, ces résultats expérimentaux peuvent être utilisés comme un test de l’existence de lois indépendantes de la matière, universelles, dans la dynamique des fluctuations microscopiques.
  • Une bulle explose

    On peut voir RCW 79 dans le sud de la Voie Lactée, à 17.200 années lumières de la terre, dans la constellation de Centaurus, dans cette image spectaculaire du Télescope de l’Espace Spitzer. La bulle a 70 années lumières de diamètre, et a sans doute mis un million d’années à se former à partir de la radiation et des vents de jeunes étoiles chaudes.
  • Cinq chercheurs sur cinq sont d’accord: Le système solaire de la Terre est spécial

    Bien que les chercheurs découvrent de plus en plus de planètes distantes tournant autour de soleils étrangers, les découvertes mettent en évidence que la Terre et son système solaire pourraient bien être un endroit exceptionnellement rare. Des 150 planètes éloignées découvertes, aucune d’entre elles ne ressemblent à la notre. ‘’Ainsi, peut-être l’énigme n'est pas celle d' autres systèmes solaires, mais celle de notre système solaire’’ a dit Tyson en ouvrant le 5ème débat annuel du Comité commémoratif Isaac Asimov qui s'est tenu au Musée américain d'Histoire naturelle.
  • La renaissance d’une étoile surprend les astronomes

    Selon un rapport de Space.com le 7 Avril 2005, la renaissance d'une vieille étoile appelé V4334 SGR dans la constellation du Sagittaire, qui a été observée en utilisant le radio télescope à très grand portée (VLA) de la National Science Foundation, a surpris les chercheurs en passant par tout le processus 100 fois plus rapidement que prévu. La surprenante renaissance a forcé les chercheurs à produire de nouveaux modèles de comment une naine blanche aussi vieille pouvait rallumer son fourneau nucléaire pour une dernière explosion d'énergie.
  • On a découvert le lien manquant entre les collisions de galaxies et la naissance des étoiles (photos)

    Une donnée d' ISO l'Observatoire infrarouge de l'Agence spatiale européenne (ESA) a fourni la première preuve directe que les ondes de choc générées par les collisions de galaxies excitent le gaz à partir duquel les nouvelles étoiles se formeront. Le résultat a aussi fourni des indications importantes sur comment la naissance des premières étoiles a été provoquée et accélérée dans le petit univers.
  • Des rayons X signalent la présence d'un trou noir insaisissable.

    Les scientifiques ont des preuves solides de l'existence de trous noirs stellaires qui sont 10 fois plus massifs que le soleil. Ils ont aussi découvert que des trous noirs super massifs avec des masses aussi grosses que des milliard de soleils existent dans le centre de la plupart des galaxies. De récentes preuves ont suggéré qu'une nouvelle classe de trous noir doit exister entre ces deux extrêmes-- des trous noirs de masse intermédiaire avec des masses égales à mille soleils.
  • L'univers aujourd'hui : Première détection directe de lumière venant de planètes extrasolaires

    Le télescope spatial de la Nasa Spitzer a pour la première fois capturé la lumière de deux planètes connues satellisant des étoiles autres que notre soleil. Les résultats marquent le commencement d'un nouvel âge de la science planétaire, dans lequel les planètes "extrasolaires" pourront être directement mesurées et comparées.