4278 morts confirmées

  • Vingt mille yuans pour une vie

    Mme Liu Luxiang, 49 ans, de la ville de Anshan est décédée dans la prison pour femmes du Liaoning le 3 septembre 2014. Les responsables de la prison ont offert de payer 50.000 yuans de compensation à sa famille, si celle-ci signait les papiers de crémation. Après la crémation, la famille a reçu 20.000 yuans. Le fils de Mme Liu a essayé de faire valoir ses droits, mais les gardes lui ont dit qu'il serait arrêté s'il continuait à créer des ennuis ...
  • Une femme décède un mois après un emprisonnement de cinq ans et demi pour sa pratique du Falun Gong

    Mme Dong Shaotai a été libérée en avril après avoir passé cinq mois et demi en prison pour avoir parlé en public du Falun Gong, une pratique spirituelle persécutées par le Parti communiste chinois. Cependant sa famille n'a pas été à même de profiter de sa liberté retrouvée. La résidente de la commune de Degan, dans l'agglomération de Chongqin est décédée un mois plus tard, le 19 mai, suite à une défaillance multiviscérale développée durant son emprisonnement Elle avait 74 ans ...
  • Un homme meurt suite à une défaillance multiviscérale causée par la torture dans un camp de travail

    Le 11 février 2015, M. Chi Yaocai est mort suite à la défaillance de plusieurs de ses organes. Il était âgé de 55 ans. M. Cai travaillait à l'Usine de Papier de Shixian de l'agglomération de Tumen avant son arrestation le 2 Septembre 2011, pour avoir dénoncé la persécution du Falun Gong. Il a aussitôt été condamné à deux ans de travaux forcés et envoyé au camp de travaux forcés de Chaoyanggou ...
  • Une femme de 69 ans meurt mystérieusement cinq jours avant sa sortie programmée de prison

    Le mari et la fille de Mme Zhu Yulan étaient étaient à la maison en train de préparer son retour, après quatre ans d'emprisonnement injustifié pour sa croyance dans le Falun Gong. Cinq jours seulement avant le grand jour des retrouvailles, ils ont appris la désolante nouvelle du décès de Mme Zhu en prison le 5 avril 2015. Elle avait 69 ans ...
  • L’administration forcée de médicaments suspectée dans le décès d’un pratiquant dans un hôpital pénitentiaire

    Le pratiquant de Falun Gong M. Zhou Chuming est mort le 17 mars 2015, à l’âge de 71 ans. M. Zhou a été emprisonné pendant près de trois ans pour avoir maintenu sa foi dans le Falun Gong. Sa santé s’est détériorée précipitamment après qu’on l’ait forcé à prendre pendant quatre mois des médicaments non identifiées dans la prison de l’hôpital
  • Un pratiquant de Falun Gong meurt 4 mois après sa libération de prison

    M. Yun Zhengqun est décédé quatre mois après sa libération d’années d’emprisonnements pour sa croyance en Falun Gong, une pratique spirituelle persécutée par le Parti communiste chinois ...
  • Une femme de 69 ans meurt six mois après sa libération pour raison médicale

    Mme Zhao et dix autres pratiquants de Falun Gong dans le canton de Changsha, province du Hunan ont été arrêtés sur une période de cinq jours en mars dernier. Baptisé "F1307 ", leur cas a été considéré comme un problème majeur par le Ministère de la sécurité publique. L'arrestation a été précédée par des mois de surveillance et de planification policières ...
  • Un homme de 42 ans meurt dans les deux mois suivant sa libération pour raison médicale

    M. Tan Degang de la ville de Neijiang, province du Sichuan a été condamné à trois ans et demi en janvier 2013 parce qu'il dénonçait la persécution du Falun Gong. Il a été transféré à une prison locale deux mois plus tard et n'a pas tardé à développer un cancer du foie suite à une torture brutale.Il a finalement été libéré pour raison médicale en janvier de cette année, pour mourir moins de deux mois plus tard. Il avait 42 ans ...
  • Poussée à la folie durant son emprisonnement, une jeune femme récemment retrouvée morte dans un puits

    Le matin du 13 février 2015 un villageois et un enfant ont fait une découverte macabre dans une commune de Laiyang, dans la province du Shandong. Lors d’une promenade matinale, ils ont découvert un corps flottant dans un puits.
  • Une femme meurt d’une attaque suite au harcèlement et aux menaces de la police

    Une femme de 78 ans originaire de Daxing'anling, dans la province du Heilongjiang, est décédée en août dernier, après être restée dans le coma pendant près de deux mois suite à un accident vasculaire cérébral soudain.Sa famille soupçonne qu'une rencontre avec la police en mai dernier l'a placée sous une grande pression et tension mentale, qui l'ont finalement conduit à faire un AVC et à décéder ...
  • Arrêtée pour sa pratique des exercices du Falun Gong, une femme de Shenyang meurt deux mois après sa libération

    Arrêtée le 22 mars 2013, et détenue dans le centre de détention de Shenyang elle s’est graduellement affaiblie au point de ne plus pouvoir marcher seule. Le centre de détention l’a libérée en novembre 2014, après qu’on lui ait diagnostiqué un cancer du pancréas, en la gardant toutefois sous surveillance. Bien que dans un état catastrophique, elle a été jugée les 15 et 16 avril 2014 pour ses convictions. Elle était incapable de rester assise le dos droit au procès et souffrait d’essoufflement en raison de la torture qu'elle avait endurée ...
  • Des pratiquants de Falun Gong incinérés de force suite à leur mort sous la torture

    Ce que la police chinoise a fait à Mme Gao n’est pas sans rappeler le traitement des Juifs innocents par les Nazis. En ce 70ème anniversaire de la libération d'Auschwitz le 27 janvier, très peu de gens doutent encore que l'Holocauste ait eu lieu. Comme les Nazis, le Parti communiste chinois (PCC) a développé une approche systématique pour dissimuler ou détruire les preuves de son génocide des pratiquants de Falun Gong ...
  • Mme Fan Liping meurt le lendemain de son arrestation

    La pratiquante de Falun Gong Mme Fan est décédée le 16 octobre 2014, un jour après avoir été arrêtée. Son corps a été transporté au dépôt mortuaire de Longfeng dans la ville de Changchun, province de Jilin, où les autorités voulaient l’incinérer avant qu’une autopsie puisse avoir lieu ...
  • Incinération prématurée et prélèvement d'organes : des pratiquants de Falun Gong vivants traités comme des cadavres

    La brutalité de la persécution n’a connu aucunes limites. Le régime a soumis les pratiquants à des formes de torture inimaginables dans ses tentatives pour les forcer à abjurer leur foi. Il est arrivé que des pratiquants à l'article de la mort ou inconscient soient traités comme s’ils étaient déjà morts. Certains ont été envoyés au dépôt mortuaire ou au crématorium, certains ont été brûlés vif et enregistrés comme des cas d'auto-immolation ...
  • Une rédactrice TV à la retraite meurt suite aux retards pour lui prodiguer des soins et lui accorder sa libération pour raison médicale

    Mme Huang Guixian, 67 ans, ancienne rédactrice en chef d'une chaîne de télévision dans la province du Guizhou, est décédée le 18 janvier 2015, dans le mois qui a suivi sa libération de prison pour raisons médicales. Entre le 10 décembre 2014 et sa mort, les hôpitaux ont émis sept avis d’état critique pour Mme Huang ...