Grave persécution dans le camp de travaux forcés pour femmes de Wujiaqu, région autonome du Xinjiang

Les fonctionnaires et les gardes du camp de travaux forcés pour femmes de Wujiaqu dans la région autonome de Xinjiang persécutent sans pitié les pratiquantes de Falun Gong, donnant l'ordre aux détenues de les torturer.

Vers 19H le 30 janvier 2011, le chef d'équipe Liu Yan et le garde Zhang Yanyan ont envoyé la pratiquante Mme Ning Xianghua dans une salle où le système de surveillance n'étaît pas installé, et donné l'ordre aux détenues Gu Qiuhong et Lin Yuan de retirer les vêtements de Mme Ning et de la battre. Mme Ning a tenté de résister, mais elle a été immédiatement soumise aux passages à tabac brutaux. Après cela, Mme Ning a été forcée à rester debout pendant plus de trois heures.

Pendant les passages à tabac, parce que Mme Ning a crié « Falun Dafa est bon, » les gardes et les détenues ont bâillonné sa bouche avec des serviettes. Dans une salle à côté quelques détenues regardaient la TV. Liu Yan a donné l'ordre à une détenue d'augmenter le son de la télévision au maximum et de fermer à clef la porte de la salle d'activité, et elle est restée dehors pour surveiller les autres. Elle retournait jeter un coup d'oeil à Mme Ning pour voir combien elle souffrait.

Après l'incident, beaucoup de détenues ont appris de ce qui était arrivé à Mme Ning. Certaines ont pleuré et ont dit : « Mme Ning est une si gentille personne. Comment ces gardes peuvent-ils être si cruels avec elle ? » Depuis que Mme Ning a été envoyée dans ce camp de travail il y a un an, elle a persisté à refuser de mémoriser les règlements du camp ou de porter un badge d’immatriculation avec son nom. Pour cette raison, les fonctionnaires ont prolongé sa période de détention de sept jours de plus. Le garde Yanyan Changé a demandé à la détenue Lin Yuan, qui était une trafiquante de drogue avec une expérience du milieu, de la surveiller et la torturer. Afin de se faire valoir, Lin Yuan a sévèrement giflé le visage de Mme Ning devant les gardes le 29 février 2011, entraînant le gonflement de son visage. Après cela, Mme Ning a rapporté l’affaire au chef de section de discipline, Yang Na. Cependant, Yang y est non seulement resté sourd, mais il a également menacé de prolonger la période détention de Mme Ning si elle se plaignait à nouveau.

Quand Mme Ning a été pour la première fois transférée fois dans le camp de travail en mai 2010, le garde Zhang Yanyan lui a ordonné de rester debout tous les jours pendant plus de 60 jours parce qu'elle refusait d'être" transformée " ou de mémoriser les règlements du camp. Tous les jours, quand les autres faisaient une sieste à midi, Mme Ning a été forcée à rester debout. Quand les autres allaient au lit la nuit, Mme Ning restait debout jusqu'à 2 heures du matin. Elle était forcée à rester debout pendant plus de 16 heures chaque jour amenant ses pieds à gonfler et à développer des plaies. Même après avoir été torturée jusqu'à un tel degré, Mme Ning devait encore travailler. Plus tard, elle a rapporté les passages à tabac qu’elle avait subis au chef du camp de travail, Qin Yan et au directeur adjoint Guo Yali ; mais tous les deux ont fermé les yeux.

Mme Wang Min, une pratiquante de 45 ans de la ville de Shihezi, a été transférée dans ce camp fin 2010. Parce qu'elle refusait de mémoriser les règlements du camp, Zhang Yanyan l'a forcée à rester debout tous les jours et l'a battue sévèrement.

Le garde Weng Jing, 29 ans, se spécialise dans la persécution des pratiquantes dans le camp de travail. Elle a donné l'ordre à des détenues, comprenant Gu Qiuhong, de battre brutalement Mme Wang Min.


Camp de travail forcé pour femmes de Wujiaqu : 86-994-5816582
Zhou Hu, chef politique : 86-13689907999, 86-994-5817298
Qin Yan, chef : 86-13565338901, 86-994-5817290
Guo Yali, directeur adjoint : 86-13565338901, 86-994-5817290
Liu Yan, chef d'équipe : 86-13565338912
Zhang Yanyan, garde : 86-13689928112
Weng Jing, garde : 86-13689928119

Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2011/5/27/新疆五家渠女子劳教所的暴行-241524.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.